Élections régionales, quelques données politiques

mardi 19 janvier 2010

Nous produisons, ci-dessous, sous la forme de deux tableaux synthétiques, les résultats des élections régionales de 2004 en Ile-de-France, en Seine-Saint-Denis et à Aubervilliers.

Ces éléments sont en effet utiles pour mesurer quels étaient à l’époque les rapports de force électoraux. Il convient de noter que lors du premier tour de l’élection de 2004 le Parti communiste s’était dans la région engagé dans une orientation d’ouverture en concluant notamment un accord avec l’Association Alternative citoyenne. Cette démarche constituait l’embryon de ce qu’est aujourd’hui le Front de gauche élargi.

On observera également que le Parti socialiste le PRG, le MDC et les Verts se présentaient en 2004 sur une liste commune, ce qui ne sera pas le cas en 2010, les Verts entendant confirmer le bon résultat obtenu par Europe écologie lors de l’élection européenne et disputer la première place à gauche au Parti socialiste. Lutte ouvrière et la LCR avaient constitué une liste commune en 2004 et partiront sur des listes distinctes en 2010 (Lutte ouvrière et NPA).

Les diverses composantes du Front de gauche ont déclaré que si elles entendaient battre la droite et être disposées à réaliser les fusions de listes nécessaires pour parvenir à ce but, elles n’accepteraient d’aucune manière la moindre compromission avec le MODEM.

Telles sont les données politiques à deux mois du scrutin. La campagne qui s’engage et notamment celle qu’entreprend le Front de gauche peut faire bouger des choses à gauche, à la condition que soit réalisé un grand travail d’explication auprès des électeurs.

Résultats du premier tour des élections régionales de 2004

Ile-de-France Seine-Saint-Denis Aubervilliers
Inscrits 6 149 908 633 666 22 414
Votants 3 766 381 (61,24%) 357 373 (56,40%) 11 712 (52,25%)
Abstentions 2 383 527 (38,76%) 276 293 (43,60%) 10 707 (47, 75%)
Exprimés 3 663 357 (59,56%) 346 050 (53,23%) 11 333 (50,56)
PCF+Alternative citoyenne 263 915 (7,2%) 49 535 (14,31%) 2 250 (19,85%)
PS+Verts+PRG+MDC 1 170 453 (31,95%) 107 327 (31,01%) 3 270 (28,85%)
LO+LCR 146 153 (3,99%) 19 619 (5,67%) 804 (7,09%)
UMP 908 265 (24,79%) 61 507 (17,77%) 1 439 (12,7%)
UDF (Modem) 590 542 (16,12%) 40 082 (11,58%) 961 (8,48%)
Génération écologie 91 875 (2,51%) 8 393 (2,43%) 235 (2,07%)
FN 448 983 (12,26%) 54 412 (15,72%) 2 183 (19,26%)
MNR 43 171 (1,18%) 5 176 (1,5%) 191 (1,69%)

Résultats du deuxième tour des élections régionales de 2004

Les listes LO/LCR, Génération écologie et MNR ayant obtenu moins de 5% au premier tour de scrutin ne pouvaient ni se maintenir ni fusionner.

Le Front national ayant obtenu plus de 10% s’est maintenu. Les listes PS+Verts+PRG+MRC et PCF/Alternative citoyenne ont fusionné ainsi que les listes UMP et UDF.

Ile-de-France Seine-Saint-Denis Aubervilliers
Inscrits 6 150 361 633 505 22 414
Votants 4 016 317 (65,3%) 383 412 (60,52)%) 11 712 (52,25%)
Abstentions 2 2 134 044 (34,7%) 250 093 (39,47%) 10 707 (47, 75%)
Exprimés 3 911 164 (63,59%) 346 050 (53,23%) 11 333 (50,56)
Gauche unie (PS+Verts+PRG+MRC+PCF+Alternative citoyenne) 1 923 139 (49,17%) 212 481 (57,07%) 7 367 (61,73%)
Droite (UMP+UDF) 1 592 988 (40,72%) 110 556 (29,70%) 2 639 (22,11%)
Front national 395 516 (10,11%) 49 256 (13,23%) 1 929 (16,16%)

Suite aux résultats du second tour, les 2209 conseillers régionaux élus appartiennent aux formations suivantes :
- Gauche : 132 (60 PS, Verts 28, Communistes, Alternative citoyenne républicaine et Parti de gauche 27,
- Droite et extrême droite : 77 (Centre 17, UMP 36, Centre droit 9, FN 9, ex-FN 6).

Les 20 conseillers régionaux issus de la Seine-Saint-Denis appartiennent aux formations suivantes : PCF et apparentés 5 (Mouloud Aounit, Jean Brafman, Mariétou Diarra, El Madani Ardjoune, Henriette Zoughebi), PS 6, Verts 3, UMP 4, FN 2.

A.N.

2 Messages

  • Élections régionales, quelques données politiques Le 21 janvier 2010 à 11:07, par L’Union est un combat

    Robert Hue, membre du PCF est sur la liste socialiste

    Stéphane Gatignon, membre du PCF est sur la liste Europe écologie

    Patrick Braouezec, membre du PCF est dans la nature

    On va donc provoquer le délire des masses avec le charismatique Pierre Laurent et charmer les auditoires grâce aux talents d’orateur du candidat d’Aubervilliers, Pascal Beaudet.

    Heureusement que le PCF va pouvoir faire son unité au deuxième tour en appelant à voter PS/Verts.

    Ce sera beau la photo Robert, Patrick, Stéphane, Pascal...

  • Charmer/désarmer ? Le 21 janvier 2010 à 18:34, par Alberto

    Il ne s’agit pas de charmer mais de convaincre. On peut le faire avec efficacité même si l’on n’est pas sorti de l’ENA ou de Sciences po.
    La bataille pour le vote Front de gauche est engagée. Elle sera menée tambour battant.