Vers le front de gauche pour le premier tour des régionales 2010 !

mercredi 18 novembre 2009

Ce week-end se sont tenues les conférences régionales du parti communiste appelées à élaborer les stratégies régionales pour les échéances des 14 et 21 mars prochain. Dans 17 régions sur 22, c’est le choix du front de gauche qui sera proposé au vote des militants les 19, 20 et 21 novembre pour mener la bataille.

En Ile de France, après les régionales de 2004 sous l’étiquette gauche populaire et citoyenne et les européennes de 2009, cela allait de soi. Dans le même esprit à Aubervilliers pour les municipales de 2008, c’est la même logique qui avait prévalu autour de la liste conduite par Pascal Beaudet avec la liste Tous ensemble pour Aubervilliers arrivée en tête au premier tour.

Les miltants d’Ile de France ne sont pas surpris par la volonté du parti communiste de proposer aux franciliens d’affirmer une volonté de rupture par rapport aux politiques d’accompagnement du libéralisme qu’incarnent les socialistes ou les verts, tout en ne faisant pas le jeu de la droite au second tour en ne lui permettant pas d’accéder aux responsabilités régionales.

Le front de gauche : ce qui était l’exception en 2004 devient la règle en 2010 !

Mais rappelons qu’en 2004, seules dans trois régions, dont la nôtre, le parti communiste avec ses partenaires était parti seul. Ce qui était l’exception en 2004 devient donc la règle en 2010, même si dans 5 régions sur 22, le PCF devrait encore partir avec les socialistes. Nul doute que l’image du parti gagnera en lisibilité. C’est aussi un gage apporté à nos partenaires du front de gauche, en particulier le parti de gauche et la gauche unitaire du NPA. Ce processus de recomposition qui répond à l’attente de nombre de citoyens créé une dynamique de nature à créer les conditions de l’élargissement de ce front.

Gageons que les militants appelés à se prononcer encourageront le processus. Il seront d’ailleurs largement sollicités au cours des prochaines semaines.

Les militants appelés à débattre sur les listes aux régionales !

Si la conférence régionale qui s’est tenue ce week-end à Aubervilliers aux docks a été l’occasion de débats sur le bilan de la région, elle a surtout mis l’accent sur le devenir de la région au regard des enjeux politiques liés à l’offensive sarkozyste sur le grand Paris et la réforme des collectivités locales, qui suppose un changement de braquet de la part de nos élus. Par exemple, l’attentisme du président de région sur les transports a laissé le champ libre à des projets comme le métro rapide de Christian Blanc dont le seul intérêt est de relier les centres d’affaire de la région entre eux, n’offrant aucune perspective à l’usager du RER B. C’est donc une région dans laquelle les inégalités territoriales se creusent qui serait la perspective, sous prétexte de compétivité avec les autres régions d’Europe.

Le projet doit être affiné autour de ces enjeux et avec des candidats qui porteront des propositions capables d’améliorer le quotidien des franciliens, que ce soit en terme d’emploi, de formation, de transport, d’environnement...

D’ores et déjà, trois candidatures ont été enregistrées pour conduire la liste régionale, Pierre Laurent, Jean Luc Mélanchon et Patrick Braouzec, aussi pressenti pour conduire la liste en Seine Saint Denis. Comme le rappelait Marie Georges Buffet, l’enjeu consiste désormais à associer à la fois nos partenaires dans le souci de légitimer et élargir le front de gauche, ainsi que les militants. Une assemblée générale de section aura donc lieu prochainement, à la fois pour rendre compte de la conférence et débattre des options régionales. Un nouveau vote, cette fois ci sur les listes sera organisé autour du 15 décembre.

E.P.

Les militants votent en section (15 av de la République)

Jeudi 19 novembre : 10h00 à 12h00 et 17h00 à 19h00

Vendredi 20 novembre : 17h00 à 19h00

Samedi 21 novembre : 10h30 à 12h30

ou par correspondance.

4 Messages

  • Vers le front de gauche pour le premier tour des régionales 2010 ! Le 18 novembre 2009 à 22:51, par Course de lenteur

    Jean-Paul Huchon, tête de liste des socialistes pour les élections régionales de mars 2010, a inauguré son local de campagne à la mi-novembre et il était déjà bien avant cette date en campagne. La droite est en campagne depuis plusieurs semaines. Le PCF désignera son candidat avant la mi-décembre ce qui veut dire que la campagne ne débutera qu’après les festivités de fin d’année. Voilà un handicap bien inutile.

  • Lenteur ? Le 19 novembre 2009 à 18:37, par Gérard

    Le problème c’est que les socialistes partent seuls à la bataille des régionales alors que la construction des listes du Front de gauche élargie suppose des procédures de validation de la stratégie puis de la formation des listes. C’est, il est vrai, un peu long, mais si l’on ne faisait pas ainsi qu’en irait-il de la démocratie ?
    Dès que tout cela est bouclé on passe la surmultipliée.

  • Vers le front de gauche pour le premier tour des régionales 2010 ! Le 19 novembre 2009 à 20:15, par Polochon fatigué

    Les sondages donnent des résultats très serrés en Ile de France et on sait bien que Sarkozy a perdu sa superbe. Huchon, au bilan mitigé, risque de voir son leadership sur la majorité actuelle remis en cause par les verts. Pas surprenant que tout ce petit monde soit fébrile et tente de partir de loin, d’autant plus que l’offensive sarkozyste via le grand Paris dynamite le sdrif (le fameux schéma directeur de l’Ile de France datant de 2004) qui reste pourtant le document le plus sérieux en terme opérationnel pour répondre aux attentes des franciliens.

    Dans ce contexte, le front de gauche, pour peu qu’il poursuive son travail sur des propositions qui permettent une amélioration du quotidien des francilien par la mise en oeuvre du droit pour chaque francilien à une formation, un logement, des services, des transports, un environnement de qualité, a son rôle à tenir dans ce débat.

  • retour sur une question

    je découvre sur le site de la ville le plan de répartition des nouveaux bureaux de vote,à bien regarder ça change quoi ?