OPHLM : les locataires ont froid !

mercredi 11 novembre 2009

Depuis octobre, les locataires de plusieurs cités de l’Office d’Aubervilliers subissent des baisses de chauffage la nuit. Le jour, le chauffage est à 19°, la nuit, il passe théoriquement à 16°.

Résultat : les enfants en bas âge, les personnes âgées, les gens malades sont les premiers à souffrir. A croire qu’il y a collusion entre les marchands de médicaments et l’Office…

Certains locataires se sont plaints : on leur répond qu’ils ont le « sentiment » d’avoir froid mais que ce n’est pas vrai. De qui se moque-t-on ?

Plus grave encore, à des locataires qui venaient déposer une pétition, un membre de l’Office a prétendu que la CNL avait voté pour. C’est un mensonge éhonté. Comme le prouve le courrier adressé par la CNL au Président de l’Office, Ugo Lanternier que nous reproduisons ici (en pièce jointe ci-dessous).

En tout cas, qu’ils aient ou non le « sentiment » d’avoir froid, les locataires se mobilisent. Rue Bordier, sur 100 locataires, 65 ont signé la pétition demandant à l’Office d’arrêter ces baisses intempestives. Et ce n’est qu’un début : dans d’autres cités, les locataires en colère se mobilisent !

C.A.

10 Messages

  • OPHLM : les locataires ont froid ! Le 11 novembre 2009 à 19:52, par Sur Chauffe Marcel :

    Arrêtez de vous plaindre du chauffage. Soyez positif comme le demande un internaute dont je n’ai pas bien compris de quoi il parlait.

    Je suis allé au 10 Firmin Gémier chez un ami : plus de 10 étages par l’escalier, il fallait attendre trop longtemps le seul ascenseur qui fonctionne, le deuxième étant en panne depuis plus de 15 jours. Mon ami m’a offert 4 whisky, et bien je n’ai pas eu froid. Vous n’avez qu’à en faire autant.

    Répondre à ce message

  • OPHLM : les locataires ont froid ! Le 11 novembre 2009 à 22:37, par ours polaire

    Pour ma part, aujourd’hui, je suis allée voir une personne de 89 ans au 1 Cité Vallès. Elle aussi, a, tout juste 19, et elle me dit que le matin, il y a 16°. J’ai eu de la peine de la voir couverte de 4 épaisseurs de lainages et robes de chambre diverses. Je croyais que sur ce site, il y avait un peu de mauvais esprit vis à vis de la nouvelle municipalité, mais non, vous avez raison. Pourtant ce sont bien les locataires qui paient leur chauffage, donc ils peuvent prétendre à 2° de plus, non, s’ils le demandent ? Nous sommes au degré zéro (sans jeu de mot)d’une gestion aveugle et qui se couvre de ridicule !

    Répondre à ce message

  • OPHLM : les locataires ont froid ! Le 11 novembre 2009 à 22:47, par Ras bol

    C’est quand même incroyable au 21ème siècle d’être obligée d’allumer le four de la gazinière de la cuisine et de le laisser ouvert pour parvenir à faire sécher le linge des enfants. Où est l’économie M. Lanternier ? Du temps de l’ancien président, il m’aurait déjà rendu visite depuis longtemps pour constater et régler le problème.

    Répondre à ce message

  • OPHLM : les locataires ont froid ! Le 11 novembre 2009 à 23:59, par albertivillarien refroidi

    Bon j’ai une idée :

    On demande à la ville de Paris d’ouvrir la déchetterie avant la fin du mois et on brûle les déchets. Pendant ce temps, la ville d’Aubervilliers installe au plus vite des canalisations pour desservir les cités HLM et on installe le chauffage urbain.

    Répondre à ce message

  • OPHLM : les locataires ont froid ! Le 12 novembre 2009 à 00:01, par crème glacée

    Il paraît que la prochaine station de métro sera baptisée "Glacière".

    Répondre à ce message

  • OPHLM : les locataires ont froid ! Le 12 novembre 2009 à 00:28, par Délibérationnite !

    Ils seraient temps que la municipalité prenne des délibérations sur le chauffage. Comme pour la propreté où les volontaires qui participeront aux assises pourront compulser une somme de délibérations qui devraient tout régler, ou encore la sécurité qui donnera lieu à un conseil municipal extra-ordinaire qui devra discuter de 30 délibérations, il serait temps de prendre la question du chauffage à bras le corps.

    L’office pourrait proposer des assises sur le chauffage en mai 2010 qui définiraient des pistes de travail. Un rendu serait effectué pour les habitants à l’automne 2010 et les premières décisions prendraient effet au cours de l’hiver 2010 2011. Soyons efficaces !

    Répondre à ce message

  • OPHLM : les locataires ont froid ! Le 12 novembre 2009 à 00:42, par gel douche

    Est-ce que les abeilles produisent de la chaleur en fabriquant le miel ?

    Ne pourrait-on pas transformer les jardins partagés en chaudières partagées ?

    Je pense que M. Guerrien pourrait entreprendre les démarches pour qu’une chaire sur le réchauffement climatique en HLM soit créée sur le campus Condorcet.

    Répondre à ce message

  • OPHLM : les locataires ont froid ! Le 13 novembre 2009 à 19:25, par Après Boudu sauvé des eaux, Salvator sauvé par la météo !

    Il faisait meilleur dans nos logement aujourd’hui ! Mais c’est pas grâce à la réactivité de l’office ou du maire. Le thermomètre, pas en bois celui là, affichait 18° à l’extérieur. Notre chauffagiste a réussi sans effort à assurer son degré de plus règlementaire.

    Qui faut-il féliciter ? Le maire, le président de l’office, les administrateurs Mme Yonnet ou Mr Maïza ? Non, le temps, extrêmement clément !

    C’est ce qui s’appelle l’anticipation, diront les communicants ! Nos édiles avaient regardé la météo et prédit qu’il fallait tenir trois semaines !

    On a vu le résultat ! Alors l’opacité des contrats, ça suffit ! pourquoi pas une régie pour chauffer l’office ? Au moins les benefs sur les économies iraient à la collectivité, pas à un chauffagiste qui se fait des couilles en or !

    Répondre à ce message

  • OPHLM : les locataires ont froid ! Le 13 novembre 2009 à 21:32, par Le petit Rapporteur

    Ce vendredi 13 novembre à 13h30, une trentaine de locataires soutenus par la CNL, venus de Firmin Gémier, de Jules Vallès, de Gabriel Péri et du quartier Villette se sont retrouvés devant le siège de l’office HLM pour crier leur colère à propos du manque de chauffage.

    Ils voulaient être reçus par le président ou par un élu du conseil d’administration pour faire connaître leur réprobation de ne pouvoir obtenir une température suffisante dans leur logement.

    Aucun élu ne les recevra.

    A défaut du président, ils parviendront cependant à se faire entendre par des responsables de l’administration de l’OPH.

    Le mécontentement étant très fort, la discussion fut tendue et houleuse. Les locataires présents, qui se faisaient souvent porte parole de leur voisins, voulaient des réponses et des engagements de la direction de l’office HLM. Les locataires sont excédés, car cette situation dure depuis plusieurs semaines. Certains parlent d’alerter la presse, d’autres de ne plus payer les charges de chauffage, il y en a même qui veulent occuper les locaux de l’office.

    Ces locataires se sont aussi déplacés pour dénoncer le mépris avec lequel il leur est parfois répondu : "si vous avez froid, mettez des pulls ou achetez un chauffage d’appoint"... beaucoup sont mécontents de la fin de non recevoir de M. Lanternier.

    En conclusion de l’entretien, qui durera près d’une heure, la direction de l’administration de l’OPH a annoncé un renforcement du chauffage pour quelques jours afin de remettre les logements en température. Par ailleurs, elle a indiqué que des instructions avaient été données pour que cesse la diminution du chauffage la nuit.

    Les locataires n’y croient plus, c’est pourquoi ils accompagneront la délégation qui se rendra en mairie le mardi 17 novembre à 19h pour faire part au maire de leur profond mécontentement. Ils invitent toutes celles et ceux qui le veulent à les rejoindre.

    Le petit rapporteur

    Répondre à ce message

  • OPHLM : les locataires ont froid ! Le 14 novembre 2009 à 16:18, par ICEBERG

    Je viens de consulter le site du PS, et rien sur les problèmes de chauffage dans nos logement HLM. J’en déduis donc qu’aucun socialiste (élu ou militant) n’habite le parc HLM de la ville. En tout cas, merci à la météo d’hier qui nous a permis de nous réchauffer un peu ! Quel est l’intérêt de baisser le chauffage, au point d’inciter les locataires à acheter des chauffages d’appoint. Quel bénéfice pour la planète ? Qu’en pensent nos élus Verts ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article