Communiqué du Groupe communiste et citoyen « Tous ensemble pour Aubervilliers »

Soutien aux salariés sans-papiers en grève de SCI-FONDIAM

jeudi 29 octobre 2009

Depuis lundi 26 octobre, 15 salariés de la société SCI FODIAM, rue Sadi Carnot à Aubervilliers, sont en grève.

Ils protestent contre des conditions de travail scandaleuses. Certains sont intérimaires depuis presque 10 ans ! La plupart sont également sont sans papiers. Ils exigent leur régularisation, comme le font actuellement d’autres travailleurs sans papiers en Seine-Saint-Denis, avec le soutien de la CGT.

Nous, élus communistes et citoyens du conseil municipal d’Aubervilliers, sommes solidaires de ce mouvement de grève. Nous soutiendrons tous les mouvements qui visent à mettre fin à la situation d’exploitation scandaleuse que subissent les travailleurs particulièrement exposés que sont les sans papiers.

Pascal BEAUDET, président du groupe
Jean Jacques KARMAN, conseiller général
Patricia LATOUR, Meriem DERKAOUI, Gérard DEL MONTE, Marie KARMAN,
Marc RUER, Laurence GRARE, Kilani KAMALA, conseillers municipaux

Aubervilliers, le 29 octobre 2009

8 Messages

  • Je suis passé ce matin apporter mon soutien aux grévistes sans-papiers de SCI-Fondiam. Ils ont installé un piquet dans la cour de l’entreprise. La CGT a fourni une grande tente et des matelas. Ils sont 19, un mauritanien et dix-huit maliens. Ils sont employés par plusieurs agences d’intérim et effectuent des travaux réguliers. L’un d’entre eux est là depuis 14 ans ! L’entreprise, dont les patrons sont portugais, emploie 125 personnes dont 85 intérimaires. Le patron est actuellement en vacances au Portugal et aucune négociation n’a pu s’ouvrir.

    La CGT (Union locale, Union départementale, Fédération de la Construction) apporte son soutien à la lutte. Les dossiers de régularisation ont été montés et transmis à la Confédération qui centralise les demandes et entreprend de négocier avec les autorités administratives.

    La lutte a commencé il y a une semaine. Elle s’inscrit dans le mouvement qui affecte notamment la région parisienne (4 000 grévistes au moins sont recensés). Il s’agit d’obtenir la régularisation des sans-papiers dans le cadre des dispositions législatives prévoyant la possibilité de régularisation pour ceux qui travaillent dans les métiers dits "en tension", autrement dit dans les secteurs qui connaissent un déficit de main-d’oeuvre.
    Les luttes engagées dans ce cadre ont permis la régularisation de plus de 2 000 sans-papiers. Si des succès sont obtenus les conflits sont souvent très longs, les préfectures trainant les pieds et multipliant les obstacles.
    La solidarité est indispensable et doit se concrétiser au sein même de l’entreprise. Déjà un tract expliquant la grève a été distribué sur le marché du centre ville. De premières collectes ont été organisées. Une délégation du groupe communiste et citoyen "Tous ensemble pour Aubervilliers" conduite par Pascal Beaudet a rencontré les grévistes. Des militants se relayent afin de concrétiser la solidarité et déjouer les provocations possibles.
    L’UL CGT centralise la solidarité financière.

    Tout cela n’est qu’un début.

  • Soutien aux salariés sans-papiers en grève de SCI-FONDIAM Le 1er novembre 2009 à 22:48, par des papiers pour les sans-papiers

    Je suis aussi venu apporter mon soutien aux sans-papiers de SCI-FONDIAM au moment où Pascal Beaudet venait les soutenir, accompagné d’ Eric Plée pour la section du P.C.F. et de Liliane Balu, ancienne conseillère municipale communiste, militante du comité de vigilance pour la défense des sans-papiers d’Aubervilliers.

    Hebergement gratuit d image et photo

    Hebergement gratuit d image et photo

  • Soutien aux salariés sans-papiers en grève de SCI-FONDIAM Le 2 novembre 2009 à 12:17, par Caroline ANDREANI

    SOLIDARITE
    Les salariés de la SCI FODIAM en grève ont besoin de notre soutien moral et financier. N’hésitez pas à venir les soutenir : ils font un piquet de grève devant l’entreprise, 32, rue Sadi Carnot.
    Vous pouvez aussi apporter une solidarité financière en versant un don à l’UL CGT.

  • Soutien aux salariés sans-papiers en grève de SCI-FONDIAM Le 2 novembre 2009 à 15:20, par esteban

    le coeur des luttes ouvrieres ou les choeurs du mouvement ouvriers ,
    ainsi des ouvriers se rebellent encore contre des conditions de travails inhumaines à la limite de l’esclavagisme,leur lutte est en lien avec la dignité nécessaire à chaque humain, nos camarades "tous" syndiqués sont partis dans un combat contre l’exploitation capitaliste certes ; ils combattent aussi pour leur régularisation, ils montrent le chemin des luttes longues et opiniâtres, des luttes d’honneur, des luttes pour la dignité,
    nous devrions plus souvent nous en inspirés et ne pas confondre "fauteuil rouge et drapeau rouge".

    les camarades de la cgt construction 93
    remercient tous ceux qui contribuent a cette lutte,
    l’ul cgt,la section cgt ratp, les territoriaux cgt,
    la section du pcf aubervilliers, enfin les citoyens ,militants d’une vie,d’une minutes qui nous soutiennent
    (soutiens sonnant et trébuchant sont remettre a l’ul cgt)

    mon identité patriotique
    c’est d’abord exiger que tous les travailleurs d’ici ou d’ailleurs aient les même droits régularisation des sans paps

    christian tessier

  • Développer le soutien Le 2 novembre 2009 à 15:56, par Charly

    Merci beaucoup à Eric pour son papier.
    OK pour le soutien mais il faut du matos. Y a t-il des tracts à distribuer + des listes de souscription ?
    On peut aussi envisager des points de popularisation et de collecte dans la rue.

  • Soutien aux salariés sans-papiers en grève de SCI-FONDIAM Le 2 novembre 2009 à 16:13, par Albert

    Je lis le texte d’Eric Plée qui éclaire vraiment bien sur la lutte ses sans-papiers de SCI-FONDIAM. Ce texte mérite d’être mis en article sur le site. Sinon la logique de la rubrique "Mégaphone" va bientôt le faire disparaître de la lecture directe.

  • Victoire ! Le 23 juin 2010 à 08:22, par Carlos

    Le gouvernement vient de céder devant les justes revendications des 6 000 sans papiers en grève depuis huit mois. Un texte national fixe désormais les conditions de régularisation. Tous ceux qui ont soutenu cette longue lutte se félicitent du résultat obtenu mais appellent au maintien de la vigilance.

  • Soutien aux salariés sans-papiers en grève de SCI-FONDIAM Le 23 juin 2010 à 11:09, par des papiers pour les sans papiers

    Je crois savoir que des grèvistes sans-papiers de SCI-FONDIAM vont obtenir une régularisation.

    Quelqu’un en sait-il davantage ?