Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre

jeudi 1er octobre 2009

Le 24 septembre dernier s’est tenu le conseil municipal de la rentrée.

Les élus du groupe communiste et citoyen « Tous ensemble pour Aubervilliers » avaient proposé en juin dernier au Maire et au Conseil municipal d’adopter un vœu pour qu’Aubervilliers revendique d’être « zone hors surloyer ». Le Maire nous avait alors proposé un vœu commun. Mais en arrivant ce jeudi au Conseil municipal, nous nous apprêtions à voter contre. La nouvelle mouture du vœu proposée, sans consulter bien entendu le groupe des élus communistes à l’initiative, comportait l’acceptation de la Convention d’utilité sociale. Or, accepter cette convention, c’est accepter la loi Boutin, et notamment la déréglementation des loyers et le basculement à terme du logement social vers le secteur privé. Finalement, après concertation, le Maire a proposé le retrait de cette partie du texte. Les élus du groupe communiste ont donc voté pour le vœu.

Deuxième pierre d’achoppement, le vœu proposé par les élus communistes pour exiger la libération de Salah Hamouri. Salah Hamouri est un jeune franco-palestinien, condamné à sept années de prison pour être passé devant le domicile d’un responsable politique de l’extrême droite israélienne ! Ce jeune homme a effectué des deux tiers de sa peine : il peut donc bénéficier d’une libération anticipée. Mais les autorités israéliennes refusent sa libération. Le Maire nous a demandé de repousser ce vœu au prochain conseil municipal, pour ne pas interférer avec le vote d’une subvention extraordinaire pour la ville de Beit Jala, jumelée avec Aubervilliers. Nos élus ont accepté ce report.

Enfin, une question qui provoque un certain remous dans la ville, celle des ruches… Il paraîtrait que le miel des abeilles urbaines est meilleur que celui des leurs cousines rurales. Très certainement parce qu’elles nécessitent un budget d’entretien bien plus important… Notre groupe a souligné qu’il n’avait rien contre les abeilles a priori, mais que dans une ville avec autant de difficultés, la priorité n’était peut être pas là. Surtout quand on y consacre une enveloppe de plus de 60 000 euros.

C.A.

29 Messages

  • Compléments attendus Le 2 octobre 2009 à 15:32, par Maya

    Est-il possible de publier sur le site le texte du voeu adopté sur le surloyer ?

    Et puis qu’en est-il aussi de cette histoire de ruches ? Va t-on produire du miel d’Aubervilliers et crée t-on pour cela un service public des ruches ? A moins que l’on n’aide des apiculteurs à s’installer dans la ville assurés qu’ils sont de ne pas payer une taxe professionnelle. Pour terminer, y a t-il des emplois à la clé ?

    Franchement il faut m’expliquer.

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 2 octobre 2009 à 16:48, par BZZZBZZZ

    Eh bien, il va falloir fleurir les balcons pour ces petites abeilles !!!!!, Va-t-on sensibiliser les locataires bénéficiant de terrasses et qui les transforment plus ou moins en dépotoir, à entretenir celles-ci ? Quand on voit l’encombrement de certains balcons et terrasses, il y a un très gros effort de pédagogie à faire, il me semble.

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 2 octobre 2009 à 16:53, par liberte pour salah

    J’espère, qu’effectivement, un voeu sera voté pour la libération de Salah Hamouri. Le traitement de son cas par le Président de la République, ainsi que le black out des média à son sujet, en dit long sur la façon dont on traite le cas de ce jeune homme.

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 2 octobre 2009 à 21:12, par JJ

    En écho à BZZZBZZZ :

    L’association "Auberviliers en Fleurs" aura, très certainement, plaisir à accueillir de nouveaux adhérents prêts, ainsi, à renforcer ses efforts afin de rendre notre banlieue moins "morose".

    Pour toute information : http://www.aubervilliers.fr/article1883.html

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 2 octobre 2009 à 22:46, par doux comme du miel

    en écho à JJ lui-même en écho à BZZZBZZZ, je pense que s’il existe déjà une association intitulée "Aubervilliers en fleurs", il faut que celle-ci soit contactée par les services municipaux afin que fleurs et abeilles unissent leurs efforts sur notre ville pour la rendre encore plus agréable.

    J’y pense : savez-vous qu’il existe des ruches dans le parc de La Courneuve ?

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 3 octobre 2009 à 09:15, par Apiculteur

    Concernant le voeu en conseil municipal pour la libération de Salah Hamouri, j’espère que Monsieur le Maire n’aura pas de miel dans les oreilles... Bzzzzz

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 3 octobre 2009 à 12:06, par L’ami de l’apiculteur

    Il faudrait que l’on me dise quel est l’intérêt de dépenser de l’argent dans l’installation de rûches pour fabriquer du miel ? Parce que c’est bien beau de penser à l’environnement, mais quand même il serait beaucoup mieux que la municipalité fasse un voeu pour la libération de Salah Hamouri et puis ça ne coûte rien en termes financiers... Bzzzzzz !

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 3 octobre 2009 à 19:04, par Dard Dard

    Faire un rapprochement entre les abeilles et notre franco-palestinien emprisonné, il fallait oser !

    A moins de faire son miel des attaques incessantes contre la municipalité.

    Quelle mouche (à miel) a donc piqué notre ami des apiculteurs ?

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 3 octobre 2009 à 20:42, par Dard y colle !

    Je réponds à Dard dont je partage le point de vue : voter 60000 euros pour les abeilles quand on vote 30000 euros pour Beit-Jalah m’amène bien volontiers à admettre l’indécence de la proposition municipale. S’il s’agit de se donner une bonne conscience écolobobo , l’objectif est atteint mais à un coût qui dépasse l’entendement pour un plus environnemental sans doute dérisoire.

    C’est pour ça que je souscris à 200% à ton coût de gueule !

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 4 octobre 2009 à 13:13, par kikid’auber

    Les abeilles des villes produisent plus de miel et en meilleur qualité que ceux des campagnes parce que dans les villes on utilise beaucoup moins voire pas du tout de pesticides et d’engrais chimiques (information donnée par un reportage dernierement à la télévision).Ce qui n’empêchent pas de juger comme hallucinant la somme de 60000 €uros dévolue à ces rûches.

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 5 octobre 2009 à 17:46, par Sans commentaire...

    Au conseil de Paris Alain Lhostis a défendu un voeu, déposé au nom du groupe communiste et parti de gauche, demandant que le maire de Paris intervienne auprès du chef de l’Etat pour qu’il reçoive personnellement la mère de Salah Hamouri. Au nom du maire de Paris, l’adjoint en charge des relations internationales, a appelé à voter contre ce voeu au prétexte que l’abondance de voeux nuirait à la cause de Salah Hamouri. Il c’est malheureusement trouvé une majorité d’élus, socialiste et droite, pour rejeter ce voeu, voté seulement par les verts et les communistes.

  • Paris/Robrspierre Le 6 octobre 2009 à 13:00, par Gérard

    Décidément à Paris le PS a un problème avec les voeux. Il y a quelques jours il a refusé de voter une proposition de Georges Sarre (MDC), soutenue par les élus communistes de donner à une rue de Paris le nom de Robespierre. Il est très regrettable que la capitale continue d’ignorer l’immense figure de Robespierre qui incarna les conceptions les plus avancées de la Révolution française.

  • Paris/Robespierre Le 6 octobre 2009 à 13:04, par Gérard

    Décidément à Paris le PS a un problème avec les voeux. Il y a quelques jours il a refusé de voter une proposition de Georges Sarre (MDC), soutenue par les élus communistes de donner à une rue de Paris le nom de Robespierre. Il est très regrettable que la capitale continue d’ignorer l’immense figure de Robespierre qui incarna les conceptions les plus avancées de la Révolution française.

    Nota : Sur Robespierre, on peut lire, dans le n° spécial de L’Humanité dimanche, consacré aux révolutionnaires de 1789, la contribution rédigée par Michel Vovelle dans laquelle il explique les raisons de son "robespierrisme".

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 7 octobre 2009 à 14:39, par Denis Raffin, maitre toilier

    J’ai ajouté en pièce jointe à l’article le texte intégral du vœu sur le surloyer tel qu’il a été adopté.

  • Conseil Municipal de Paris Le 8 octobre 2009 à 10:22, par Nelumbo

    J’avais comme souvenir que Robespierre avait éliminé les Herbistes et les partisans de Danton alors étudions le mais laissons le dans les livres d’histoire. Son rôle historique est indéniable mais en faire un modèle qu’on doit honorer, je laisse cela à Chevènement et Guy Mollet . Ces derniers encensent ce "mégalomane" cela correpond bien à leur républicanisme jacobin . Mais je leur laisse LEUR république qui voulait punir "les sauvageons" et expulser les "sans papiers" pour l’un et l’autre "défendre" les colonies de LEUR belle république.

    En revanche ne pas soutenir Salah Hamouri me paraît assez scandaleux mais au fond pas étonnant au PS, il règne un fort sentiment pro état israélien et j’aimerai entendre des condamnations plus franches des exactions de ce gouvernement réactionnaire.

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 8 octobre 2009 à 11:15, par Ne pas confondre Hébertistes et herbivores !

    Cher ami, faire de l’histoire c’est pas faire de la récup ou de l’anti récup à tout va. C’est accessoirement prendre en compte le contexte politique, social, scientifique, de pensée.... qui avait conduit à des pensées nouvelles ou des actes de nature à transformer la pensée et la société... C’est en tout cas un travail rigoureux, et le débat sur ce blog à propos d’Yvonne Oddon a montré les limites d’une lamentable tentative de manipulation de l’histoire.

    Bien évidemment, regarder les faits à travers le prisme dominant actuel n’est pas de nature à permettre un esprit critique pourtant indispensable aux progrès de la réflexion.

  • Robespierriste Le 8 octobre 2009 à 11:47, par Monique

    Non, on ne peut laisser Robespierre dans les livres d’histoire, autrement dit être livré, comme le disait un certain Karl, "à la critique rongeuse des souris".

    La Révolution française continue d’être un sujet brûlant parce qu’elle n’en finit pas de produire (aujourd’hui encore) des effets d’ailleurs très contradictoires. N’oublions pas que ce fut une révolution bourgeoise (libérale) qui pourchassa les syndicalistes du temps au nom de l’apologie de l’individu.

    Robespierre (mais aussi Marat, Babeuf - qui fut anti-robespierriste - et beaucoup d’autres) appartiennent à cette immense secousse dont ils ont été de grands acteurs.

    Mon cher Nelumbo : avez-vous lu Robespierre ? Si ce n’est déjà fait, je vous conseille de le faire. Vous serez époustoufflé par cette pensée incisive, souvent très moderne bien que limitée par les persoectives qu’autorisait l’époque.
    En tout cas je suis très fière que mes enfants aient fréquenté l’Ecole Robespierre. A Aubervilliers.

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 8 octobre 2009 à 15:28, par nelumbo

    J’ai écrit un peu vite sans me relire, j’aurais dû alors dont acte pour Hébert mais celui qui me fait la remarque sur les herbivores à raison au moins sur un point je n’encense plus les idoles "coupeurs de tête" mais je comprends que Saint Robespierre fasse partie des icônes pour des marxistes .Sinon j’aime bien, cher ami, cela me rappelle mon prof qui me tirait l’oreille du temps du primaire.

  • Pas si mal, mais... Le 11 octobre 2009 à 18:50, par Jos

    Merci d’avoir publié le voeu sur le surloyer. Mais je m’interroge sur le fait que le maire voulait qu’y figure une référence à la Convention d’utilité sociale, autrement dit, si j’ai bien compris, a un reclassement des immeubles en fonction des revenus de la population qui y réside. Pourrait-on préciser les conséquences de cela ?
    Le Maire a accepté de retirer cette référence mais il n’en reste pas moins qu’il avait envisagé de la faire figurer dans le voeu. Pourquoi ? L’a t-il retirée du bout des lèvres ?

  • Tract Le 14 octobre 2009 à 16:28, par Claudine

    J’ai croisé ce matin deux militantes du PC qui distribuaient un tract de la section sur la question du surloyer. Elles m’on dit qu’il était en cours de diffusion sur le parc HLM de la ville (8 000 logements). Le site ne peut-il le faire connaître ?

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 14 octobre 2009 à 19:50, par Locataire militant

    On va faire simple : Surloyer et Convention d’Utilité Sociale : même combat ! La Convention d’Utilité Sociale (CUS)pourra prévoir, à titre expérimental et pour sa durée, un dispositif permettant de moduler les loyers en fonction des revenus des locataires (une sorte de surloyer). Cette convention prévoit aussi un classement des immeubles en fonction des services rendus aux locataires, de la qualité de la construction, des prestations techniques, ou encore de la localisation et de l’environnement de l’immeuble. Selon le classement le montant du loyer sera plus ou moins élevé. En clair, si on échappe au surloyer, on peut-être rattrapé par la CUS, on peut même "bénéficier" des deux. Pour échapper aux deux, il y a une solution : le refus et l’action des locataires !

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 14 octobre 2009 à 22:33, par Locataire exigeante

    Il y a eu votation pour la poste. Il doit y avoir votation pour adopter la Convention d’utilité Sociale. Le contenu de cette convention (qui est obligatoire) doit faire débat avec les locataires avant signature.

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 15 octobre 2009 à 10:18, par Locataire normal...

    Je ne suis ni exigeant, ni militant, mais en tant que locataire lambda, j’aimerais avoir les précisions suivantes :
    - En quoi le voeux municipal sur le surloyer supprimera-t-il le surloyer ? J’ai l’impression que la municipalité vote un voeux, un peu contrainte, c’est vrai, et qu’en même temps l’office fait l’inverse.
    - Je voudrais en savoir plus sur le conventionnement. Comment ça va se passer à Aubervilliers, parce que d’après ce que j’ai lu, c’est une forme de surloyer dans la mesure où la quittance sera augmentée de façon plus importante que l’augmentation normale ?
    - Je constate que l’office devait procéder aux petites réparations en moins de 48 heures. Ce n’est toujours pas le cas et on n’est même plus informés.

    Je pose ma question ici, parce qu’on a jamais de réponse de l’office et on ne voit jamais son président dans les réunions.

  • Questions/réponses Le 15 octobre 2009 à 18:05, par Cricor

    "Locataire normal" pose des questions qui montrent bien que l’explication de "locataire militant" ne le satisfait pas. Il me semble que l’on ne peut "faire simple". Alors on prend quelques jours et on rédige une sorte de fiche, type "questions/réponses" ou l’on essaye de bien expliquer des questions qui ne sont pas simples ?

  • Janus ? Le 15 octobre 2009 à 18:14, par Locataire irrité

    Lors du Conseil municipal le maire se fait prier pour retirer toute référence à la Convention d’utilité sociale. Le groupe "Tous ensemble pour Aubervilliers" obtient la suppression de la fameuse CUS et vote donc le voeu. C’est logique.

    Dans le même temps le président de l’Office écrit aux locataires un courrier sur le surloyer dans lequel il fait référence à la CUS qui est, selon la loi, obligatoire. Il s’inscrit ce faisant dans une logique de gestion et non de lutte.

    Je suis convaincu que le prédécesseur de M. Lanternier à la présidence de l’Office n’aurait pas agi ainsi. Lors du Conseil municipal il n’a d’ailleurs voté le voeu qu’après la suppression de toute référence à la CUS.

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 16 octobre 2009 à 20:25, par Locataire exigeante

    La Convention d’Utilité Sociale (CUS) est obligatoire et doit-être signée entre l’Etat et le bailleur avant fin 2010. Elle est signée pour 6 ans et renouvelable. Des décrets à venir devraient apporter des précisions sur le contenu de ces CUS. C’est le conseil d’administration de l’OPH qui devra définir les modalités de concertation avec les locataires. C’est là une question essentielle quand on sait que la CUS vise à définir les mission de l’OPH dans des domaines aussi important que : la politique patrimoniale, c’est à dire les constructions prévues, le poids des dépenses de maintenance, la vente des logements hlm, les engagements de développement durable, le classement des immeubles...Sur le rôle social de l’organisme (accueil des personnes les plus pauvres, prévention des impayés...) ; ainsi que sur la qualité des services rendus (fonctionnement des ascenseurs, propreté des parties communes, suivi des réclamations...). Si ces CUS devraient permettre de mieux définir les engagements des organismes de logement social envers l’Etat, il y a tout à craindre en ce qui concerne la manière dont seront traités les locataires à travers notamment la classification des immeubles. Il est donc indispensable d’obtenir que le conseil d’administration de l’OPH d’Aubervilliers s’engage, non seulement à une concertation avec les locataires et leurs associations, mais aussi organise un vote pour permettre aux locataires de se prononcer sur le contenu de cette CUS. La votation pour la poste est un bon exemple à suivre...

  • La suite des abeilles Le 27 novembre 2009 à 17:17, par edouard

    La convention pour l’installation d’un rucher(plusieurs ruches) et la communication est de 8 600 €.

    La convention pour le suivi du rucher et la communication pour 8 000 € par an sur une période de 3 ans.

    (8 000 € X 3) + 8 600 € = 32 600 € pour 3 ans.

    Vérification prise auprés du secrétariat de l’assemblée Municipale.

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 28 novembre 2009 à 13:11, par Bébert apiculteur

    On nous aurait menti sur le montant des ruches : un peu moins de 11 000 euros par an d’après Edouard.
    Pourtant j’ai lu avec attention la tribune de Pascal Beaudet qui parle de 60 000 euros.
    Etait-il au conseil municipal quand cette délibération 326OO euros HT pour trois ans a été votée à l’unanimité c’est à dire y compris par le groupe communiste. C’est vérifiable sur le site de la ville dans la rubrique délibérations : je viens d’aller y voir.

  • Quelques nouvelles du Conseil Municipal du 24 septembre Le 28 novembre 2009 à 16:43, par Argent public facile !

    C’est la question N° 207 qui s’intitule : "projet l’abeille sentinelle de l’environnement". Il a été voté par conseil municipal que "la commune souhaite devenir partenaire de la charte nationale pour la survie des abeilles et la sauvegarde de la biodiversité pour 32600€ hors taxe". Ensuite, le conseil municipal a autorisé la signature : "d’une convention pour l’installation d’un rucher et la communication pour 8600€ par an", ainsi que la signature "d’une convention de suivi du rucher et la communication pour 8000€ hors taxe par an pour une période de 3 ans, soit 24000€ renouvelable".

    Inutile d’en rajouter. Dans la période de grandes difficultés que rencontre les habitants d’Aubervilliers, (loyers/impôts...), il est simplement scandaleux que le maire propose une telle décision, il y a actuellement bien d’autres priorités que de gaspiller de l’argent public de cette façon.