Liberté pour Salah Hamouri !

Ce jeune franco-palestinien est emprisonné en Israël depuis 2005

samedi 29 août 2009

Consacrant un grand portrait au jeune homme, le quotidien belge Le Soir évoque « l’appui limité des autorités françaises ».

Le journaliste belge Baudouin Loos, grand spécialiste du Proche-Orient pour le journal le Soir, a consacré la semaine dernière une page portrait à Salah Hamouri, ce jeune Franco-Palestinien pour la libération de qui notre journal se mobilise depuis des mois. Un soutien que souligne le journaliste, tout en notant à quel point la presse française s’est montrée « lente au démarrage » dans l’information sur ce cas flagrant d’injustice et d’emprisonnement abusif. Il relève par exemple que « les enquêteurs israéliens n’ont pas ménagé leurs efforts pour trouver des preuves du complot contre le rabbin Yossef » que Salah Hamouri est accusé d’avoir projeté. Mais, ajoute-t-il, « sans y parvenir ». Il relève aussi « l’appui assez limité » des autorités françaises au jeune homme : « Trois minutes de contact entre la mère de Salahet Bernard Kouchner en 2007, puis une audience à l’Élysée le 25 juin par Boris Boillon, conseiller de Sarkozy, qui annonce la lettre que le président a envoyée à Netanyahou. »

Il mentionne en revanche la mobilisation du comité de soutien constitué en 2008 et présidé par Jean-Claude Lefort où « une soixantaine de députés et sénateurs de tout bord côtoient des personnalités, dont Mgr Gaillot, Albert Jacquard ou Edgar Morin, qui s’horripilent de la différence de traitement observée par les autorités entre le Franco-Palestinien et un Franco-Israélien, Gilad Shalit, le soldat israélien enlevé à la frontière de Gaza pour lequel Nicolas Sarkozy s’est engagé, recevant plusieurs fois la famille ». Il note aussi que « Noam, le père de Gilad, a répondu à une lettre de Denise Hamouri formulant une prière pour la libération rapide des deux jeunes hommes ».

L’article se conclut sur une réflexion du juge qui, le 28 juillet, a refusé de libérer Salah, comme la loi israélienne l’y autorisait pourtant. « Vous n’êtes pas guéri », a-t-il dit au jeune homme qui continue de proclamer le droit de son peuple à résister à l’occupation.

Françoise Germain-Robin

(article paru dans l’Humanité le 19 août 2009)

7 Messages

  • Liberté pour Salah Hamouri ! Le 30 août 2009 à 09:05, par Justice au proche orient !

    Il y a, à Aubervilliers une réelle interrogation sur Salah Hamouri. Quand les communistes sont sur le marché avec l’affichette de Salah Hamouri, beaucoup de gens se retournent et s’interrogent sur le sort réservé à ce jeune homme. Ils posent des questions et comprennent mal l’indifférence des autorités gouvernementales par rapport à cette situation.
    Est ce qu’Aubervilliers ne pourrait pas aller plus loin dans son soutien à ce jeune homme, dans un contexte où le droit est bafoué quotidiennement dans cette région du monde. j’ai lu votre texte sur la radio de Beit Jalah, mise à sac par les israéliens.

  • Liberté pour Salah Hamouri ! Le 30 août 2009 à 20:00, par Kolmogorof

    Je pose une question volontairement provocatrice : qu’a fait la municipalité communiste pour le soutenir ? On a vu le portrait de Bétancourt à la mairie et elle a été citoyenne d’honneur je crois. On ne peut pas dire que le PCF local n’était pas au courant puisque Braouezec lui a rendu visite dans sa cellule.

  • Salah, Marwan et les autres Le 31 août 2009 à 10:33, par Alberto

    Les campagnes de solidarité internationale conduites par le PCF sont incessantes. Sur la Palestine le parti est mobilisé depuis toujours. Qu’on songe aussi à ce qui a été fait pour Angela Davis, Les frères de Soledad, Nelson Mandela, les chiliens sans oublier la solidarité aux grecs, espagnols et portugais au temps du fascisme..., à ce qui est fait pour Mumia et L. Peltier... Cela concerne des individus, mais il y a plus largement la solidarité aux peuples.

    La mobilisation pour Betancourt (quels que soient ses comportements depuis lors) était juste bien qu’il aurait fallu insister davantage sur les centaines de guerilleros des Farc aux mains d’Uribe. Ceci dit les socialistes on le sait bloquent sur la Palestine. Il y a au sein du PS un fort courant sionniste et DSK que les Socs locaux soutiennent n’a jamais fait mystère de ses choix. C’est pourquoi l’expression du soutien municipal a toujours été compliquée.

    Ceci dit le Parti en tant que tel se doit de développer les actions de solidarité. C’est ce qu’il fait, me semble t-il autant qu’il le peut au niveau national et local.
    Certes, on peut toujours faire plus et mieux. Tous les soutiens sont les bienvenus.

  • Liberté pour Salah Hamouri ! Le 3 septembre 2009 à 21:01, par Kolmogorof

    Mouais, c’est de la faute du PS donc ...

  • Ecrivez à Salah Le 5 septembre 2009 à 18:46, par Solidaire

    La fête de l’Huma sera un moment de solidarité très fort. Denise Hamouri, la mère de Salah sera présente.
    Tous les jours l’Huma publie un encadré avec photo de Salah indiquant le nombre de jours passés en prison (1 637 jours au 5 septembre). Le comité de soutien appelle à lui écrire : Salah Hamouri, Doar nah Guilboa, 10900 Beit Shean, Israël.

  • Liberté pour Salah Hamouri ! Le 22 septembre 2009 à 12:04, par Liberté pour Salah Hamouri

    Le groupe communiste et citoyen est à l’origine d’un voeu pour le prochain conseil municipal en faveur de la libération de Salah Hamouri. J’espère que le maire ne noiera pas le poisson comme d’habitude et que le conseil municipal votera de façon claire et nette ce voeu qui répond à des questions de justice élémentaires.

  • Liberté pour Salah Hamouri ! Le 28 janvier 2010 à 11:54, par Mériem Derkaoui

    Bientôt 5 ans de prison !
    Le 13 mars prochain Salah Hamouri aura fait 5 ans de prison.On lui aura volé ses vingt ans et ses années d’ études.Cela fait 5 ans que le Président de la République refuse de recevoir sa famille ni même d’évoquer sa situation.Un prisonnier politique, qui est ignoré par la France, son pays, l’Etat de droit.Et pourquoi ? Ce franco-palestinien a une opinion:pour la fin de l’occupation israélienne, de la Palestine.
    Devant cette situation et le silence de l’Elysée, l’Association France Palestine Solidarité (AFPS)présidée par le Député honoraire Jean-Claude Lefort a saisi le 25 janvier, Mr Louis Schweitzer Président de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (la HALDE).
    L’AFPS considère que la Haute autorité est " habilitée à donner un avis public... sur un double manquement grave à l’égalité de traitement dont se rend responsable le Président de la République":discriminations touchant "à l’origine" et "aux opinions politiques".
    Ainsi le Président de la République a agi pour plusieurs Français en déclarant même "quoi qu’ils aient fait" sauf pour un franco-palestinien.
    La deuxième discrimination tient aux opinions politiques : le refus pacifique de Salah Hamouri de l’occupation de la Palestine.
    Les ONG, les militants associatifs, syndicaux et politiques, les artistes, ainsi que les parlementaires de tous les groupes, membres de son comité national de soutien qui ne ménagent pas leurs efforts pour obtenir la libération de Salah Hamouri appelleront dans les semaines qui viennent à des initiatives de soutien.
    En attendant l’avis de la HALDE sur ce recours en responsabilité du Chef de l’Etat et ses conséquences, le Comité de soutien va proposer des cartes T à envoyer au Président de la République pour qu’il reçoive, enfin, sa famille.
    Dès à présent nous pouvons dire à Salah notre soutien et notre solidatité devant cette injustice !en lui envoyant des cartes postales.
    Il en reçoit du monde entier,et beaucoup de France !
    http://www.salah-hamouri.fr