Editorial

dimanche 25 mai 2008

Aurélie Le Meur, secrétaire de section

PCF Aubervilliers
35 rue Heurtault
93300 Aubervilliers
01.48.34.65.30
Contact : cliquer ici

5 Messages

  • Editorial Le 25 mai 2008 à 19:20, par Webmaster

    Le mégaphone est ouvert ! Les messages que vous posterez apparaitront ici. Vous pouvez ainsi suivre facilement les discussions en cours.

    Répondre à ce message

    • Editorial Le 8 juin 2008 à 22:17, par lena

      Des réunions de conseils de quartier sont programmées. C’est une bonne chose. Au fait, "conseil" c’est la traduction de "soviet". En avant vers la république des soviets d’Aubervilliers !

      Répondre à ce message

  • Une perfidie d’Hafidi Le 16 juin 2008 à 16:26, par léna

    Une perfidie d’Hafidi

    Dans la Tribune, rédigée au nom du Parti radical de gauche, qu’il vient de signer dans le numéro de juin d’Aubermensuel, intitulée « Sénèque contre le cynisme », Abderrahim Hafidi, maire-adjoint à la Culture, attaque durement les communistes.
    Mobilisant dans un développement verbeux, sans grande cohérence de pensée, un répertoire très éclectique de citations (Jean-Paul Sartre, Raymond Aron, Gustave Flaubert, Sénèque), au demeurant assez obscures et loin du sujet, il condamne les « esprits aigris de faire le deuil de leur défaite » qui « déplacent le curseur de leur agonie politique vers la propagande calomnieuse qui accuse le nouveau maire et sa première adjointe de s’accorder des privilèges indemnitaires exorbitants ! ».
    Ainsi donc rendre public le montant des indemnités légalement perçues au titre des responsabilités exercées relèverait de l’insupportable.
    On observera que M. Hafidi s’était montré moralement moins regardant au cours de la campagne électorale en cautionnant par son silence l’attaque sans fondement, relayée par le Canard enchaîné, contre Jean-Jacques Karman sur une question similaire.
    S’agissant d’agonie politique on observera que M. Hafidi parle en expert, le vieux cadavre du Parti radical de gauche ne bavardant plus guère que sous le patronage du Parti socialiste.
    On aurait préféré que soit venue à M. Hafidi l’idée que tous ceux qui exercent des responsabilités politiques fassent œuvre de transparence complète s’agissant de leurs revenus et de leur patrimoine.
    On attend avec impatience une réponse.

    Répondre à ce message

    • Une perfidie d’Hafidi Le 19 juin 2008 à 18:05, par Le Réac

      Peu sûr dans sa démarche, il utilise des citations comme d’autres utilisent des béquilles. Son objectif, nous faire croire qu’il a tout lu. Il laisse entendre qu’il a compris des textes ardus écris par des auteurs trop peu lus, qu’il est intelligent,alors, il lit partiellement pour recopier hativement ce qu’il cite. En fait son savoir est aussi faible que sa pensée.

      Répondre à ce message

  • Demande d’entretien pour recherches Le 15 septembre 2015 à 11:56, par Djament-Tran

    Bonjour,
    Maître de conférences à l’université de Strasbourg, associée à l’Equipe
    Interdisciplinaire de Recherches sur le Tourisme de l’Université Paris
    1, je mène des recherches sur le patrimoine de Plaine Commune.

    Dans ce cadre, je m’intéresse au patrimoine du logement social que
    représente la cité de La Maladrerie, au rapport des habitants à ce
    patrimoine et à la rénovation urbaine de la cité.
    Compte tenu de l’investissement du PCF dans la vie du quartier, je me permets de solliciter un entretien avec M. André Narritsens dans les semaines qui viennent.

    Je vous remercie par avance de l’attention que vous voudrez bien porter
    à ma demande et me tiens à votre disposition pour tout complément d’information concernant mon sujet de recherche.

    Avec mes meilleures salutations.

    Géraldine Djament-Tran

    Répondre à ce message

Répondre à cet article