À la Maladrerie, la lutte contre le surloyer a commencé

lundi 16 février 2009

La lutte contre le surloyer Boutin est engagée à la Maladrerie.

Un collectif de locataires a été constitué. Un tract pétition a été rédigé. Distribué dans les boîtes à lettres et relayé par des affichettes de halls il est en cours de signature. Dans chaque escalier un locataire centralise les signatures.

Des banderoles accrochées sur les façades ont commencé à être installées.

Parallèlement à cette action, les militants communistes du quartier ont commencé le collage, sur les murs et dans les halls d’immeuble, de l’affiche éditée par la section.

Il faut maintenant que la lutte débutée à la Maladrerie s’étende à toutes les cités.

NdMT : La pétition contre le surloyer est signable en ligne : http://pcfaubervilliers.fr/spip.php?article186

Hebergement gratuit d image et photo

4 Messages

  • Disparition Le 17 février 2009 à 09:25, par Rabcor

    Voici une bonne nouvelle : la lutte contre le surloyer commence. Il faut la développer à grande échelle.

    Voici une moins bonne nouvelle : le panneau d’affichage photographié en illustration de la rubrique du site a disparu le 16 février 2009. C’était un ancien panneau d’informations municipales depuis longtemps abandonné (vitre cassée) et installé à l’angle des rues Lopez/Jules Martin et de la Maladrerie. Ayant perdu sa vocation originelle il servait, de fait, à l’expression politique et associative.

    Bien sûr il pouvait revenir à sa fonction d’origine (nous l’avions d’ailleurs demandé), car le quartier ne croule pas sous les points d’information.

    On a préféré une solution bureaucratique de basse intensité : la disparition.

    Le changement est décidément en marche.

  • innovation Le 19 février 2009 à 14:45, par albert

    J’ai lu : « La question du logement est centrale à Aubervilliers. La rénovation de la ville est en marche et ces effets à moyen terme seront très positifs. Mais nous entendons également répondre aux attentes immédiates des habitants, y compris en innovant et en sortant des sentiers battus. »
    Evelyne Yonnet Première adjointe au Maire, Conseillère générale
    . A la maladrerie on annonce la vente du logement social.
    . Aubervilliers en appliquant, le surloyer va mettre en difficulté des familles.
    Si mme Yonnet dit innover en sortant des sentiers battus, qu’elle s’engage avec l’OPHLM d’aubervilliers, et ses collègues de la majorité à déclarer notre territoire zone non assujettie au surloyer, que la municipalité annuler la vente des logements sociaux. Alors là il y aura innovation….

  • À la Maladrerie, la lutte contre le surloyer a commencé Le 21 février 2009 à 09:11, par Germaine

    Vous m’allumez avec toutes vos critiques mais je suis sûre que les architectes seraient d’accord avec moi. Vos banderoles font moches sur les murs et les architectes qui donnent leur accord lorsqu’il y a des travaux qui changent l’aspect de leur travail ne l’accepteraient pas. Je demande aux coupables de retirer ces torchons.

  • À la Maladrerie, la lutte contre le surloyer a commencé Le 21 février 2009 à 09:31, par Laisse Madeleine, euh Germaine !

    Alors là Germaine si tu y vas par là, il faudrait demander aux architectes qui ont conçu ces logements ce qu’ils pensent de leur vente. Jean Renaudie doit se retourner dans sa tombe en apprenant cela.