Compte-rendu du conseil de quartier Robespierre-Cochennec du 11 février 2009

dimanche 15 février 2009

Le comité de quartier Robespierre Cochennec Peri se réunissait donc mercredi 11 février 2009 à 19h à l’école maternelle Brossolette, en présence de 3 élus, Jean Francois Monino maire adjoint, Evelyne Yonnet maire adjointe et Philippe Milla conseiller municipal.

L’ordre du jour débutait par une présentation du Vélib sur Aubervilliers par Jean Francois Monino et notamment des différents points dans la ville ou il sera possible d’avoir accès à ce moyen de transport préféré de certains de nos élus et pas des moindres. M. Monino fit bien sûr l’éloge de ce projet, qui, rappelons-le, était déjà en chantier du temps de l’ancienne municipalité d’union de la gauche, même si, comme dans toute la proche banlieue, il fut retardé notamment à cause des recours en justice déposés par le concurrent de Decaux.

Le point suivant concernait essentiellement des projets de circulation dans le quartier, avec notamment l’idée de mettre certaines rues en sens unique pour éviter la circulation abusive de camions venant notamment de La Courneuve. Carmen Caron, ancienne élue communiste et habitante du quartier est intervenue pour dire que les habitants des rues concernées devaient être les premiers consultés sur ce projet, ce dont Evelyne Yonnet a convenu. Une discussion s’est ensuite engagée avec les habitants présents sur différents problèmes du quartier.

Il faut toutefois relever que Evelyne Yonnet, dans la discussion, a évoquée l’idée que le marché du Montfort pourrait peut être fermer pour accueillir le Franprix de la Rue Helene Cochennec. Même si actuellement rien n’est engagé, ce que la maire adjointe a pris soins de préciser, il faudra toutefois être vigilant car cela remettrait en cause en quelque
sorte la physionomie et le caractère de ce quartier, même si tout le monde connait les grandes difficultés de ce marché de proximité.

Enfin, et cela aurait du être le point le plus important de ce comité et ce fut le plus court. Il était prévu de débattre de La Charte de quartier ainsi que du fonctionnement du comité. De nombreux habitants firent ainsi remarquer qu’ils avaient reçu, certains seulement le jour même, un appel à candidature avec une date limite pour le 12 mars.

Beaucoup s’interrogent sur le sens de la démarche d’autant plus que la Charte, qui aurait dû nous parvenir en même temps n’avait pas été envoyée. Evelyne Yonnet avait l’air extrêmement surprise et semblait considérer qu’il s’agissait d’une erreur administrative. Les habitants décidèrent donc bien sûr de reporter la discussion en l’absence de documents, d’autant plus déçus que certains avaient participé à un
travail d’amendements sur cette Charte.

On peut toutefois s’interroger sur cette "erreur administrative" car il semble que dans certains quartiers, notamment au Centre Ville, le même problème s’est posé.

Au delà de cette anecdote, on ne peut de toute façon que déplorer qu’aucun habitant ne soit en possession de cette Charte, et que encore une fois, la municipalité ne semble pas savoir ce qu’elle veut faire sur cette question essentielle de la démocratie participative.

Silvere Rozenberg

5 Messages

  • Compte-rendu du conseil de quartier Robespierre-Cochenec du 11 février 2009 Le 15 février 2009 à 20:58, par DIAKITE DEMISSION

    Monsieur Rozenberg,

    Cette démarche quartier, c’est du foutage de gueule pour les raisons suivantes :

    1/ nulle part, elle a été discutée avec les principaux intéressés

    2/ nulle part, la fameuse charte n’a été remise aux intéressés.
    3/ aucun compte rendu de coseil municipal ne fait état d’un quelconque débat.

    4/ on demande à des habitants de s’inscrire, on ne sait pas à quoi

    5/ on ne sait pas ce qu’il sera fait de ces habitants une fois inscrits.

    Face un un tel mépris, on ne peut que demander la démission des élus qui mettent en oeuvre cette mascarade.

  • Compte-rendu du conseil de quartier Robespierre-Cochenec du 11 février 2009 Le 23 février 2009 à 14:14, par Le chargé de mission quartiers démissionne après avoir rendu sa copie !

    Après un an de travail acharné, Mr Charbouillet, chargé de mission embauché pour permettre à Aubervilliers d’entrer dans l’ère de la démocratie, part à Montreuil. Nous lui souhaitons la même réussite qu’à Aubervilliers où sa charte de la démarche quartier, modèle de co-élaboration et de concertation avec les habitants a fait la quasi-unanimité contre elle.

    Espérons que le maire aura la sagesse de la retirer de l’ordre du jour du prochain conseil municipal.

    Monsieur Charbouillet, soutenu pourtant par des élus de talent, s’en va, avec dans son CV ce magnifique copié-collé de la charte parisienne, et quelques réunions houleuses avec les habitants. On suppose que les personnels qui travaillent à la démarche quartier ont apprécié cette collaboration et regrettent un départ si rapide.

    Quelle conclusion tirer de tout cela ? Il faut rapidement recruter un chargé de mission de cet acabit. A moins que la municipalité décide de tout remettre à plat avec les habitants, après un an de perdu ! On peut rêver.

    Bien évidemment, fort d’un aussi bon bilan, Mr Charbouillet fera un pot de départ pour se féliciter de la collaboration des agents de la ville pendant un an !

  • Compte-rendu du conseil de quartier Robespierre-Cochenec du 11 février 2009 Le 23 février 2009 à 22:51, par l’homme tranquille

    Monsieur Charbouillet nous quitte déjà : quelle tristesse de voir partir un si bon élément ! Ce sont toujours les meilleurs qui partent...

  • Compte-rendu du conseil de quartier Robespierre-Cochenec du 11 février 2009 Le 23 février 2009 à 23:37, par Le chargé de mission quartiers démissionne après avoir rendu sa copie !

    Je comprends mieux : Les limites de la mission de Monsieur Charbouillet ayant été atteintes (j’ai bien dit les limites, pas les objectifs), l’intéressé préfère voguer à d’autres cieux...

    Mais sommé de rendre sa copie, il contribue à la précipitation du bouclage du dossier comme indiqué dans un précédent post :
    Il oublie toute concertation avec les habitants, et oublie même de diffuser la charte, à tel point que certains élus (Mme Yonnet) s’en étonnent publiquement, croyant à un dysfonctionnement administratif. Un papier imbitable est diffusé dans les boites aux lettres où les habitants intéressés par la démarche quartier sont sommés de s’inscrire avant le 12 mars pour faire on ne sait quoi dans on ne sait quoi !

    Dysfonctionnement administratif vous avez dit ? Non, dysfonctionnement démocratique !

    En attendant, Monsieur Charbouillet, aurait pu savoir qu’il existait un service vie des quartiers en capacité de réfléchir et proposer sur la base d’orientations élaborées par les élus un projet de démocratie locale ? Encore eût-il fallu que ces élus produisent des orientations ! Ce qui explique le fameux copié-collé de la charte parisienne dans lequel on retrouvait à Aubervilliers des arrondissements !

  • Compte-rendu du conseil de quartier Robespierre-Cochennec du 11 février 2009 Le 25 février 2009 à 05:28, par Ne pas confondre Roger Milla et Philippe Milia

    Roger Milla était le joueur que son sélectionneur faisait entrer en fin de match pour marquer des buts et assurer la victoire du Cameroun. Au contraire de Philippe Milla qu’il faudrait plutôt sortir du terrain.

    La précision n’est pas inutile