Après le décès de Jacques Viguier, les réactions d’Anthony Daguet et de Gérard Del Monte

samedi 29 mai 2021

La section d’Aubervilliers s’associe au deuil qui frappe notre ville. Au nom des communistes d’Aubervilliers, elle présente ses condoléances les plus sincères à la famille de Jacques Viguier, à tous ses amis.

Les obsèques de Jacques Viguier auront lieu vendredi 4 juin :
- à 13h30 à la chambre funéraire Santilly, 48 rue Charles Tillon, levée du corps à 14h
- cérémonie religieuse à 14h30 à l’église Notre-Dame des Vertus
- inhumation à 16h au cimetière communal d’Aubervilliers

En guise d’hommages, voici les réactions d’Anthony Daguet et de Gérard Del Monte

La réaction d’Anthony Daguet

Une émotion m’envahit aussi vite que la rumeur court, propageant la terrible nouvelle. Jacques Viguier s’en est allé.
Il a quitté définitivement les rivages d’Aubervilliers, ville à laquelle il aura tant contribué.
Dresser son parcours militant et associatif en quelques lignes est impossible. Jacques était un militant infatigable de l’éducation populaire. C’est l’homme qui aura structuré Aubervacances-loisirs. Lentement, pendant des années, avec patience et détermination il aura fait rayonner un outil totalement au service des enfants de cette ville et de leur émancipation.
Parallèlement, militant syndical dans le personnel communal, il assura pendant longtemps la présidence du Comité des Ouvres Sociales (COS) qui sera si utile aux agents communaux.
Jacques était comme Aubervilliers : rude et tendre.
Il avait un regard aiguisé sur la vie, les rapports de forces et la politique. Il était aussi d’une grande fraternité avec ses amis et ses collègues.
A sa famille, ses amis, ses collègues, je présente mes plus sincères condoléances. Je ne peux qu’imaginer ce que représente la perte d’une telle figure.

la réaction de Gérard Del Monte

A Jacques Viguier,
Ce matin le réveil est douloureux et rempli de tristesse. Jacques nous a quitté.
La vie vient de décider de son départ, bien trop tôt, bien trop vite. Il restera de lui ce qu’il nous a donné et le temps ne nous le fera pas oublier.
Je me souviens de ces quelques mots écrits pour lui en novembre 2013 au moment de son départ en retraite.
A Aubervilliers quand on entend prononcé le nom de Jacques Viguier, on l’associe naturellement et immédiatement à l’enfance.
Dans mes souvenirs un peu éloignés, jacques ce fut d’abord « La caisse des écoles » qui vers les années 97/98 est devenue « Auber/vacances/Loisirs ». C’est à cette époque que la municipalité a décidé de déléguer à une association la gestion des centres de loisirs pour les 6/13 ans ainsi que la gestion et l’organisation des centres de vacances pour 4/17 ans. Jacques a cheminé dans ce secteur de la vie municipale et en est devenu dans le temps, incontournable. Il a pris progressivement de plus en plus de place et de responsabilités pour finalement être nommé, quasi naturellement, directeur d’Auber/vacances/ loisirs.
La mission à remplir n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Il a fallu bousculer beaucoup d’habitudes de travail et de fonctionnement. Il fallait en effet donner un nouveau souffle et du sens à beaucoup d’acteurs de ce secteur important de la vie de la ville. Convaincre des élus du bien fondé de la démarche, et avoir le souci de dresser des passerelles entre des activités liées à l’enfance, au scolaire et à la jeunesse. Tout cela ne c’est pas fait sans difficulté et sans conflit.
Si Jacques a réussi, c’est pour l’essentiel parce que son travail c’est appuyé sur des valeurs d’éducation populaire et qu’il a eu, aussi souvent que possible, le souci d’associer un maximum de partenaires et d’acteurs concernés.
Dans cette activité de gestion des centres de vacances et de loisirs, se cache quelque chose de bien plus important. Derrière la dimension loisirs, qui est celle qui apparaît le plus fortement, se cache en fait une autre dimension essentielle du travail de Jacques Viguier, celle de la protection de l’enfance.
Si les municipalités successives ont accordé leur confiance à Jacques, c’est parce qu’ il a toujours eu à cœur de donner une grande place aux projets éducatifs, ludiques et créatifs et qu’il ne manquait jamais d’insister sur la formation des encadrants, des animateurs et cela sans jamais oublier le travail partenarial avec les parents et les enseignants.
Il su s’obliger à la concertation, à la confrontation des points de vue et des propositions. Bien sûr tout cela ne c’est pas fait sans opposition, sans coup de « gueule » comme on dit, mais son expérience, d’abord d’homme de terrain, et ensuite de direction lui avait fait percevoir qu’aucune décision ne peut se prendre sans discussion, sans échange, sans concertation et sans écoute.
Dans ces moments où le service public est souvent décrié, menacé, démantelé, privé de ses moyens essentiels pour qu’il puisse assuré dans de bonnes conditions ses missions, il n’est pas inutile de remercier Jacques d’avoir fait le choix de rester au service des enfants de cette belle ville d’Aubervilliers. Le choix fait par les élus de mettre Jacques Viguier en charge de responsabilité de la protection de l’enfance a été un choix de confiance.
Il est par ailleurs impossible de passer sous silence son engagement au sein du Comité des Œuvre Sociales. Il y a, là aussi, passé du temps au service des agents de la collectivité. Il n’est pas non plus possible d’oublier son intense activité au sein de l’association « Terroirs et Millésimes », où avec la modération nécessaire, il a su faire apprécier quelques grands crus de nos vignobles régionaux. Que dire de plus, peut-être ajouter que dans la confidence, certains de ses amis ont osé prendre le risque de le dénoncer comme ayant été un grand passionné de la consommation des meilleurs cigares.
Adieu l’ami, tu laisses un vide immense derrière toi. Repose en paix
Gérard Del Monte

2 Messages

  • C’est vraiment un militant de l’éducation populaire qui nous quitte.

    Aubervilliers lui doit beaucoup. J’en suis témoin pour avoir été membre du conseil d’administration de la Caisse des Ecoles et d’Aubervacances-loisirs entre 2001 et 2008.

    Il va nous manquer.

    Toutes mes condoléances à ses proches.

    Répondre à ce message

  • Après le décès de Jacques Viguier, les réactions d’Anthony Daguet et de Gérard Del Monte Le 9 juin à 11:54, par Françoise Viéville-Terrioux VIGUIER

    Je vous remercie de tout coeur aussi au nom des mes filles Elsa et Mavina et des ses trois petits enfants Lola, Livio et Lycia ... Lorsqu’ils pleuraient dans la voiture après la cérémonie , Lycia (la plus jeune) a dit "mais ne pleurez pas, n’oubliez pas qu’il a dit que nous étions "son rayon de soleil" .... Merci encore à vous Antony, Gérard et Sylvère pour ce bel hommage que vous lui avez rendu. Je garderai tout cela pour le relire lorsqu’u peu de temps aura passé et que j’espère ce sera moins dur ... Françoise

    Répondre à ce message

Répondre à cet article