L’UAM et le PCF de la Seine-Saint-Denis exigent le cessez-le-feu immédiat à GAZA

dimanche 18 janvier 2009

L’UAM (Union des Associations Musulmanes) et la fédération de Seine-Saint-Denis du PCF consignent ce texte qui, en plus d’exiger un cessez-le-feu immédiat, appelle à la mobilisation et condamne les actes antisémites : "ce conflit n’est pas religieux, il est politique".

Le 16 janvier 2009 à Pantin, les représentants de l’Union des Associations Musulmanes (UAM 93) et du Parti Communiste Français de la Seine-Saint-Denis se sont rencontrés afin d’examiner la situation dramatique à GAZA.

Ils réaffirment l’urgente nécessité d’un cessez-le-feu afin de stopper le massacre et ainsi préserver toutes les vies humaines, notamment celles d’enfants, de femmes, de vieillards.

Au moment où ces lignes sont écrites un processus de négociation est engagé. Il constitue une lueur d’espoir. Pour que cela aboutisse au plus vite, il est déterminant de poursuivre la mobilisation extraordinaire et les larges rassemblements – dont nous nous félicitons - pour que les voix influentes dans le monde, en Europe et en France, dont celle du Président de la République, imposent l’application de la dernière résolution du Conseil de sécurité de l’ONU.

Nous appelons d’autres mouvements, partis, associations ou simples citoyens à se joindre à la manifestation du 24 janvier à Paris.

Demain, au-delà de la reconstruction de GAZA, nous considérons que pour bâtir une paix juste et durable au Proche-Orient, la création d’un Etat palestinien, indépendant et autonome constitue un impératif absolu.

Pour cela la communauté internationale doit faire appliquer par Israël sous peine de sanctions toutes les résolutions votées par l’ONU depuis 1948.

Nous, croyants et laïques, citoyens de la République qui vivons en Seine-Saint-Denis, condamnons tous les actes racistes, antisémites, islamophobes, car ce conflit n’est pas religieux, il est politique. Son issue ne peut donc être que politique.

- Hassan FARSADOU, Président de l’UAM 93
- Hervé BRAMY, Secrétaire départemental du PCF 93

Pantin, le 16 janvier 2009

11 Messages

  • Que se passerait-il, si Israël ne faisait rien ? Le 21 janvier 2009 à 14:13, par habitant_aubervilliers

    Avec le trafic d’armes iraniennes entre l’Egypte et Gaza, des mouvements terroristes, tel le Hamas, se sont développés, dans la bande de Gaza.

    Que se passerait-il, si Tsahal ne faisait rien ?

    Alors fort de leur impunité, les mouvements terroristes, téléguidés par Téhéran, ne s’arrêteraient pas au lancement de rockets sur le sud d’Israël.

    Ils frapperaient aussi l’Europe, par des attentats.

    C’est facile de critiquer Israël, et de profiter de son travail, alors que nous sommes bien tranquilles, dans nos démocraties occidentales.

    Les soldats de Tsahal sont courageux, car ils doivent intervenir, alors que les caméras du monde entier sont braquées sur eux.

    Je ne suis pas juif, mais je dis merci à Israël, qui fait le travail, que les pays riches ne veulent pas faire.

    Et ce travail, cette neutralisation du Hamas, les citoyens palestiniens seront les premiers à en bénéficier.

    Quand le peuple palestinien se sera débarrassé du Hamas, alors les aides internationales arriveront, le blocus sera levé, l’économie repartira, et les jeunes palestiniens retrouveront du travail.

    Répondre à ce message

  • L’UAM et le PCF de la Seine-Saint-Denis exigent le cessez-le-feu immédiat à GAZA Le 21 janvier 2009 à 16:49, par habitant_aubervilliers_bis

    Que se passerait il si Israël avait respecté les résolutions de l’ONU depuis les années 40 ? Vous pouvez être heureux du travail de Tsahal, il n’en demeure pas moins qu’un jour ou l’autre ça recommencera tant que les Israéliens ne comprendront pas qu’ils ne sont pas chez eux.

    Répondre à ce message

  • L’UAM et le PCF de la Seine-Saint-Denis exigent le cessez-le-feu immédiat à GAZA Le 21 janvier 2009 à 20:37, par Habitant d’Aubervilliers aussi et juif en plus

    Si j’en crois "habitant_ aubervilliers", la bande de Gaza deviendra presque un monde merveilleux une fois que les
    palestiniens de Gaza se seront debarassés du Hamas. Ben voyons ! C’est aussi simple que ça ! Il fallait y penser !

    Tout le monde sait que l’apparition du Hamas lors de la première Intifada a été favorisé par Israel pour contrer le Fatah et l’OLP. Aujourd’hui Israel recolte ce qu’il a semé. Si les palestiniens de Gaza votent pour lui c’est essentiellement de la faute d’Israel et du blocus qu’il a institué.

    Tant que Gaza sera un vaste bidonville, le Hamas perdurera.

    Répondre à ce message

  • L’UAM et le PCF de la Seine-Saint-Denis exigent le cessez-le-feu immédiat à GAZA Le 21 janvier 2009 à 23:59, par juif français pour la paix

    Les pays riches, en premier lieu les Etats-unis et l’Union européenne, utilisent Israël en lui fournissant les armes les plus sophistiquées et en étant les premiers partenaires commerciaux.

    Ce n’est pas parce qu’on est juif qu’on soutient la politique menée par Israël, et il y a (beaucoup trop) de non-juifs qui soutiennent la politique menée par Israël.

    Si les pays riches stoppaient leur aide à Israël, le conflit s’arrêterait.

    Rappelons que l’entêtement d’Israël à ne pas négocier pacifiquement la création d’un état palestinien pousse le peuple palestinien dans les bras d’organisations extrémistes.

    Ce sont les pays riches qui ont décidé la création d’un nouvel état sur un territoire habité par des gens qui y vivaient depuis bien longtemps. Alors la création d’un état palestinien à côté d’Israël, comme il étatit prévu voilà 60 ans, est vraiment la seule solution pour ramener la paix et pour que les organisations exrémistes disparaissent.

    Enfin,“la neutralisation du Hamas, les citoyens palestiniens seront les premiers à en bénéficier” est-elle une phrase d’humour très noir, quand on voit le résultat après trois semaines de tentative de neutralisation ?

    Répondre à ce message

  • L’UAM et le PCF de la Seine-Saint-Denis exigent le cessez-le-feu immédiat à GAZA Le 22 janvier 2009 à 00:49, par juif français pour la paix

    Une belle soirée de solidarité ce mercredi 21 janvier organisée à l’espace Renaudie par le Collectif unitaire d’Aubervilliers pour la paix en Palestine et en Israël.

    Les interventions de Richard Wagman de l’Union juive française pour la paix (UJFP) et de Mouloud Aounit du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) ont été très riches :

    - Le conflit n’est pas religieux mais c’est une guerre de colonisation

    - la lutte contre les bombardements de Gaza sont plus importantes en Israël même que ce qu’on nous le dit.

    Je ne détaille pas davantage ici.

    Ajoutons que notre ami Kilani Kamala, élu municipal de la liste conduite par Pascal Beaudet, a proposé que la municipalité d’Aubervilliers manifeste publiquement sa volonté d’un règlement pacifique à ce conflit en apposant sur le fronton de l’hôtel de ville les photos de Yasser Ararfat et de Ytzak Rabin.

    Le Maire, présent assez brièvement dans la salle, "va réfléchir". Il a annoncé qu’au prochain conseil municipal seraient proposées deux délibérations :

    - une subvention à trois associations pour la paix à Gaza (sans être précis sur la destination exacte de cet argent).

    - nommer citoyen d’honneur d’Aubervilliers Stéphane Hessel.

    Rappelons que ce grand résistant, militant pour la paix vient de déclarer qu’Israël venait de commetre à Gaza des crimes contre l’humanité.Déclaration de S. Hessel.

    Merci Monsieur le Maire de répondre très partiellement à ma proposition formulée ici-même où je souhaitais que S. Hessel vienne à Aubervilliers exposer son point de vue sur la Palestine

    Il me semble que la nomination comme citoyen d’honneur pourrait aussi être faite à Marwan Barghouti, secrétaire général du Fatah (l’organisation de Yasser Arafat), capturé en Cisjordanie (donc dans un territoire extérieur à Israël) et emprisonné depuis 2002. C’est un militant de la paix avec qui Israël refuse de négocier.

    Aubervilliers donnerait ainsi un signal clair de sa volonté de voir s’ouvrir au plus vite des négociations de paix.

    D’accord Monsieur le maire ?

    Répondre à ce message

  • Solidarité oui, ambiguïtés et petites manoeuvres aussi Le 22 janvier 2009 à 09:54, par Ernesto

    Je partage, sur le fond, ce que dit Juif français pour la paix, mais ayant éprouvé un sentiment de malaise, voici quelques remarques à ce propos.

    1/ Je laisse de côté les circonstances de la convoc de la réunion (qui n’a rassemblé qu’une soixantaine de personnes). D’évidence le Collectif constitué dans les circonstances de l’aqgression israélienne s’il a été sans doute ponctuellement utile est en bout de course et plein d’ambiguïtés (je pense notamment au PS). Il faut passer à autre chose.

    2/ N’aimant vraiment pas les approximations (sources de bien d’erreurs politiques) j’ai détesté la comparaison de la politique d’Israël avec le régime d’apartheid alors qu’on a affaire à une situation d’occupation et de colonisation visant à la liquidation des palestiniens.

    3/J’ai trouvé très faibles les réponses qui ont été apportées aux quelques propos pro-Hamas entendus. Je pense qu’il faut être très clairs à ce propos. Je regrette beaucoup que l’on n’ait parlé ni de la répression exercée par le Hamas sur le Fatha ni de l’action des communistes palestiniens et israéliens (il y a manifestement des mots qui brûlent la langue).

    4/ Le bref passage tardif du maire et ses quelques propos ont bien reflété les ambiguïtés du personnage et du Parti auquel il appartient. Tel l’inspecteur gadget il surgit désormais dans des circonstances diverses avec l’outillage adéquat pour démêler une difficulté. Ainsi de cette idée de Stéphane Hessel citoyen d’honneur de la ville alors que Stéphane Hessel est déjà un grand citoyen du monde.

    5/Quant aux subventions annoncées il faudra regarder cela de près, le propos ayant été assez obscur (il fut aussi question d’un partenariat avec Iéna), et s’assurer de l’effectivité des destinations (*).

    6/ Je soutiens totalement l aproposition de Kilani sur les portraits de Yasser Arafat et Itzak Rabin + celui de Marwan Marghouti. J. Salvator a déclaré entrer en réflexion à ce propos. Veillons à ce qu’elle ne se prolonge pas trop.

    (*) Qu’est il advenu des fonds versés (suite aux désastres des récents cyclones) à Haïti et de la promesse d’aide à Cuba ?

    Répondre à ce message

  • Habitant sur la lune Le 22 janvier 2009 à 10:09, par Rabcor

    Habitant_Aubervilliers a le mérite du propos direct. Il assène ses vérités, conduit son raisonnement jusqu’au bout d’une conclusion bizarre.
    Bref, le lisant, j’ai cru être en présence d’un manuel d’instruction militaire à la veille d’une attaque.
    Bush pérorant en Irak juché sur un char et en tenue militaire a sans doute tenu un langage voisin.
    Ah, ces soldats courageux de Tsahal oeuvrant pour le bonheur de l’humanité sous le regard des caméras !
    Et ces affreux terroristes armés de rien, sans aviation ni marine, se précipitant avec un enthousiasme meurtrier à la rencontre des bombes au phosphore et autres nouvelles armes distrayantes.
    Je dis ceci avec d’autant plus de rage que nous avons publié sur ce site des analyses solides de la situation et que j’ai le sentiment qu’Habitant_Aubervilliers n’a pas fait l’effort de les lire. Il n’est pas trop tard pour réparer cela.

    Répondre à ce message

  • L’UAM et le PCF de la Seine-Saint-Denis exigent le cessez-le-feu immédiat à GAZA Le 22 janvier 2009 à 10:38, par Militant pour la paix

    Habitant_aubervilliers pose la question des rapports de force qu’il estime nécessaire d’instaurer pour selon lui, préserver la paix en Occident. C’est, au passage, faire peu de cas du droit des femmes et des hommes de vivre en paix au Moyen-orient !

    Mais si rapport de force il doit y avoir, et malheureusement il doit y avoir, c’est en faveur du respect à la fois des droits individuels mais aussi du droit international, bafoué depuis de longues années dans cette région. Et de ce point de vue sur les trois grandes entités capables de jouer un rôle, si personne ne se fait d’illusion sur le rôle des Etats-Unis, on doit déplorer l’impuissance de l’ONU et l’inexistence de l’Europe. A tel point qu’on a davantage vu les gesticulations d’un Sakozy que les initiatives de la présidence de l’UE. Mais habitant va me dire, si l’Europe avait été construite pour avoir une politique étrangère garante de paix, ça se saurait !

    Dans ce contexte, on ne peut que constater que l’accalmie fragile constatée dans cette région est plus le fruit des mobilisations dans le monde (y compris des jeunes de banlieue),du discrédit d’Israël qu’ont mis du temps à relever les médias, que des gesticulations des uns ou des autres. Cela ne peut que nous amener à soutenir les actions en faveur du droit du peuple palestinien.

    Répondre à ce message

  • L’UAM et le PCF de la Seine-Saint-Denis exigent le cessez-le-feu immédiat à GAZA Le 23 janvier 2009 à 00:14, par juif français pour la paix

    D’après « lemague.net »

    le témoignage de Marc Everbecq, maire de la ville de Bagnolet (93) qui se trouve actuellement en Palestine, à la frontière de Gaza, en direct du terminal de Rafah avec une délégation composée d’un député européen communiste, Francis Wurtz, du directeur de L’Huma, Patrick Le Hyaric, du secrétaire général de l’UAM 93, Mohamed Henniche, d’un vice président du Conseil général de l’Oise, de Meriem Derkaoui, conseillère municipale communiste d’Aubervilliers, et Fernand Tuil de l’Association pour le jumelage des villes françaises avec les camps de réfugiés palestiniens.

    GAZA. Mercredi le 22 janvier 2009. en direct du terminal de Rafah :

    « On nous refuse le passage....Depuis ce matin 5 heures, notre véhicule se dirige vers Rafah. Nos amis nous attendent pour nous emmener sur les lieux du massacre. Nous arrivons vers 10 heures après avoir été bloqués pendant une heure sur la route qui traverse le désert du Sinaï. En arrivant à la frontière, nous voyons des dizaines de camions d’aide humanitaire bloqués. Nous ne comprenons pas pourquoi l’Egypte n’accélère pas les convois d’aide. Ils sont là depuis des heures. En arrivant sur le poste de contrôle, nous nous heurtons à un refus des autorités de nous laisser passer. »

    « Sont bloqués également : 50 pompiers français venus pour rétablir l’eau potable, notamment pour un hôpital. Mais aussi une délégation de Médecins sans frontières. Et tous ces camions qui s’alignent sur des centaines et des centaines de mètres en attendant quoi on se le demande. Nos amis palestiniens de l’ autre côté de la frontière étaient enthousiastes à l’idée de voir des français venus dénoncer les massacres et l’agression sauvage des généraux israéliens, venus apporter leur soutien politique, et venus prendre des contacts pour évaluer les besoins afin de mettre sur pied une initiative concrète de solidarité avec les familles palestiniennes. Ce soir, nos amis sont effondrés. Ils se sentent seuls. Terriblement seuls. Au milieu de tous ces morts que les décombres révèlent au fur et à mesure. Demain, nous y retournons. Avec l’espoir de pouvoir entrer à Gaza. »

    le 22/01/2009

    Répondre à ce message

  • Encore plus de citoyens d’honneur ! Le 23 janvier 2009 à 10:42, par Ernesto

    Je trouve vraiment drôle que J. Salvator soit épinglé sous les sobriquets de "Zébulon" et"Inspecteur gadget". Ca colle bien au personnage.

    Nous voici maintenant avec Stéphane Hessel (a qui va tout mon respect) propulsé à la dignité de citoyen d’honneur d’Aubervilliers.
    Kilani Kamala a bien eu raison de proposer publiquement que Marwan Barghouti soit aussi fait citoyen d’honneur.
    Si file d’attente il y a, suggérons aussi, en urgence, les noms de Mumia et de Léonard Peltier (a moins que l’ami Obama, dont certains attendent des miracles, ne les fasse sortir de prison).
    Excusez-moi, : I have a dream.

    Répondre à ce message

  • L’UAM et le PCF de la Seine-Saint-Denis exigent le cessez-le-feu immédiat à GAZA Le 23 janvier 2009 à 21:35, par Vive la lutte de classe !

    habitant_aubervilliers a le même discours que ceux qui soutenaient le régime d’apartheid d’Afrique du sud au prétexte que ce régime était un bastion défendant les valeurs occidentales. Remarquez que c’est justifié car Israël a été investi du même rôle par les USA.

    Ce conflit est un conflit colonial qui perdurera tant que les bourgeoisies israélienne et palestinienne en tireront profit ! Comme le dit si bien notre camarade Ephraïm Davidi, c’est un conflit de classe et la seule voie est la lute de classe, là-bas comme ici !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article