La transition écologique dans les villes populaires ; rencontre vendredi 28 février 19h, école Jean Macé

mardi 25 février 2020

La transition écologique ; une nécessité, un combat !

En présence de :

- Damien Carême, député européen EELV, ancien maire de Grande-Synthe
- Fabien Gay, sénateur PCF de la Seine-Saint-Denis
- Danièle Obono, député LFI de Paris

Aubervilliers s’est engagée dans la transition écologique. A l’heure où les conséquences du réchauffement climatique se font de plus en plus durement sentir, notamment lors des pics de pollution et de chaleur l’été, notre ville doit amplifier ses actions.

Pour protéger la santé des habitantes et des habitants, restaurer des îlots de fraîcheurs, et améliorer le cadre de vie, notre ville déclare l’urgence écologique :

- entrée dans la zone à faibles émissions métropolitaine
- piétonisation du centre-ville, généralisation des zones 30km/h, pistes cyclables et mobilisation pour les transports publics
- plantation de centaines d’arbres, création de nouveaux espaces verts, végétalisation des cours d’écoles
- soutien à l’agriculture urbaine et à l’économie sociale et solidaire
- rénovation des logements insalubres et des bâtiments publics
- création d’une cuisine centrale avec pour objectif davantage de circuits courts et de bio dans les repas des enfants
- création d’un conseil de transition écologique pour renforcer la participation citoyenne

L’amélioration de la qualité de la vie n’est pas réservée aux villes riches. Faisons rimer écologie et solidarité à Aubervilliers, pour sauver l’humain et la planète.

Venez nombreuses et nombreux en débattre avec nous le 28 février à 19h à l’école Jean Macé, 49 rue Henri Barbusse.

1 Message

  • Total succès Le 29 février à 10:01, par Rabcor

    Il y avait grande affluence hier soir à l’Ecole Jean Macé pour débattre des questions de l’écologie urbaine. Fabien Gay, Damien Carème et Danielle Obono ont évoqué de manière très concrète leurs batailles sur ce front et ont développé des principes d’action dont Aubervilliers peut s’inspirer.

    L’urgence écologique appelle des initiatives rapides, une planification des actions, une recherche de cohérences avec d’autres.

    Le chemin est ardu mais impératif.

    Meriem Derkaoui a conclu la soirée en rebondissant sur les interventions précédentes. Elle a dit toute sa volonté d’inscrire Aubervilliers dans le tournant qui s’avère indispensable.

    Elle a failli oublier de dire qu’une grande victoire venait d’être remportée : le puits d’aération prévu pour la ligne 15 square de la Maladrerie n’y sera pas implanté.

    La SGP vient d’annoncer que l’implantation se ferait sur la friche Griset comme le demandaient les habitants et Meriem Derkaoui.

    C’est une très belle victoire qu’il faut maitenant faire connaître aux habitants.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article