Communiqué du mouvement « Ensemble ! » à Aubervilliers : il apporte son soutien à la liste conduite par Meriem Derkaoui.

mardi 4 février 2020

« Ensemble ! » Aubervilliers a décidé de soutenir la liste conduite par Meriem Derkaoui.

La situation autant locale que nationale impose le rassemblement d’une vraie gauche. La mobilisation sociale en cours sur les retraites, comme l’urgence de politiques écologistes devant les menaces sur l’environnement, en soulignent la nécessité. Nos concitoyens à Aubervilliers sont les premiers à subir les contrecoups des politiques de régression sociale du gouvernement d’E. Philippe et d’E. Macron, qui mettent à mal la cohésion sociale et les équilibres précaires que les villes comme les nôtres essaient de maintenir avec des moyens réduits par ces mêmes réformes libérales.

Nous avons initié, depuis novembre dernier, une série de rencontres entre les différents acteurs des trop nombreux projets de listes concurrentes au sein de la gauche d’alternative, contribuant ainsi à établir un lieu de discussion commun, des échanges utiles, qui ont indiqué des convergences possibles.

Sans que cela n’aboutisse à une unité complète pour le premier tour, un rassemblement partiel se fait entre les principales forces de gauche (EELV, PCF, LFI) et des secteurs militants associatifs dans la liste conduite par Meriem Derkaoui. Nous partageons ensemble les grands axes de ce que doit être une politique municipale de progrès social et écologique : gestions publiques, écologie, politique de logement, de santé, d’éducation, de solidarités, et dans le soutien aux mouvements sociaux.

« Ensemble ! » a décidé de s’y joindre.

Nous serons attentifs à ce que soient suivis les engagements qui permettront de donner un nouvel élan à une majorité de gauche gérée collégialement, pour relancer un projet collectif pour la ville, notamment avec de nouvelles initiatives visant à étendre la démocratie participative et l’implication citoyenne.

Ne laissons pas les droites unies sur une même liste avec la République en Marche, ni le Front National qui menace, profiter des divisions à gauche. Rassemblons-nous autour d’un projet écologique, social, solidaire, féministe.

Le 4 février 2020

Le collectif « Ensemble ! » Aubervilliers.

3 Messages

  • L’unité à gauche a marqué des points mais peut encore progresser Le 6 février à 11:41, par André Narritsens

    En mars 1999, annonçant sa candidature à l’élection municipale, Mériem Derkaoui disait sa volonté de rassembler la gauche.

    Le chemin n’était pas facile, chacun en convenait et si de la dispersion continue d’exister de grands pas ont été réalisés.

    L’arc unitaire comprend désormais le PCF, EELV, le PRG, la France indoumise et des secteurs militants associatifs. Cet arc unitaire groupe désormais l’essentiel des forces de gauche existant sur Aubervilliers.

    On ne peut que regretter que les logiques revanchardes et sectaires/identitaires continuent de se manifester avec les listes annoncées de JJ Karman (sans étiquette affirmée), de Lutte uvrière (que les questionsmunicipales n’intéressent pas).

    Que penser d’autre part du Parti socialiste qui, nostalgique de la période Salvator, tente de réémerger sous son étiquette après avoir entrepris en tenue de camouflage une longue plongée en eau profonde et de l’Avenir en commun dont la surface politique s’est considérablement rétrécie et qui ne dit que très peu de choses.

    Face à la droite unie et qui ne dit pas qui elle est et à un Rassemblement national qui tente de constituer une liste faite de bric et de broc, la dispersion est une mauvaise chose.

    Est-il possible de la réduire sur des bases saines ? On dispose encore d’un peu de temps.

    Dans tous les cas, les électeurs trancheront et nous savons qu’ils n’aiment pas les divisions.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article