Trois livres d’Aubervilliers

lundi 9 septembre 2019

Trois adhérents de la section d’Aubervilliers du PCF viennent de publier des livres.

En voici une présentation succincte.

Jean-Jacques Karman  : Rosa, le Retour, 144 p. (format 14,5 x 14,5), Editions du Petit Pavé, 12 euros.

Publié à l’occasion du 100e anniversaire de l’assassinat de Rosa Luxemburg, l’ouvrage retrace le parcours de la grande révolutionnaire polono-allemande au travers d’éléments biographiques divers accompagnés de quelques textes de Rosa.

Le livre nous introduit dans la cohérence de la pensée et de l’action de Rosa Luxemburg qui, toute sa vie, lutta pour l’instauration d’une société qu’elle voulait socialiste et démocratique.


André Narritsens
, CGT-CGTU (1934-1935). Vers la réunification. Sténogrammes des discussions, 378 p., Editions Delga, 25 euros.

La scission intervenue dans la CGT en 1921-1922 a installé des fractures profondes. A l’automne 1934, dans le contexte de la formation d’un front antifasciste, s’ouvre une longue période de discussions entre la CGT et la CGTU en vue de rétablir l’unité.

L’ouvrage présente les sténogrammes des sept réunions qui préparent la réunification. Une longue introduction rappelle les débats sur l’unité au cours des années de scission. Chaque sténogramme est précédé d’une introduction de contexte.

La question clivante des fractions politiques au sein des syndicats est longuement abordée ainsi que les principales décisions adoptées lors du congrès de réunification de 1936.

Ainsi se trouvent réunis les matériaux essentiels d’un événement majeur de l’histoire syndicale nationale.


Bernard Vasseur,
Communiste ! Avec Marx, 250 p., PCF 93, 6 euros

Philosophe, Bernard Vasseur, revient vers Marx et, revisitant beaucoup de textes, débusque l’étrange lecture qui fit confondre, sous impulsion initiale de la social-démocratie allemande, socialisme et communisme. Bernard Vasseur montre que chez Marx les deux notions ne sont pas synonymes et qu’il n’a jamais pensé le communisme comme une étape succédant au socialisme ou comme un simple idéal posé à l’horizon.

Cette lecture de Marx conduit à penser que ce qui a échoué au XXe siècle n’est pas le communisme mais le socialisme sous les diverses formes qu’il a prises. Le communisme selon Marx est étudié au travers de développements du Capital.

Cette réflexion, issue de conférences éducatives organisées par la Fédération de Seine-Saint-Denis du PCF représente un grand apport théorique à la compréhension des problèmes stratégiques d’aujourd’hui.

1 Message

  • Ça fait plaisir... Le 11 septembre à 18:53, par Minerve

    Merci au site de nous faire connaître que des livres s’écrivent à Aubervilliers et que leurs auteurs soient des militants du PCF. Que des camarades réfléchissent et écrivent me rassure sur la capacité communiste dans notre ville à miser sur l’intelligence.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article