Inauguration du quai Josette et Maurice Audin

dimanche 7 juillet 2019

La municipalité a inauguré le quai Josette et Maurice Audin, samedi 6 juillet.

Le quai du canal Saint-Denis, côté Le Millénaire, est maintenant une promenade aménagée avec des jeux d’enfants, des espaces verts ; un joli lieu de promenade au bord de l’eau, du Pont de Stains jusqu’aux berges déjà aménagées à Paris.

Un émouvant hommage a été rendu à Maurice et Josette Audin. Lui, brillant mathématicien, enlevé à Alger par les parachutistes français, torturé et assassiné.
Elle, qui s’est battue toute sa vie pour la reconnaissance du crime d’état dont a été victime son mari Maurice.

Voir notre article ici.

Après Meriem Derkaoui qui a rappelé l’histoire de la famille Audin, Pierre Audin a exprimé ses remerciements à la ville d’Aubervilliers pour ce premier lieu public qui associe son père et sa mère. Il a, en quelques mots, soutenu la lutte actuelle de la population algérienne contre un régime corrompu qui a détourné la révolution algérienne, 57 ans après l’indépendance du 5 juillet 1962. C’est M. Mahmoud Massali, consul d’Algérie à Bobigny, qui a conclu cette cérémonie après avoir déposé une gerbe de fleurs devant la plaque commémorative

JPEG - 8.7 ko
JPEG - 94.2 ko

1 Message

  • Honneur à Aubervilliers Le 11 juillet à 08:08, par André Narritsens

    Je souhaite dire combien je suis fier que la mémoire de Josette et Maurice Audin soit honorée à Aubervilliers. Ainsi, après Henri Alleg, deux autres militants du Parti communiste algérien prennent place dans notre espace public.

    Pour ceux qui veulent connaître ce que fut la position et l’action des communistes français et algériens au cours de cette sale guerre, on peut lire le livre remarquable d’Alain Ruscio : Les communistes et la guerre d’Algérie.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article