Le Parti Communiste d’Israël condamne les attaques meutrières contre Gaza et appelle à la mobilisation internationale

mardi 30 décembre 2008

Face à l’agression israëlienne contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza, la mobilisation internationale se développe. A Paris une manifestation aura lieu samedi.

Rendez-vous à 15 heures place de la République puis direction l’ambassade d’Israël.

En Israël les forces progressistes se mobilisent aussi. Vous trouverez, ci-après la déclaration rendue publique par le Parti communiste d’Israël et le Hadash.

Le Parti communiste d’Israël et Hadash (Front démocratique pour la paix et l’égalité) condamne l’attaque meurtrière par l’armée de l’air israélienne contre la bande de Gaza qui s’est soldée par la mort de 300 Palestiniens. Le PCI appelle les partis communistes et ouvriers, et les mouvements sociaux du monde entier à se mobiliser contre ces crimes contre l’humanité commis par Israël. Il demande que la communauté internationale prenne des sanctions contre Israël, et inculpe Tzipi Livni, Ehud Barak et les autres responsables politiques et militaires israéliens pour ces crimes de guerre flagrants, commis dans le cadre du processus électoral en Israël.

Les attaques militaires d’Israël font partie du siège de la bande de Gaza. Israël exploite les derniers moments de l’administration Bush pour accomplir sa politique impérialiste meurtrière mais inefficace d’utilisation de la force militaire pour obtenir un changement politique.

Des manifestations contre les attaques israéliennes dans la bande de Gaza sont deroules dans les principales villes d’Israël, et des manifestations ont lieu à Tel Aviv, Jerusalem Ouest, Haïfa, Nazareth, Sakhnin, Saint Jean de Acre, Shfamr (Shfaram), Arara, Maker, Shaab, Ablyn, Mag’d el-Kurum, Taybe, Tira et Calanswa .

Vendredi des centaines de manifestants ont participé à un rassemblement dans le centre de Tel Aviv pour protester contre l’opération militaire israélienne prévue en réponse aux tirs de missiles palestiniens depuis Gaza.

Ce rassemblement était organisé par la Coalition contre le siège de Gaza et Hadash (Front démocratique pour la paix et l’égalité- Parti Communiste d’Israël). Samedi soir des milliers de manifestants ont participé à un autre rassemblement dans le centre de Tel Aviv pour protester contre l’opération israélienne

« Je propose que nous prenions l’autre direction », a dit le membre de Hadash à la Knesset Dov Khenin, dirigeant du Parti communiste d’Israël. « Notre pouvoir est notre tragédie. Une attaque victorieuse ne résoudra rien. Ils répondront par des roquettes, et nous finirons par nous embarquer dans une guerre totale. Prendre l’autre direction implique de renforcer l’accalmie, de sécuriser le cessez-le-feu, et de lever le siège qui n’a d’autre conséquence que de renforcer l’unité de la population autour du Hamas. »

« Un véritable processus de paix doit être engagé avec l’Autorité palestinienne, dirigée par Abbas » a-t-il dit. « Ce qui est tragique, c’est que c’est possible. Nous avons juste besoin de la volonté. »

Khenin a ajouté qu’il était « essentiel d’organiser un échange de prisonnier qui inclurait Gilad Shalit. » Quand on lui a demandé pourquoi de moins en moins d’Israéliens étaient contre la guerre à Gaza, il a répondu : « Les gens ont perdu espoir. Ils réalisent que ce qui se passe est mauvais, mais ils pensent qu’il n’y a pas d’autre solution. Cependant, nous ne sommes pas destinés à être victimes de l’histoire. »

Un autre participant au rassemblement, l’ancien membre de la Knesset Tamar Gozansky, a dit : « Il y a deux ans, nous manifestations au même endroit, avant la deuxième guerre du Liban. Nous étions marginalisés et on nous traitait de traîtres. Cependant, quelques mois plus tard, tous les gens qui s’étaient moqués de nous sont venus avec leurs propres revendications Square Rabin pour protester contre la politique de Olmert. J’espère réellement que nous n’aurons pas de nouveau à leur dire : « Nous vous avions prévenus ». Dans une autre déclaration un peu plus tôt, Khenin a dit : « Une guerre généralisée contre Gaza est dangereuse et n’est pas nécessaire. Elle mettra en danger des milliers de vies des habitants de Gaza et des habitants de l’ouest du Negev ».

« La guerre n’est pas une solution au problème des roquettes Kassam » a-t-il ajouté. « Il y a une autre voie : un réel accord pour une trêve. Pas juste un cessez-le-feu, mais également la fin du blocus de Gaza et l’arrêt de l’extrême souffrance d’un million et demi de personnes. »

5 Messages

  • Départ commun Le 31 décembre 2008 à 14:44, par Denis Raffin

    Est-ce qu’un départ groupé est prévu pour la manif ? Je ne sais pas encore si je pourrais en être mais je pense qu’un départ groupé permettrait de motiver les militants.

    Qui vient ?

  • Palestine : la rage au coeur Le 5 janvier 2009 à 09:53, par Rabcor

    J’ai participé samedi à l’impressionnante manifestation de soutien au peuple palestinien.

    J’y ai croisé une bonne vingtaine de copains d’Auber.

    Jack Ralite a été interviewé et on a pu l’entendre sur FR3.

    Par contre je n’ai vu aucun socialiste d’Aubervilliers (le PS ne soutenait pas la manif).

    Les quelques Verts d’Auber étaient aussi manifestement en week-end.

    Il y avait dans le cortège une banderole de l’Union des juifs pour la résistance et l’entraide qui a été applaudie tout au long du parcours.

    J’ai rêvé un instant d’apercevoir M. Dahan,(qui, directeur du cabinet du maire visitait Bet Jala à la demande de celui-ci) parmi le groupe des manifestants.

    Ce n’était vraiment qu’un rêve.

    Alors que le sang coule en Palestine il y a des absences impardonables.

  • Toute la semaine dans l’Huma, la tribune libre de MICHEL WARSCHAWSKI,fondateur du centre d’information alternative de Jerusalem, militant pacifiste et antisioniste.

    « Plus que jamais, le peuple palestinien a besoin de votre mobilisation, de votre solidarité et de vos efforts. Plus que jamais vous devez faire pression sur vos gouvernements pour imposer des sanctions sur Israël et pour qu’il soit clair qu’un État qui viole les règles les plus élémentaires de la loi internationale doit être mis à l’écart de la communauté des nations civilisées. L’État d’Israël doit être suspendu des institutions internationales, tant que Gaza sera assiégée et que l’aviation et l’artillerie israélienne continueront à massacrer sa population ! Les dirigeants politiques et militaires israéliens doivent être traînés en jugement dans un tribunal international pour crimes de guerre ! Suivons l’exemple de nos camarades britanniques, et disons clairement que, où que Barak, Ashkenazi, Olmert ou Livni veuillent aller, ils seront accueillis par une inculpation pour les crimes de guerre qu’ils ont commis dans les territoires palestiniens occupés ! »

  • Quelques précisions Le 6 janvier 2009 à 09:44, par Martine

    Sur le fond je suis OK avec Ernesto mais je veux apporter, au sujet de la manif, la précision suivante : la banderole applaudie n’était pas celle de l’UJRE mais une banderole commune à l’Union juive française pour la paix (UJPF) et à l’Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), qui proclamait : "Juifs et Arabes unis pour la justice".

    Je souhaite également signaler que l’Association "Une autre voix juive" dénonce dans un communiqué les responsabilités françaises et condamne l’agression israëlienne. Le communiqué déclare notamment : "La sécurité ne viendra que par la reconnaissance des droits nationaux palestiniens, l’évacuation des territoires occupés, la reconnaissance de Jérusalem-Est comme capitale de l’Etat palestinien et une solution négociée du problème des réfugiés, sur la base des résolutions de l’ONU".

    On peut consulter l’intégralité du communiqué sur le site : uavj-free.fr.

    Il faut également signaler la chronique dans L’Humanité de Michel Warschawski aujourd’hui consacrée aux mobilisations pour Gaza en Israël.

  • Tout ce que vous auriez fait de bien ne fera que vous honorer.

    VOIR : Le livre de : Mohamed Laïd ATHMANI : GAZA / ISRAËL- 2008/2009 qui est dédié à RACHEL CORRIE.

    http://www.edilivre.com/couv/19285/1

    LEMILITANTSANSFRONTIERES