Solidarité avec le peuple algérien debout pour la démocratie, la justice sociale et son avenir

samedi 9 mars 2019

Depuis le 10 février dernier, le président sortant, Abdelaziz Bouteflika, affaibli par la maladie a annoncé sa candidature et la contestation du peuple algérien n’a cessé de grandir. Les algériens ne supportent plus le chômage, la précarité, l’aggravation des inégalités, la corruption et les politiques économiques et sociales que son président mène. Sourd face à toutes ces revendications, il a tout de même déposé sa candidature pour la présidentielle du 18 avril prochain qui pourrait le conduire à un cinquième mandat.

Ancré dans une longue tradition de luttes démocratiques et sociales et attaché au principe de liberté, le peuple algérien porté par sa jeunesse, nombreuse, inventive, connectée, pleine de rêves, à l’avant garde de la contestation, est déterminé à prendre son avenir en main.

Ce 8 mars 2019, restera sûrement une date importante dans l’histoire du pays, plus de 5 millions d’algériennes et d’algériens, des lycéen-ne-s, des étudiant-e-s, des syndicats, des partis politiques, étaient rassemblés dans les quatre coins du pays pour contester ce pouvoir figé, exiger la démocratie et aspirer à une vie meilleure.

Cette grande mobilisation populaire du peuple algérien n’est pas sans lien avec ce qui se passe dans le monde et en France actuellement avec le mouvement des gilets jaunes qui ne cessent de dénoncer ce système néolibéral emprunt d’injustices économiques et sociales et toujours prêt à affirmer son autorité pour faire taire les aspirations au progrès social et démocratique.

Aubervilliers, ville jumelée avec la ville de Bouzeguène, ville où de nombreuses et nombreux binationaux, héritier-e-s de l’immigration algérienne, vivent, ne peut que s’intéresser de très près à l’avenir de l’Algérie.

Les communistes d’Aubervilliers attachés aux principes de libre détermination des peuples à disposer d’eux mêmes, de démocratie, d’égalité et de justice sociale, soutiennent ce mouvement populaire pacifique et apportent toute leur solidarité aux algériennes et algériens qui, même en France, se mobilisent avec courage et détermination.