Appel à manifester le 18 décembre, Journée Internationale des Migrants

samedi 15 décembre 2018

Un appel a été lancé par plusieurs dizaines d’associations à la manifestation du 18 décembre dans le cadre de la Journée Internationale des Migrant·e·s.

Texte d’appel : Liberté et Egalité des droits !

Nous, Collectifs de Sans-papiers et MigrantEs, Syndicats, Associations et Marche des Solidarités appelons à des manifestations et rassemblements dans tout le pays le 18 décembre à l’occasion de la Journée Internationale des Migrants.

Nous marcherons toutes et tous ensemble, contre la montée des nationalismes, des racismes et des fascismes qui s’étendent sur l’Europe et le monde.

Nous marcherons aux flambeaux en mémoire des dizaines de milliers de femmes, hommes et enfants morts sur les routes de la migration victimes des frontières et des politiques anti-migratoires des gouvernements des pays les plus riches de la planète et de leurs complices.

Nous marcherons pour en finir avec ces morts, pour la liberté de circulation et la fermeture des centres de rétention.

Nous marcherons contre l’idée que l’immigration crée du dumping social, pour la régularisation des sans-papiers et pour l’égalité des droits.

Nous marcherons pour la ratification par la France de la "convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille" adoptée par l’ONU le 18 décembre 1990 et qui vise à garantir l’égalité de traitement entre travailleurs français et immigrés.

C’est la précarisation générale, la remise en cause des acquis sociaux par les politiques d’austérité menées par nos gouvernants qui nourrissent les sentiments de mal-être et de repli sur soi dans la population. C’est en luttant ensemble que nous pourrons nous battre efficacement pour une société meilleure et égalitaire.

16 Messages

  • Comme c’est étrange, les gilets jaunes ne sont pas évoqués dans l’article .Pourquoi ? Ne serait-ce pas lié au fait que la majorité des gilets se foutent des immigrés et une minorité ( majoritaire en devenir ) veut les foutre à la porte voir leur slogan : ’’on est chez nous’’ . Il ne faut uniquement dénoncer le gouvernement Macron , il faut clairement dénoncer la montée du nationalisme dans le camp progressiste.

    • Appel à manifester le 18 décembre, Journée Internationale des Migrants Le 16 décembre 2018 à 22:34, par Gilet Jaune

      Il y a encore quelques attardés qui ne comprennent rien à la diversité des "Gilets Jaunes". Des incurables qui ne perçoivent pas que les "Gilets Jaunes" c’est aussi ça :
      (Article "journal La Montagne" du 16/12/18)

      En Creuse, les Gilets jaunes étaient toujours présents pour l’acte V de la mobilisation. Moins nombreux que le 17 novembre à Guéret ce samedi, ils cherchent un second souffle en essayant de se structurer et d’avancer sur la liste des doléances avec la mise en avant vendredi soir lors de l’Assemblée générale citoyenne d’un sujet fort : le Référendum d’initiatives citoyennes.

      « On a un problème de communication, peut-être parce qu’on se relaie, on repart travailler, on revient, constate Yannick, l’un des organisateurs de la première manifestation à Guéret. C’est pour cette raison qu’il y a des réunions comme ce soir. »

      Une réunion ou plutôt une assemblée générale citoyenne à La Souterraine qui arrive à point nommé pour Nicolas, qui explique qu’il faudrait peut-être réfléchir à de nouvelles formes d’actions pour réunir un plus grand nombre de personnes et être compris par l’opinion publique.

      Ce samedi soir, certains Gilets jaunes s’interrogent sur la manière de poursuivre le mouvement car certains sont fatigués. Jean-Pierre explique qu’à 70 ans, il n’a pas le temps d’attendre.

      On ne fera rien sans les gens. C’est la première fois que je manifeste, mon métier ne me permettait pas de le faire, je n’avais pas envie et peut-être que je n’ai pas réfléchi aussi... Mais si on laisse la population de côté, on ne sera pas assez nombreux.

      Cet appel à l’unité, Daniel, porte-parole des Gilets jaunes de la Croisière, l’entend bien : « Se structurer, ça demande un peu de temps mais on va y arriver. Et s’il y en a un qui a bien le trouillomètre à zéro, c’est bien Emmanuel Macron. Le mouvement ne s’essoufle pas, pour autant, comme certains grands médias souhaitent le faire croire. » Ce qu’il reste à faire selon Jean-Marc, venu de Bellac exprès, c’est à s’unir, à se rencontrer entre voisins, « et dans chaque département à élire des facteurs parce qu’on préfère ce terme à celui de porte-parole pour aller présenter nos revendications à la préfecture et aux élus lorsque ce sera nécessaire. »

      Concernant leurs doléances, les Gilets jaunes réunis ce samedi soir semblent être d’accord pour dire que pour être audibles, il faut peut-être aller à l’essentiel en terme de revendications. Bien loin de la hausse du prix du carburant qui a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, Patrick, précise que la revendication principale est sans doute l’introduction par la loi du Référendum d’initiative citoyenne, le RIC.

      Le RIC permet aux citoyens de donner leur avis sans passer par leurs représentants.
      Il s’agit de prendre des décisions importantes en matière de fonctionnement, d’amélioration ou d’évolution du pays. Il existe plusieurs sortes de référendums.

      Il y a quatre types de référendums

      « Il faut rendre au peuple son rôle souverain », poursuit Patrick avant de laisser la parole à Daniel. Pour ma part, j’aimerais que ce soit les élus qui déposent cette demande d’inscription du RIC dans le Constitution. Et une fois que c’est ratifié, on remet tout à plat après un vote et point barre. » L’idée étant que les Français puissent ensuite s’exprimer sur tous les thèmes possibles.

      Pour Gilbert, ce sujet fait mouche : « On veut débattre et s’exprimer. Avec le R.I.C., on reprend le pouvoir ! » Mais pour lui, qui dit R.I.C., dit sortie de l’Union européenne. « Tout le monde n’est peut-être pas d’accord là-dessus mais c’est la démocratie, c’est en discutant qu’on avance. »

      Pour avancer justement, tout le monde s’est entendu ce soir pour mener une nouvelle opération de sensibilisation et faire signer des pétitions sur le RIC après celles sur la démission de Macron. Marchés de Noël, ronds-points, ils promettent d’être présents, y compris pendant les fêtes. Il n’y aura a priori donc pas de trêve des confiseurs.

      Journal "La Montagne" 16/12/18

      En conclusion au lieu de faire des commentaires aussi idiots que stupides pour servir la soupe à Macron il vaudrait mieux se poser la bonne question : "Comment aider et soutenir ce mouvement des Gilets Jaunes" ? De ce point de vue il serait grand temps que les centrales syndicales se réveillent et que les partis politiques de gauche retrouvent le chemin de la solidarité et de l’action.

      • Appel à manifester le 18 décembre, Journée Internationale des Migrants Le 17 décembre 2018 à 10:08, par Gilet rouge

        Dans la réponse aucunes allusions à la position des gilets jaunes sur les migrants ! En revanche ceux qui critiquent les gilets jaunes sont des attardés ,font des commentaires stupides et idiots !! Tout est dit , si vous n’êtes pas avec nous de façon aveugle ,vous êtes contre nous ! Il ne manque plus que les menaces physiques.

        Écrire ’’ il serait grand temps que les centrales syndicales se réveillent et que les partis politiques de gauche retrouvent le chemin de la solidarité et de l’action’’ est un voeux propagandiste sans lien avec le terrain. C’est IMPOSSIBLE !
        Il suffit de lire l’article de Florence Aubenas dans La Matinale.

        ’’La politique est prohibée : un militant communiste a bien essayé de tracter, puis un petit couple – lui en costume, elle en blouson de cuir –, se disant France insoumise. Tous ont été chassés. Le seul discours commun évoque les « privilégiés de la République »,députés, énarques, ministres, sans distinction, à qui « on ne demande jamais de sacrifices ». En fait, c’est à eux qu’on en veut, bien davantage qu’aux multinationales ou aux patrons.’’

        Quant au RIC ! Pourquoi pas si les partis de gauche et les syndicats le prennent en charge , de toute façon c’est un autre sujet .

        Le silence des gilets jaunes sur l’immigration est révélateur de leur’’ idéologie’’, dans ce mouvement ’’se cache’’ des clones à la Savelli . La haine anti-immigrant s’est installée en Italie et elle se développe au rond point des gillets jaunes. Ne pas la dénoncer c’est être complice des racistes et des complotistes !

        • Dommage dans les revendications des gilets jaunes personne ne parle du train de vie de tous ceux
          Qui sont et ne sont plus au x gouvernements .pourquoi ne pas faire comme en Suède ce serait des millions d ’euros que nous pourrions récupérer !!

        • "@Gilet rouge", votre réponse est lamentable !
          Vous écrivez : "Quant au RIC ! Pourquoi pas si les partis de gauche et les syndicats le prennent en charge , de toute façon c’est un autre sujet ". Votre vision concernant le "RIC" illustre bien votre incompréhension de ce qui est en train de se passer. Vous dites oui au RIC à condition que cela soit maîtrisé par les syndicats et les partis politiques. Décidément vous ne comprenez vraiment rien à l’attente des citoyens. Vous êtes hors sujet, pour ce qui me concerne le débat est clos avec vous !

          • Appel à manifester le 18 décembre, Journée Internationale des Migrants Le 17 décembre 2018 à 16:34, par Gilet rouge

            @gilet jaune . Toujours le dédain à la Macron envers un contradicteur , vous ne parlez toujours pas des migrants ( thème du post). Cela montre une complicité, par le silence , avec les racistes et les complotistes du genre Maxime Nicolle dit ’’Fly rider’’ . A suivre !

            • Comprendre pour construire Le 17 décembre 2018 à 16:43, par Ernesto

              D’assez nombreuses analyses (de qualité variable) sont en cours à propos du mouvement des "gilets jaunes".

              Parmi ces analyses l’une d’entre elles me semble très remarquable, celle de Michel Pigenet publiée dans L’Humanité dimanche de cette semaine.

              • Comprendre pour construire Le 18 décembre 2018 à 15:27

                Des représentants du mouvement des "Gilets jaunes" figureront sur la liste du Parti communiste français pour les élections européennes de mai 2019, a annoncé lundi le nouveau secrétaire national du parti, Fabien Roussel.

                • Comprendre pour construire Le 19 décembre 2018 à 07:39

                  Sans oublier la liste de Marine Le Pen , de Jean Luc Mélenchon, de Dupont-Aignan et du clown Francis Lalanne ,le gilet jaune est à la mode !

                  • Comprendre pour construire Le 19 décembre 2018 à 23:24, par Petite comptabilité

                    Le nouveau secrétaire national du PCF, Fabien Roussel, préfère plusieurs listes à gauche qui représentent toutes « les sensibilités » aux européennes plutôt qu’une liste commune qui « gomme toutes les différences ».
                    Il a bien raison le décompte des voix sera plus facile et on aura peut-être même pas besoin de calculette !

          • Appel à manifester le 18 décembre, Journée Internationale des Migrants Le 17 décembre 2018 à 20:32, par De mieux en mieux !

            Quoi ! ils osent réclamer un Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC). Mais c’est consternant voilà maintenant que les beaufs veulent donner leur avis sur les décisions politiques. Mais c’est quoi ce bordel ? Depuis quand la France d’en bas déciderait à la place de la France d’en haut ? ». Il faudrait quand même que quelqu’un de censé explique à ces ignares qu’en France nous avons les élites, les intelligents, la fine fleur de l’économie, le gratin du monde de la finance, les énarques, ceux qui possèdent le savoir (et tout le reste), qui sont là pour décider de notre avenir et faire notre bonheur. C’est leur domaine réservé il manquerait plus que le citoyen lambda et quelques ploucs viennent foutre leur grain de sel dans notre belle machine démocratique.

            • Élection des représentants du personnel ville Aubervilliers Le 18 décembre 2018 à 15:59, par Pas légitime

              RÉSULTATS DU SCRUTIN DU 6 DÉCEMBRE 2018

              Élection des représentants du personnel au Comité Technique commun à la Ville, au Centre communal d’action sociale et à la Caisse des écoles d’Aubervilliers

              Nombre d’électeurs inscrits : 1736

              Nombre de votants : 683

              A l’urne : 648
              Par correspondance : 35
              Suffrages valablement exprimés : 658

              Nombre de voix obtenues par chacune des listes en présence :

              Liste CGT : 308
              Liste Fo : 135
              Liste CFDT : 215
              Après calcul du quotient électoral le nombre de sièges est réparti comme suit :

              Liste CGT : 4 sièges
              Liste FO : 1 siège
              Liste CFDT : 3 sièges


              Un tel résultat devrait interpeller tout le monde sur la question de la représentativité. Plus de 60 % d’abstentionnistes. Le syndicat qui obtient le plus grand nombre d’électeurs ne représente que 17, 74 % des électeurs inscrits. Dans ces conditions aucun élu ne peut prétendre représenter les salariés.

            • Appel à manifester le 18 décembre, Journée Internationale des Migrants Le 20 décembre 2018 à 13:53, par Plouc de gauche

              C’est de l’humour à deux balles , dans la lignée des délires à la Ruffin !.
              Cela évite de parler de son hommage à Étienne Chouard, pendant une conférence de presse des députés de la France Insoumise .’’ Le RIC a fleuri, parce que des hommes de conviction, nommons-les, Chouard et ses amis l’ont semé, l’ont arrosé depuis des années ’’ dit-il ! Malaise chez les députés insoumis , le Chouard en question est un soutien à l’antisémite Alain Soral et autre Thierry Meysan . Ne pas dénoncer ces têtes ’’pensantes réactionnaires ’’’ du mouvement des gilets jaunes est irresponsable et favorise le vote ’’Rassemblement national ’’ ! Il est vrai la gauche est en partie responsable de cette situation ,elle se préoccupe plus de préserver ses appareils !

              • Appel à manifester le 18 décembre, Journée Internationale des Migrants Le 20 décembre 2018 à 14:44, par Gouvernement de menteurs

                Les mensonges et les reniements de ce gouvernement continuent.
                Ni les 5 millions de foyers annoncés, ni tout.e.s les personnes au SMIC ne toucheront une prime d’activité de 100 euros. Elle variera de 25 à 90 euros et beaucoup de personnes au SMIC n’en verront pas la couleur ! Assez de ces arnaques !

                • Sans compter la csg dont beaucoup de retraités n’en verront pas la couleur en couple il ne faut pas être au dessus de deux smigs sinon vous etes riches , dommage que tous ceux qui sont au gouvernement ne soit comme en Suède ça ce bousculerait pas trop pour avoir une place !! J’ai participé aux manifs sur les champs et je continurai s’il le faut car je n’aime pas l’enfumage !!