Une soirée de débat pour l’action

vendredi 13 avril 2018

La rencontre avec Gilbert Garrel, ancien secrétaire général de la Fédération CGT des cheminots, organisée jeudi 12 avril 2018 par le Collectif d’Aubervilliers : unis pour les services publics et la justice sociale a rassemblé une soixantaine de participants, ce qui est modeste mais encourageant, beaucoup de personnes s’étant excusées.

Après une introduction très complète et pédagogique de Gilbert Garrel sur le dossier complexe de la SNCF, une discussion, animée par Alain Bascoulergue, s’est ouverte qui a permis de dégager les enjeux portés par le conflit en cours.

JPEG - 58.8 ko

Les modalités de l’attaque contre le service public ferroviaire ont été analysées et mises en relation avec ce qui a été réalisé ailleurs, à la Poste et à EDF-GDF en particulier. Les luttes engagées dans le secteur de la santé, dans le EPHAD, les universités… ont été évoquées.

La grève des cheminots, inscrite de manière inédite dans la durée, et capable d’aider à l’émergence et au développement d’autre luttes a été saluée comme un événement social très important.

Face à la désinformation, aux approximations et aux mensonges qui entourent la grève il faut opposer un grand travail politique d’explications auquel les fiches mises à disposition sur ce site peuvent contribuer.

L’idée d’une votation citoyenne en soutien aux luttes et pour les services publics a été émise.

Le Collectif discutera de cette perspective dans les jours qui viennent et œuvrera à la mise en route d’une très grande solidarité financière aux grévistes.

Il appelle à participer à tous les prochains rendez-vous de lutte et à préparer un grand 1er mai.

Répondre à cet article