Pour le développement des services publics : le 12 avril à l’école Robespierre

Création d’un collectif de militants syndicalistes, politiques, associatifs et de citoyens engagés

vendredi 6 avril 2018

Hôpitaux, universités, écoles, poste, justice, transports, énergie...

1ère rencontre-débat
Jeudi 12 avril à 19h à l’école Robespierre, rue Adrien Huzard


avec Gilbert Garrel, ex-secrétaire général de la fédération CGT des cheminots et des élus et des syndicalistes de services publics.

Nous toutes et tous, que l’on soit salarié-e, fonctionnaire, retraité-e, étudiant-e, chômeur-se, subissons les conséquences des mesures et réformes Macron. Le gouvernement s’attaque à tous les acquis sociaux, les droits collectifs, les statuts, la sécurité sociale par la mise en concurrence de tous contre tous.

Dans le contexte actuel de mobilisation (services publics, SNCF...), la nécessité d’une convergence des luttes, d’unité d’actions, mais aussi d’alternatives s"imposent.

L’intervention de toutes les forces opposées à ces réformes est donc nécessaire pour aider à l’action et faire des contre-propositions.

Nous nous proposons de créer à Aubervilliers un collectif pour permettre l’implication de toutes celles et ceux qui veulent agir, élaborer des alternatives à cette politique désastreuse et parvenir à des prises de positions communes pour la défense et la modernisation des services publics, piliers de notre modèle social.

- SNCF, état des lieux, vraies et fausses questions

- Pourquoi le service public du transport ferroviaire est-il attaqué ?

- Quelles réponses du service public ?

- Comment soutenir le combat des cheminots ?

Usagers, cheminots, fonctionnaires, salariés du privé ; Tous solidaires pour nos biens communs

Répondre à cet article