Réfugiés, migrants : deux initiatives importantes à Aubervilliers

mercredi 9 novembre 2016

Jeudi 10 novembre à 18h30

PNG - 112.7 ko

La librairie Les Mots Passants et la Ligue des Droits de l’Homme organisent, une rencontre avec

Didier Daeninckx et Caroline Maillary

autour du livre : Réfugiés : cinq pays/cinq camps publié en coédition Arte et éditions Invenit.

"Soixante millions ! C’est le nombre de personnes qui sont contraintes à vivre sur une terre qui n’est pas la leur.
Sous la tente, la tôle ou la tuile, ces migrants trouvent souvent refuge dans des camps plus nombreux aujourd’hui que jamais.
A l’initiative d’Arte et en contrepoint de sa série multimédia "Réfugiés", ce livre réunit les regards d’écrivains, photographes et dessinateurs qui, avec leurs moyens propres, rapportent ce qu’ils ont vu, entendu et ressenti dans cinq de ces camps.
Du Népal, du Tchad, du Liban, d’Irak ou de France, ils reviennent avec leurs mots et leurs images,
Pour nous faire d’abord voir dans ces réfugiés des êtres humains."

Samedi 12 novembre de 12h à 20h Journée Port – Refuge aux Laboratoires d’Aubervilliers, 41 Rue Lécuyer

JPEG - 1 Mo

Organisé par le festival Villes des Musiques du Monde et la Direction municipale de la vie associative et des relations internationales

12h : Restauration proposée par les Cuistots Migrateurs (entreprise sociale qui propose des cuisines du monde mitonnés par des chefs réfugiés de Syrie, Sri Lanka, Iran,) et l’Association de réinsertion des femmes cuisinières en France, de la résidence Adoma Aubervilliers Félix Faure, un foyer de travailleurs migrants

13h30 : Projection du film documentaire « Bienvenue au Réfugistan » réalisatrice Anne Poiret, coproduit par ARTE suivi d’un débat sur la situation des réfugiés en Europe avec les associations SOS Méditerranée, France Terre d’Asile, Médecins du monde, Coallia et Emmaüs solidarité.

16h : Table-ronde autour de la notion de communauté culturelle avec quatre chercheurs : Marie-Hélène Bacqué professeure en études urbaines, Denis Laborde, ethnomusicologue, Ya-Han Chuang, sociologue et Curtis Robert Young, historien, et quatre acteurs de ce territoire multiculturel : Aline Kemo, originaire de Fondjomekwet (Cameroun), Emmanuel Benjamin, originaire du Sri-Lanka, Kyron Mondal, originaire du Bangladesh et Waly Diawara, du Guidimakha, Mauritanie.

18h : Performance chorégraphique sur le thème des migrations présentée par les danseuses amateurs d’Indans’cité sous le regard du chorégraphe afro-contemporain Jean Paul Mehansio

18h10 : Spectacle Winter Guests, création théâtrale avec une équipe de réfugiés syriens (1h10), mis en scène par Aurélie Ruby. Deux jeunes syriens réfugiés en France interprètent leur propre rôle avec une énergie contagieuse.

Entrée libre, repas payants proposés par Les cuistots migrateurs et l’Association de réinsertion des femmes cuisinières en France

3 Messages