Aurélie Le Meur nouvelle secrétaire de la section d’Aubervilliers du Parti communiste français

jeudi 23 juin 2016

Aurélie, te voilà élue secrétaire de la section d’Aubervilliers du Parti communiste.
Peux-tu nous expliquer pourquoi Anthony Daguet a souhaité être remplacé dans cette fonction ?

Lors de son élection en février 2013 en tant que secrétaire de section, Anthony Daguet avait pour objectif de mettre en mouvement le Parti communiste localement pour montrer que d’autres politiques municipales étaient possibles. Un des enjeux était donc de renverser le rapport de force politique dans notre ville. Il s’agissait de placer au cœur de cette ambition des questions essentielles que sont le logement, le développement des services publics, l’éducation…en travaillant avec et pour les habitantes et les habitants d’Aubervilliers 

L’objectif a été rempli puisqu’en mars 2014, notre liste PCF-Front de Gauche, de large rassemblement de toutes les forces progressistes et de personnalités de la ville a été élue. Présent sur la liste, il s’est vu confier un mandat d’adjoint au maire. En janvier 2016, à la suite de l’élection de Mériem Derkaoui, Anthony Daguet est devenu premier adjoint au maire. Souhaitant s’investir pleinement dans ce mandat pour les habitants, il a fait part aux communistes son choix de vouloir passer la main. Mais nous savons que nous pourrons toujours compter sur la force quotidienne de son engagement.

Peux-tu te présenter en quelques mots ? Où es-tu née ? Quel âge as-tu ? Quelle a été ta formation ? Quelle est ta profession ?

J’ai 25 ans, je suis née à Saint-Quentin dans l’Aisne où j’y ai effectué toute ma scolarité. Après un Bac Es, je suis partie faire une licence de droit à Lille. Je suis arrivée en janvier 2012 à Aubervilliers pour trouver un emploi dans la région. J’ai découvert une ville attachante, accueillante, combative et qui bouillonne de culture, de sport, d’associations et de solidarité. Actuellement, chargée de mission culture, archives et patrimoine au Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, j’ai la possibilité de découvrir au quotidien l’histoire, les atouts et les forces vives de ce département.

Comment es-tu venue à la politique ?

Fille et petite fille de militants, les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité, de justice, de solidarité, d’internationalisme et de paix qui sont celles du Parti communiste français ont toujours été un élément central de mon éducation et de mon émancipation.
Au lycée avec un collectif lycéen, j’avais été très active contre le CPE, à la faculté lors des grandes manifestations pour la défense des retraites, contre la loi LRU, en soutien au peuple palestinien… Après ces mobilisations et après avoir terminé mes études, j’ai décidé de concrétiser mon engagement et d’adhérer au PCF. Adhérer c’est avoir la possibilité de s’organiser, de se former, de débattre et de mettre en action les idées pour une société à laquelle je crois profondément.

Une société qui ne serait plus entre les mains des 1% des personnes les plus riches de la planète qui nous imposent actuellement leur loi mais pour une société où les 99%, c’est-à-dire nous, puissent s’exprimer et obtenir une vie meilleure grâce à un développement humain, social et écologique. Avec sa jeunesse, sa vie associative dynamique, une politique culturelle ambitieuse accessible à toutes et tous, ses nombreux clubs sportifs, Aubervilliers a de l’avenir. Elle mérite le respect et la dignité. C’est dans ce sens que je me suis engagée avec force et conviction dans notre ville.

Quels sont tes projets pour la section du PCF ; dans quelques mois auront lieu des échéances électorales importantes ?

Effectivement, dans quelques mois auront lieu les élections présidentielles et les élections législatives. Depuis quatre mois maintenant, plus d’un million de personnes ont signé une pétition sur internet, les manifestations toujours plus importantes les unes après les autres se multiplient et les blocages s’amplifient contre le projet de loi El Khormi qui dynamitera le Code du travail. Ce projet de loi, les français et les albertivillariens qui connaissent déjà pour la plupart des conditions de travail dégradées, la précarité, le chômage, n’en veulent pas et exigent son retrait. Le Gouvernement de son côté a décidé d’écouter le MEDEF, son seul soutien, en utilisant le déni de démocratie pour passer en force et sans débat l’article 49-3. Pire, le Gouvernement prévoit l’interdiction du droit constitutionnel de manifestation.

Quand on est de gauche on ne vote pas la loi travail !

Mais quand on est de gauche on ne propose pas non plus la déchéance de nationalité, on n’accepte pas la baisse des dotations aux collectivités territoriales qui a fait perdre 18 millions d’euros à la ville d’Aubervilliers essentiels pour développer des services publics de proximité et de qualité indispensables aux habitants, on ne créé pas le CICE sans contrepartie des entreprises, on ne supprime pas des milliers d’emplois à la SNCF, à EDF, à Air France…, on ne criminalise pas l’action syndicale, on ne recule pas l’âge de la retraite … on reconnait l’Etat palestinien.

En 2012, l’élection de François Hollande avait suscité énormément d’espoir surtout à Aubervilliers où les files d’attente aux bureaux de vote étaient très longues. Aujourd’hui le désespoir et la sensation de mépris sont immenses.
De plus depuis l’arrivée de la droite (LR) en Ile-de-France, avec à sa tête Valérie Pécresse, les inégalités et la casse sociale s’accentuent : augmentation du pass navigo, baisse des subventions en direction du logement social, des lycées, attaque sans précédent contre les droits des femmes (suppression du soutien à la contraception…)… alors que notre région est la plus riche d’Europe.

Aujourd’hui la droite et l’extrême droite sont aux portes du pouvoir. Et nous n’acceptons pas ce scénario prévu pour 2017.
Le PCF est la force politique la plus importante sur la ville. De nombreux militants sont élus, sont dans les conseils de quartier, sont de toutes les manifestations, de toutes les mobilisations avec les habitants que ce soit pour la Poste, le métro, la sécurité, contre la baisse des dotations de l’Etat, pour un logement social digne, pour plus de moyens pour nos enfants, pour la reconnaissance de l’Etat palestinien et dans de nombreuses associations. C’est un point d’appui très important qui nous permet d’être informés, à l’écoute des habitants, de mener des luttes collectivement et de les gagner. Aujourd’hui face à ce danger, face aux idées nauséabondes qui traversent la société, l’objectif du PCF est de se développer dans tous les quartiers de la ville, de créer des assemblées citoyennes pour débattre, de créer du commun pour construire une alternative aux politiques menées actuellement nationalement et internationalement.

C’est dans cet état d’esprit que le PCF a lancé la grande consultation citoyenne « Que demande le peuple ? ». L’objectif est de répondre aux besoins des populations mais aussi de construire avec toutes celles et tous ceux qui ne sont jamais écoutés notamment les jeunes, les salariés précaires, les privés d’emplois etc… une issue politique avec eux et pour eux à la situation actuelle. Ces prochaines semaines les communistes seront dans tous les quartiers de la ville pour faire remplir ce questionnaire par les habitants et une restitution publique sera organisée avant la fin de l’année pour échanger et débattre des propositions.

11 Messages

  • Vous n’avez aucun jeune militant albertivillarien pour prendre les rênes de votre section ? Ou c’est le despotisme et autre combine qui prime ?

    Répondre à ce message

    • Cela vous gêne ? Parce que c’est une femme ou parce qu’elle est jeune ?
      Elle est sur Aubervilliers depuis plusieurs années et surtout c’est une femme intelligente , dynamique , combative et à l’écoute de toutes et tous . Je comprends que cela puisse vous chagriner ....
      Je ne comprends pas où est la combine ! Dans votre tête sans doute !
      Sachez qu’un vote a eu lieu , le choix s’est porté sur Aurèlie . C’est la Démocratie . Mais peut - être ce mot vous est inconnu !
      Pour ma part , je suis ravie qu’elle soit devenue notre secrétaire de section . Bravo !!!! Vive la jeunesse et les femmes . Hermine

      Répondre à ce message

      • J’eusse aimé une personne né dans ce merdier qu’est Aubervilliers. Pourquoi les villes PCF sont toujours tenues par des cadres provinciaux qui sont parachuter ? Elle vit à Aubervilliers depuis 4 ans. Très bien, j’espère pour elle qu’elle aura l’occasion de se barrer dans une ville normale car plus rien ne tourne rond ici. Si les gens pouvaient, ils se seraient barrés depuis longtemps.

        Répondre à ce message

        • Laloi, tu pues le mépris envers les albertivillariens . Tu hais les communistes et les gauches , tu ramènes ta fraise pour cacher que tu préfères la droite souverainiste ..Pourquoi viens tu sur ce forum ? Échanger ou mépriser ? Quant aux communistes, ils renouvellent leurs cadres,il faut respecter ce changement démocratique.

          Répondre à ce message

          • C’est toi qui pue la condescendance. Je suis né à Aubervilliers, j’y ai fait toutes les classes jusqu’au bac et j’y vis encore. Je connais toutes les associations pour les jeunes 10-13, OMJA, Caf OMJA quand ça existait encore. Je n’ai aucune leçon à recevoir de vous.

            Je parle de la ville qui se transforme et pas dans le bon sens ... Sérieusement, dans quel quartier habitez-vous ? Peut être que dans vos HLM obtenus à coup de piston qui ne ressemble nullement aux HLM dans lesquels on entre avec une odeur de pisse qui nous agresse, des poubelles devant jamais ramassées, vous n’avez pas la même vision de cette ville qui vous semble idyllique. Regarder ce qu’il se passe à la Villette, quartier abandonné, ça tire la nuit, 4 chemins, quartier de clandestins, agressions, vol à l’arraché, on ne va faire un tableau que tout ceux qui sortent un peu connaissent.

            Alors oui, continuez à dire que tout va bien, ça devient une poubelle. Vous auriez pu dire que c’est de la faute de l’Etat mais même à Plaine Commune on se fait arnaquer ! La piscine va à Saint Denis sans broncher parce que ce sont vos amis coco. Et la mécanique sauvage rue Henri Murger ? La police nationale demande à ceux qui en font du côté Saint Denis d’aller le faire à Aubervilliers. Saint Denis jette ses ordures à Aubervilliers avec votre complicité ! (Reportage France 2)

            Répondre à ce message

          • Vous qui souciez tant du bien être des albertivillariens on ne vous a pas entendu sur l’arnaque des relevés de compteur d’eau. Aujourd’hui tout le monde est content, l’OPHLM ne va retenir que les deux années 2014-2015. La plupart des locataires ne paieront rien, voire seront remboursés. Très bien.

            Qui peut croire que cela ne va pas se répercuter sur TOUT LE MONDE d’une façon ou d’une autre ?? LA VÉRITÉ EST QU’IL Y A EU ARNAQUE SUR LES RELEVÉS et que l’OPH ne l’a pas contesté !!! POURQUOI L’OPH ACCEPTE DES RELEVÉS MANIFESTEMENT FAUX ??? COMPLICITÉ OU NAIVETÉ ?? Bilan : tout le monde paiera la facture que ce soit en annulation de rénovation (déjà qu’on vit dans des bâtiments pourris) ou autre augmentation de loyer.

            Répondre à ce message

        • Aubervilliers : une ville d’avenir Le 25 juin 2016 à 10:40, par La loi est dure, mais c’est la loi...

          Aubervilliers une ville d’avenir en pleine mutation

          Une véritable métamorphose. Composée de friches en décrépitude il y a encore quelques années, le quartier de la porte d’Aubervilliers voit les projets se multiplier à un rythme effréné. L’hôtel industriel de Chanel est à peine lancé et les 1 660 salariés de Veolia Environnement pas encore arrivés que la mairie d’Aubervilliers évoque une nouvelle construction à proximité immédiate. Un projet de tour de 45 étages à dominante hôtelière qui permet d’ espérer la création de 1 200 à 1 500 emplois dans ce secteur. A deux pas, côté Paris, la livraison du Millénaire 4, un immeuble de bureaux de 25 000m2 viendra achever à l’automne le parc tertiaire du Millénaire où se sont déjà installés le ministère de la Justice, l’agence régionale de santé (ARS) où l’institut Ifop. Un secteur relié depuis octobre par une passerelle jetée au-dessus du périphérique qui rejoint le nouveau quartier Rosa-Parks Macdonald. Ici, les commerces (Decathlon, Leclerc, Boulanger...) ouvrent un à un dans l’entrepôt Macdonald reconverti (1 100 logements). Une nouvelle gare du RER E a vu le jour en décembre. L’arrivée de la ligne 12 du métro en centre ville, puis la ligne 15 Grand Paris Express qui aura deux gares à Aubervilliers, le Campus Condorcet avec près de 20 000 chercheurs, enseignants, étudiants.... Le projets d’aménagement du Fort d’Aubervilliers, ceux du quartier Port Chemin-Vert.... Aubervilliers et son environnement direct à vraiment de l’avenir !

          Répondre à ce message

          • Aubervilliers : une ville d’avenir Le 25 juin 2016 à 13:18, par simple citoyen

            Devant cette avalanche de réalisations à la Jacques Prévert -dont cette municipalité n’y est d’ailleurs pour ien en grande partie - de véritables égalités de traitement ne sont toujours pas rendues : VILLE d’AVENIR PAR QUI et A QUI ?
            Nous demandons depuis des années que des efforts similaires soient réalisés entre la Porte de la Villette ( quel spectacle ! ) et Pantin/4 Chemins ( idem) ...
            Aucun changement de véritables perspectives d’avenir sauf que de devoir subir sans broncher encore et encore tous les problèmes environnementaux liés à cette concentration excessive de populations ; de délinquances et de bétonnages à tout va : merci ’’ la politique de la ville ’’ !
            Dernier exemple récent : le ’’ rassemblement’’ (sic) sur la dalle Félix FAURE /place du 19 mars 1962 et non comme écrit par erreur sur la dalle VILLETTE ( cette dernière étant , en principe , une dalle privée dite ASGO).
            Les exercices de communications orales ne suffisent plus ...

            Répondre à ce message

          • Aubervilliers : une ville d’avenir Le 25 juin 2016 à 16:35, par laloi

            Arrête de nous vendre du rêve. Tout ça c’est pour les bobos parisiens. Tu crois que les chercheurs iront manger à la mairie ou aux 4 chemins ? Non, ils iront du côté parisien ! Ils viennent à Auber parce que c’est moins cher. Pourquoi c’est moins cher ? Parce que c’est pourri ... Tout ces projets seront à Aubervilliers, pour des parisiens, qui vivront à côté des albertivillariens. Autrement dit, aucun bénéfice pour les habitants

            Répondre à ce message

            • Bienvenue à Aurélie Le 27 juin 2016 à 11:39, par André Narritsens

              Je salue l’élection d’Aurélie Le Meur comme une promesse. Hermine Jouenne a raison et les propos de vieux réacs (ou revenus de presque tout), aigris, méchants et approximatifs ne méritent guère de considération.
              Avec Aurélie, nous allons bien travailler pour Aubervilliers.

              Répondre à ce message

  • Toujours pas la moindre réaction sur l’arnaque monumentale des factures d’eau. Vous vivez en autarcie.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article