Meriem Derkaoui maire d’Aubervilliers

L’intervention de Soizig Nedelec, présidente du groupe des élus communistes, progressistes, écologistes et citoyens

vendredi 22 janvier 2016

Mesdames et Messieurs les élus, chers collègues,
Mesdames et Messieurs,

Ce n’est pas sans émotion que je prends la parole ce soir au nom des élus communistes, progressistes, écologistes et citoyens.

En tout premier lieu je tenais en leur nom à adresser un grand merci à Pascal pour la confiance qu’il nous a accordée et le travail accompli en commun. Etre maire, comme il l’a si bien dit lui-même, « c’est être disponible 24h sur 24 au maximum de ses capacités ». Je trouve que c’est faire preuve d’un grand courage et surtout d’un profond respect pour les albertivillariens que de rendre son mandat quand on ne se sent plus capable de le faire au mieux. Ce choix n’est pas étonnant quand on connaît les qualités humaines de Pascal et le profond sérieux avec lequel il a toujours exercé ses différents mandats de maire et d’adjoint au maire avant cela.

Bien qu’il renonce à son mandat de maire, il n’abandonne pas Aubervilliers ni ses habitants, il reste conseiller municipal et il défendra Aubervilliers, comme il l’a toujours fait, en tant que conseiller territorial à Plaine Commune, en tant que conseiller départemental et en tant qu’élu à la Métropole du Grand Paris. Nous savons, et nous l’en remercions, qu’il aura toujours à cœur dans ses différents mandats de défendre Aubervilliers et ses habitants. Je crois que Pascal a réussi à redonner un cœur à notre mairie, un cœur qui se bat pour Aubervilliers !

Depuis le début du mandat la majorité municipale unie s’est attachée avec convictions et engagements à construire l’avenir d’Aubervilliers, à permettre aux habitants de préserver des services publics de qualité et de proximité malgré un contexte budgétaire préoccupant. Les albertivillariens le savent, au quotidien nous ne cessons de nous battre pour l’intérêt général, pour la justice sociale et une vie meilleure.

La majorité municipale élue avec à sa tête Pascal et Meriem a toujours porté dans notre quotidien et dans nos quartiers cohérence et cohésion. Dans la continuité de nos engagements auprès de la population d’Aubervilliers et dans le travail commun entrepris avec Pascal, il est évident que celle qui l’a accompagné depuis le début, en tant qu’adjointe sur son premier mandat de maire, en tant qu’élue de l’opposition à ses côtés, continue le combat et le travail que nous avons commencé.

Nous sommes fiers, fiers d’élire pour la première fois à Aubervilliers une femme comme maire, et pas n’importe quelle maire, ni n’importe quelle femme.

Meriem est quelqu’un qui incarne le courage de par son histoire personnelle et les choix d’engagements politiques qu’elle a faits, les convictions et valeurs auxquelles elle n’a jamais dérogé. Elle a toujours eu à cœur la défense de l’intérêt général au mépris des diktats qui nous sont imposés, la défense de l’égalité entre les hommes et les femmes sur le plan politique et bien au-delà, pour la cause des opprimés, pour la justice sociale, pour l’éducation, le sport, la jeunesse, la dignité et le respect de nos habitants. Aubervilliers a un héritage mais il a aussi de l’avenir et cet avenir est incarné par Meriem Derkaoui.

Je voudrais encore remercier Pascal et souhaiter au nom de notre groupe bonne chance à Meriem que nous accompagnerons comme nous le faisons depuis le début du mandat et qui, je le sais, s’impliquera sans relâche dans la dynamique de notre ville.

Pour terminer, je tiens à t’assurer chère Meriem de notre soutien indéfectible et notre engagement à tes côtés.