Compte-rendu du conseil de quartier Émile Dubois/Maladrerie du 4 novembre 2008

dimanche 9 novembre 2008

Le Conseil de quartier des cités Emile Dubois/Maladrerie s’est réuni le 4 novembre. Convoqué à 18h 30, il a démarré avec dix minutes de retard.

L’ordre du jour portait sur deux points : la présentation du Projet de la nouvelle charte des conseils de quartier ; la présentation du diagnostic social participatif. Des questions diverses étaient également évoquées.

Environ trente habitants étaient présents (ce qui est très faible).

La réunion a débuté dans des conditions singulières. V. Hammache qui présidait (C. Ratzel-Togo n’est arrivée qu’à 19h) a donné la parole à Henri Clément, responsable de la propreté sur Aubervilliers, afin qu’il présente le nouveau service proposé par Plaine Commune « Allo Agglo ».

Bien évidemment l’évocation de la question de la propreté (non inscrite à l’ordre du jour) a eu pour conséquence d’ouvrir une très longue discussion à ce propos et plus généralement sur les problèmes de vie quotidienne (en particulier les nuisances et la sécurité). De grandes insatisfactions se sont exprimées, la municipalité et l’OPH étant sévèrement critiqués pour leur passivité face à des problèmes signalés de puis très longtemps.

Proposition a été faite de convoquer une réunion particulière sur les questions soulevées avec l’OPH et, éventuellement, le maire. Cette proposition a été rejetée par V. Hammache qui a suggéré, dans des termes très imprécis, qu’une rencontre pourrait avoir lieu avec les intéressés en Mairie.

Bien évidemment, la tonalité agressive, nourrie de souffrances, de cette première partie de la soirée allait considérablement peser sur la suite.

Sollicité pour présenter le Projet de Charte, un chargé de mission (récemment recruté) auprès du Maire n’est pas parvenu à vraiment s’exprimer. Des propos durs et définitifs ont été prononcés : « Nous ne discuterons pas de vos questions de démocratie tant que les problèmes que nous rencontrons, et que nous avons une nouvelle fois rappelés, n’auront pas été réglés ». Plusieurs personnes ont alors quitté la réunion.

La suite ne fut guère constructive. Le projet de Charte (au demeurant très verbeux et très contestable) distribué en séance n’avait pu être lu et chacun convint qu’il ne pouvait être discuté. La proposition du chargé de mission d’enregistrer des questions, de proposer des rédactions écrites postérieurement à la réunion et d’éventuellement former, avec les rédacteurs, un groupe de travail à la boutique de quartier fut rejetée. En définitive il fut convenu qu’une réunion spéciale sur la question de la Charte serait convoquée pour le 27 novembre à 20h.

La soirée s’achevait donc sans que le deuxième des points prévus à l’ordre du jour ait été abordé.
Mais ce n’était pas fini : à la question posée de savoir ou en était le projet de rénovation du quartier V. Hammache, répondit : « C’est en réflexion. Vous saurez le moment venu » ! Un ange est passé…

Quant aux squats à propos desquels la Municipalité considère qu’il est urgent de ne rien dire (et de ne rien faire), nulle esquisse de réponse n’a été apportée.

Pour résumer (et nous ne nous félicitons pas du fait) : la soirée fut vraiment gâchée en raison de l’incapacité des élus à organiser la discussion et à leur absence de travail sur les questions posées depuis longtemps et bien mieux connues des habitants.

Un bonne nouvelle tout de même : le Collectif d’habitants vient de décider de la convocation de « Rencontres pour l’avenir du quartier ». On en reparlera prochainement.

André Narritsens

13 Messages

  • Merci pour ce compte rendu et quelques questions Le 11 novembre 2008 à 17:08, par Martine

    Merci beaucoup au site de la section du PCF pour ce compte rendu.

    Je n’ai en effet pu me rendre à la réunion car à 18h 30 je finis à peine mon travail. C’est vraiment impossible de s’impliquer dans la vie du quartier. On se demande où vivent ceux qui convoquent ces réunions. Peut-être qu’ils ne travaillent pas.

    J’avais eu quelques échos de la réunion par une amie. Elle m’avait dit des choses très voisines avec ce qui figure dans le compte rendu mais avec une tonalité plus énervée : elle avait trouvé l’attitude des élues insupportable (toutes les deux en retard, l’une quittant la salle pour téléphoner, aucune des deux ne prenant la moindre note et n’apportant la moindre réponse aux habitants).

    Elles avaient pris pourtant des engagements auprès des questions concrètes soulevées par des habitants lors de la réunion de juin. Aucun n’a été tenu.

    Je dis cela avec tristesse car des promesses avaient été faites de plus d’écoute des habitants et c’est le contraire qui se fait.

    Il me semble que s’est exprimé un sentiment d’abandon du quartier et que l’on n’en a rien à faire. Résultat les questions de la "démocratie en bas" ne peuvent être abordées.

    Il faut en finir avec cette irresponsabilité. Soit les deux élues se resaisissent soit elles s’en vont.

    Je ne vois pas d’autre solution.

  • Quand est prévu la prochaine réunion de quartier ? Le 27 novembre ?

  • Compte-rendu du conseil de quartier Émile Dubois/Maladrerie du 4 novembre 2008 Le 12 novembre 2008 à 13:33, par V.O. (Voyage O bout du blog d’Aubermensuel)

    On se serait presque cru su le blog du ps. Le dernier journal en ligne date de décembre 2007, et donne lieu à un seul commentaire posté en mai 2008, se félicitant de l’avancée des travaux du square Stalingrad, tout en déplorant des dégradations de végétaux. Sujet important qui ne saurait toutefois résumer l’activité de la ville. Même dans les conseils de quartier, il se passe plus de choses... Quant au commentaire que j’ai laissé (qui se voulait ironique), peut-être pourra-t-on le voir en ligne en mai 2009 !

  • Date Le 13 novembre 2008 à 09:49, par André Narritsens

    Oui, c’est bien le 27 novembre à 20h à l’école Joliot-Curie. En tout cas c’est ce qui a été dit. Il y aura sans doute une convoc. En tout cas on l’espère.
    Par les temps qui courent tout est possible.

  • Bjr,
    Hé oui ! 18h30 cela arrange bcp de personnes du à la sécurité le soir et il faut en prendre compte. Je me rappelle qu’ autrefois avoir une trentaine de personnes sur les réunions de quartiers était une aubaine, chose qui ne s’était jamais faite, si on lit les comptes rendu des anciennes réunions.
    Cela dérange que l’on donne la parole aux citoyens aujourd’hui, mais pas pour la nouvelle municipalité, je vous rassure, alors ce qui ce servent de ces réunions pour régler leurs comptes politiques, ils ont vraiment du temps a perdre, alors arrêté votre cirque Mr et Melle Narristen car vous faites rire la population !
    D’ailleurs c’est ce qui vous à coûté vos élections de 2008, alors posez vous la ou les questions, voulez-vous avancer oui ou non avec la population, ou encore la réduire a moins que rien, comme vous l’avez déjà fait auparavant !
    Nous vous souhaitons une bonne journée

  • Compte-rendu du conseil de quartier Émile Dubois/Maladrerie du 4 novembre 2008 Le 24 novembre 2008 à 15:58, par Les héros sont fatigués

    Très intéressant votre point de vue, sauf que pour associer les habitants il faudrait que les réunions soient convoquées dans des délais convenables, que les ordres du jour soient tenus et qu’il y ait des compte-rendus, la aussi établis dans des délais convenables. Pour l’instant, on est obligé d’aller sur le site du PCF pour avoir des échos de ces réunions...

  • Critique facile Le 24 novembre 2008 à 19:31, par Poisson Rouge

    Héros nous fait une jolie critique dans la pure veine démagogique : "nous n’avons pas peur d’écouter le peuple". En ce qui concerne la réunion du centre-ville, sur 30 personnes, on comptait 10 communistes. Par contre, des élus socialistes, il n’y en avait qu’une et elle n’est pas restée jusqu’au bout ! Qui se moque de qui ?

  • Nous sommes le 24 et je n’ ai entendu nulle part que le prochain conseil de quartier serait le 27 novembre. Qu’en est-il ?

  • Infos quartiers Le 24 novembre 2008 à 20:32, par Denis Raffin, maitre toilier

    Bonjour,

    Le site de la mairie fournit toutes les infos sur les réunions de quartier à l’adresse suivante : http://www.aubervilliers.fr/rubrique36.html

    Aucune réunion ne se tiendra prochainement si on s’en tient à ce qui est écrit (hormis pour le quartier Villette-4 Chemins le 3 décembre).

    On y trouve aussi un compte-rendu pour la réunion du 4 décembre du quartier Maladrerie-Émile Dubois.

    D.R.

  • Mon cher Heros, Lola et André Narritsens peuvent avoir des défauts mais dans leur quartier ne sont considerés surtout pas comme des clowns. Apparemment vous ne devez pas habiter La Maladrerie.

    Pour ce qui me concerne, à la dernière réunion du comité consultatif de mon quartier il y avait 7 habitants en tout et pour tout ! Cela s’explique par le fait que les nouveaux élus de quartier se desinteressent totalement de la vie sociale et associative de ce quartier.
    On se demande d’ailleurs si l’objectif recherché n’est pas de démotiver les habitants.

    Tel est en tout cas le vécu de la démarche quartier pour un certain nombre de gens depuis le départ de l’ancienne municipalité d’union de la gauche.

    Et à l’avenir, pour la serennité du débat, éviter les attaques personnelles.

  • N’est pas héros qui veut Le 25 novembre 2008 à 10:28, par Charly

    Dans des temps forts reculés, avant d’engager le combat, on se défiait en s’insultant. Ces moments étaient parfois très beau si l’on en croit les littératures qui les rapportent.

    Nous voici, avec les attaques personnelles, dans un tout autre décor. C’est vraiment très affligeant. Lola et André Narritsens répondront s’ils le souhaitent mais je leur déconseille vivement de le faire : les habitants du quartier les connaissent bien et cela suffit.

    Autre chose concernant le compte-rendu de la réunion de quartier du 4 novembre disponible sur le site de la Ville. C’est mieux rédigé et plus complet que pour la réunion de juin, mais ayant assisté à la réunion je constate que pour s’informer vraiment mieux vaut aller sur le site de la Section du PCF.

  • Nouvelles du Montfort (800-Maladrerie) Le 26 novembre 2008 à 11:53, par LA TAUPE ROUGE

    Info ou intox : des rumeurs circuleraient sur le départ de nos deux « Gentilles Organisatrices », animatrices, présentatrices…………… (les mots me manquent).
    Est-ce pour cela que la réunion du Comité de Quartier prévue le 27/11/08 n’a toujours pas été programmée ?
    Des mauvaises langues prétendent qu’elles ont été « approchées » par une chaîne de télévision pour présenter une émission intitulée : qui veut prendre la place ?
    D’autres laissent entendre que les habitant(e)s du quartier sont tellement méchant(e)s, qu’elles partiraient vers d’autres cieux plus agréables.
    Si nous pouvions avoir un démenti ou une confirmation sur cet intolérable roman feuilleton qui tient tout le quartier en haleine, ce serait sympa !!!

  • Compte-rendu du conseil de quartier Émile Dubois/Maladrerie du 4 novembre 2008 Le 26 novembre 2008 à 14:26, par Emules de Ba Coulibaly ou naissance d’un nouveau concept

    Le phénomène qu’évoque la taupe rouge a fait l’objet d’études de la part de quelques exégètes locaux qui ont mis en évidence trois catégories de phénomènes :

    1/L’absence de corrélation entre les annonces du maire sur diverses questions comme la sécurité et l’inertie régnant sur le terrain. Cela s’appelle l’effet d’annonce.

    2/La corrélation entre une inertie réelle sur les questions de vie quotidienne (démocratie locale avec une charte ni réfléchie, ni discutée...) et des orientations financièrement lourdes de conséquences comme les embauches à la mairie ou l’opération Aubervilliers plage cet été (+ de 80000 euros) ou encore le flou qui règne autour de la vente des logements sociaux.

    3/La volatilisation d’une partie de l’équipe municipale, quand il s’agit de donner des explications à la population et la non convocation du conseil de quartier qui doit avoir lieu ce jour en est l’illustration. Ce phénomène a été qualifié par un spécialiste local de "bacoulibalysation" de la démocratie locale. cette expression tient son origine du nom de la suppléante du député Daniel Goldberg, madame Ba Coulibaly qui a totalement disparu de la sphère publique quelques semaines après son élection. Dans la situation présente, on en est au stade d’une "bacoulibalysation" plus ou moins larvée, qui se traduit par de nombreuses absences d’élus aux conseils d’école et aux réunions où ils sont censés représenter la municipalité, des conseils de quartier qui se déroulent comme votre blog les décrit...