Claudine Meriaux est partie...

samedi 3 octobre 2015

A 3h du matin dans la nuit de ce vendredi à samedi, Claudine a été vaincue dans le combat qu’elle menait contre la maladie depuis 11 mois. Elle avait 59 ans.

Claudine a travaillé comme secrétaire administrative de la section d’Aubervilliers du Parti communiste, puis au secrétariat des élus communistes de la mairie d’Aubervilliers.

Son dernier emploi était à Saint-Denis dans une entreprise d’imprimerie.

Elle vivait avec Gérard Del Monte à la cite République (cité Lénine) où elle était très active dans la défense des locataires.

Ses obsèques se dérouleront jeudi 8 octobre à 15h au cimetière communal d’Aubervilliers rue Charles Tillon.

Nous partageons la peine immense de Gérard.

A lui et à Titi, le fils de Claudine, à sa famille, Gérard et Patricia, à la famille de Claudine et de Gérard, nous transmettons toute notre affection.

Ci-dessous, le texte que nous a adressé Gérard Del Monte

JPEG - 388.7 ko

L’heure a sonné sur la grande horloge du temps.
Face aux ravages de la maladie,
Claudine a sans tristesse, sans aucune peur,
sereinement et avec conscience pris la liberté de partir.
Elle nous quitte avec courage et dignité.

Ce samedi 3 octobre 2015 à 3 heures
Claudine a définitivement fermé ses yeux
sur le monde qui l’entourait.

« À la perte de ceux qu’on aime,
c’est moins leur vie qui nous échappe
que leur mort qui nous envahit ».

Même si elle nous manque déjà,
elle n’aurait pas voulu que nous soyons tristes.
Ne pas être triste ne va pas être facile,
sans être sûr de réussir
on lui doit d’essayer…

***

Que toutes celles et ceux qui l’ont accompagné durant sa longue maladie soient remerciés

Claudine Mériaux et Gérard Del Monte
64 (143), avenue de la République
93300 Aubervilliers

7 Messages

  • Claudine Meriaux est partie... Le 3 octobre 2015 à 19:27, par Boutroue

    Claudine je te dis au revoir
    te fais un dernier gros bisou
    ALB

    Répondre à ce message

  • Claudine Meriaux est partie... Le 4 octobre 2015 à 17:46, par sauvage

    tu avais encore tant de choses, tant de projets tant de reves que tu n’as pas eu le temps de réaliser tu nous manques et tu manqueras à tout ceux qui te connaissaient un immense vide dans notre vie cette vie qui parfois est injuste et que nous avons du mal a accepter

    Répondre à ce message

  • Claudine Meriaux est partie... Le 5 octobre 2015 à 07:24

    Quoi dire ?
    Sinon que le souvenir de Claudine restera en nous à jamais.
    Sa bonne humeur, sa gouaille, sa générosité, ses réparties franches, ses emportements face aux injustices, parfois même ses désaccords avec les choses établis par ses propres amis... Tout cela était ce que nous aimions le plus en elle !
    Colette et Jacky

    Répondre à ce message

  • Claudine Meriaux est partie... Le 6 octobre 2015 à 14:00, par Spacagna Danielle et Gérard

    Claudine, c’est celle qui m’a accueilli à la section du MONTFORT avant que la Maladrerie ne soit construite,c’est celle qui m’a encouragé, qui m’aidait dans la construction d’articles dans les journaux de cellules..on faisait la fête à avant la fête de l’Huma...
    Je me souviens de son passage en Dordogne avec Gérard
    Que dire que la vie est trop courte quand elle est si remplie..
    Adieu Claudine.

    Danielle et Gérard

    Répondre à ce message

  • Claudine... Le 6 octobre 2015 à 14:43, par André Narritsens

    J’ai la gorge serrée. J’avais parlé à Claudine lors du repas fraternel qui précède la Fête de L’Huma. Elle était sereine, courageuse. Elle a été un grand exemple.

    Répondre à ce message

  • Claudine Meriaux est partie... Le 7 octobre 2015 à 15:30, par GHERBIA MALIKA

    Toutes nos condoléances à toi Gerard et toute votre famille réciproque.
    MALIKA et MOURAD

    Répondre à ce message

  • pour toi claudine... Le 8 octobre 2015 à 22:29, par sauvage

    famille, amis, maire, ministre, collegues, militants associations, voisins tous réunis autour de toi pour te rendre un dernier et bel hommage à la hauteur de ce que tu représentais pour chacun d’entre nous. tu ne voulais pas que nous soyons tristes mais c’etait au dessus de nos forces , les visages étaient graves et les yeux emplis de larmes. ce soir tu reposes sur un manteau de fleurs toutes plus belles les unes que les autres,,ces fleurs que tu aimais tant et qui sont le symbole de l’amour et de l’amitié.
    repose en paix tu resteras à jamais gravée dans nos coeurs

    Répondre à ce message