Rassemblement contre le tracé du mur à Beit Jala samedi 5 septembre à 12h place de la mairie

mercredi 2 septembre 2015

Depuis 1997 Aubervilliers est jumelée à la Municipalité de Beit Jala (district de Bethleem) en Palestine. Des relations humaines très fortes se sont bâties avec cette ville, aussi lorsqu’un évènement grave s’y déroule, c’est toute la ville d’Aubervilliers qui se sent concernée.

Depuis de nombreuses années, l’armée israélienne veut séparer le monastère de Crémisan de la ville de Beit Jala, en récupérant au passage des terres situées en zone C, permettant d’agrandir les colonies de Ghilo et de Har Ghilo, déjà installées sur le territoire de Beit Jala.

L’affaire du tracé du mur de ségrégation est connue depuis dix ans et fait l’objet de polémiques, de manifestations, de procédures juridiques, de médiatisation.
Si la Cour Suprême d’Israël avait rejeté le tracé de l’armée en avril dernier, considérant qu’il n’y avait de fondement sécuritaire, cette même Cour l’a finalement accepté en juillet dernier entraînant des conséquences humaines et économiques fortes.

Malgré les protestations de la communauté internationale, du Maire et de nos parlementaires, malgré les actes de résistance de la population et de la Municipalité de Beit Jala, l’armée israélienne a débuté, en août dernier, les destructions de l’oliveraie et des biens situés sur la commune.

Pour protester contre ces agissements et soutenir la ville de Beit Jala, la Municipalité d’Aubervilliers appelle à un rassemblement populaire le samedi 5 septembre 2015 à 12 h, place de la mairie.

La Municipalité
Le 31 août 2015