Poste d’Aubervilliers : le maire saisit le défenseur des droits

dimanche 19 juillet 2015

(d’après le parisien.fr)

Lundi, les élus d’Aubervilliers avaient manifesté devant le bureau principal de La Poste à Aubervilliers pour protester contre les restrictions d’ouverture et la suspension de certains services bancaires de son antenne du centre-ville.

La municipalité a estimé qu’il y a « défaillance de ce service public à Aubervilliers ».

ll souhaite maintenant faire constater ce manquement.

Pascal Beaudet, maire PC, vient de saisir le défenseur des droits, encouragé par sa récente décision. La semaine dernière, Jacques Toubon, saisi par des parents d’élèves, avait constaté les carences de l’éducation nationale à Saint-Denis et estimé qu’il y avait une rupture de l’égalité devant ce service public.

La direction de la Poste avait notamment expliqué qu’elle était à la recherche d’un local pour remplacer le bureau de Villette-Quatre-Chemins fermé depuis un incendie. Depuis, Aubervilliers, qui compte plus de 77 000 habitants n’a que deux bureaux de poste.

4 Messages

  • Moins de deux Le 19 juillet 2015 à 15:19, par Rabcor

    Il y a, dans les faits, moins de deux bureaux, celui du Fort servant pour moitié aux habitants des Courtillières de Pantin. Ce qui ajoute d’autant au scandale.

    Répondre à ce message

  • Restrictions des horaires d’ouverture de la poste centrale, refus de rétablir le troisième bureau de poste depuis la fermeture de celui de la Villette, fermeture du centre de radiothérapie du traitement du cancer de la Roseraie, menace sur les permanences de la CAF, réduction des points d’accueil de la Sécurité Sociale... Quand s’arrêteront les ravages de l’austérité voulue par ce gouvernemnet libéral ?

    Répondre à ce message

  • Poste d’Aubervilliers : le maire saisit le défenseur des droits Le 22 juillet 2015 à 22:08, par Albertivillarien

    Le site d’accueil administratif de la Caisse d’Allocations Familiales d’Aubervilliers fermera durant les congés d’été et pourrait ne pas ré-ouvrir en septembre. Si cette information se vérifie, une question importante se pose : où iront les familles d’Aubervilliers ? Va t-on une fois encore subir un éloignement des services publics de proximité ?

    Répondre à ce message

    • Les travailleurs sociaux de la CAF ont pour mission prioritaire d’accompagner les familles en difficultés. L’objectif principal des permanences de la CAF est d’offrir un accueil de proximité. Au moment où le premier ministre affirme vouloir s’opposer à l’apartheid territorial la CAF se devrait de développer des services de proximité en direction des familles d’Aubervilliers afin de réduire les criantes inégalités de territoire. Comme pour la poste , comme pour les centres de la caisse primaire d’assurance maladie de la sécurité sociale, comme pour le refus de fermeture du centre de radiothérapie contre le cancer de la Roseraie, le maire doit s’opposer fermement à ce projet de réduction des services publics sur sa commune.

      Répondre à ce message