Déclaration du maire Pascal Beaudet

Ouvertures sauvages des bouches à incendie

lundi 6 juillet 2015

L’ouverture sauvage des bouches à incendie et des points d’eau sur l’espace public s’est développée à Aubervilliers jusqu’à toucher près de 10% de tous ceux que compte la commune. Au-delà du gâchis de l’eau perdue, des installations ont été endommagées, des bornes cassées, des secteurs inondés rendant la circulation dangereuse. Le sous-sol de notre médiathèque à La Plaine a été inondé. Des immeubles ont été privés d’eau ou de pression dans les étages supérieurs.

Dans cette période de fortes chaleurs, des familles avec de jeunes enfants, des personnes âgées, ont été sans eau pendant de longues périodes. Parfois des actes déplorables ont été commis sur des automobilistes, leurs véhicules et sur des bus de la RATP.

La semaine dernière j’ai appelé au civisme pour prévenir les débordements car si les désordres sont maîtrisés, les risques graves en matière de sécurité persistent avec les dangers d’électrocution, d’accidents avec la présence d’enfants sur les voies publiques, de manque d’eau en cas d’incendie. De plus, les équipes de la société Véolia, le prestataire des communes, les forces de police, les pompiers de Paris comme les techniciens de la ville et de la communauté d’agglomération Plaine Commune qui sont sur le pont et mobilisés en permanence ont des missions à assurer bien plus importantes pour le bien être et la sécurité de la population.

Ce lundi, au nom de la Municipalité, j’ai décidé de porter plainte pour dégradation de biens publics. Au-delà du gaspillage et des dépenses importantes occasionnées par l’écoulement de ces m3 d’eau, la mise en danger d’autrui n’est pas admissible. Les dégradations commises devront être indemnisées. Un arrêté est pris en ce sens.

Ces actes sont répréhensibles et ne peuvent être justifiés, ni par la météo, ni par la fermeture temporaire de la piscine municipale. Celle-ci est programmée deux fois par an en décembre et en juin (à la fin des cycles d’apprentissages scolaires) pour répondre à la directive de l’Agence régionale de Santé (ARS). Les bassins sont vidés et nettoyés afin de garantir une qualité optimale aux usagers.

Aubervilliers est une ville dynamique qui propose une offre culturelle et de loisirs importante. Durant tout l’été, les services de la ville et les associations organisent des activités accessibles à tous sur la commune mais aussi toute la France avec notamment des sorties à la mer. J’encourage le plus grand nombre à y participer.

La société Véolia qui est intervenue en permanence devra trouver avec l’assentiment des Pompiers de Paris un système de sûreté de ses bornes plus efficace. Une réunion est organisée cette semaine avec elle. Je demande aux services de la Préfecture d’y participer. Des dispositions nouvelles et efficaces pour le bien de tous sont nécessaires. Les services de la ville et de Plaine Commune y sont prêts.

Je tiens à saluer l’engagement durant toute la semaine et notamment ce week-end des fonctionnaires territoriaux, des forces de police et des équipes techniques de Véolia. Tous n’ont pas compté leur temps pour rétablir à chaque fois le service public de l’eau et garantir la sécurité à la population.

Pascal Beaudet
Maire d’Aubervilliers
Conseiller départemental de Seine-Saint-Denis
Vice-Président de Plaine Commune