Festival de cinéma palestinien au cinéma Le Studio les 6 et 7 juin

mardi 2 juin 2015

La première édition du Festival Ciné-Palestine (FCP) est organisée du 29 mai au 7 juin 2015, à Paris, Saint-Denis et Aubervilliers.

Il s’agit du premier festival entièrement dédié au cinéma palestinien.

Le service culturel de la mission Palestine en France et la mairie d’Aubervilliers sont les deux institutions partenaires de ce festival ; le Grand Bouillon, café culturel d’Aubervilliers, est également partenaire.

En proposant une programmation de qualité ce Festival entend promouvoir la richesse de l’œuvre cinématographique palestinienne et soutenir une nouvelle génération d’artistes qui fait preuve d’une créativité foisonnante.

Pour plus d’informations, voir le site http://festivalpalestine.paris

Les deux derniers jours de ce festival se dérouleront au cinéma Le Studio, samedi 6 et dimanche 7 juin.

SAMEDI 6 JUIN au cinéma Le Studio

OMAR – 18h
Fiction, dir. Hany Abu-Assad, 1h37
Bonus : Cache-Cache de Dia’ Azzeh

Omar vit en Cisjordanie. Habitué à déjouer les balles des soldats, il franchit quotidiennement le mur qui le sépare de Nadia, la fille de ses rêves, et de ses deux amis d’enfance, Tarek et Amjad.
Les trois garçons ont décidé de créer leur propre cellule de résistance et sont prêts à passer à l’action. Leur première opération tourne mal. Capturé par l’armée israélienne, Omar est conduit en prison.
Relâché contre la promesse d’une trahison, Omar parviendra-t-il malgré tout à rester fidèle à ses amis, à la femme qu’il aime, à sa cause ?

A WORLD NOT OURS – 20h
Documentaire, dir. Mahdi Fleifel, 1h33
Bonus : Arak de Hasan Tanji
En présence du réalisateur Mahdi Fleifel.

Dans ce journal en images, Mahdi Fleifel dresse avec sensibilité et humour le portrait intimiste de trois générations d’exilés dans le camp d’Ain el-Helweh, dans le Sud du Liban, où il a lui-même grandi. Par un kaléidoscope d’enregistrements personnels, d’archives familiales et de séquences historiques, il illustre la vie quotidienne de trois générations palestiniennes, tenues hors du monde.

DIMANCHE 7 JUIN

LE SEL DE LA MER – 14h
Fiction, dir. Annemarie Jacir, 1h49

Soraya, 28 ans, née et élevée à Brooklyn, décide de rentrer s’installer en Palestine, le pays d’où sa famille s’est exilée en 1948. Dès son arrivée à Ramallah, Soraya cherche à récupérer l’argent de ses grands-parents gelé sur un compte à Jaffa mais elle se heurte au refus de la banque. Sa route croise alors celle d’Emad, un jeune palestinien qui, au contraire d’elle, ne souhaite qu’une chose, partir pour toujours.

SÉLECTION DE COURTS-MÉTRAGES 2 – 16h30
En présence de Ramzi Maqdisi, réalisateur de LA PIERRE DE SALOMON et de May Odeh, productrice de IZRIKAK.

IZRIKAK
SOLEIL PRIVÉ
LA PIERRE DE SALOMON

LA BELLE PROMISE – 18h30
En avant-première, sortie nationale le 10 juin
Fiction, dir. Suha Arraf, 1h25

par la réalisatrice de "La Fiancée Syrienne" et "Les citronniers"

En Palestine, trois soeurs issues de l’aristocratie chrétienne ont perdu leur terre et leur statut social après la guerre des Six Jours de 1967 avec Israël. Incapables de faire face à leur nouvelle réalité, elles s’isolent du reste du monde en s’enfermant dans leur villa pour se raccrocher à leur vie passée. L’arrivée de leur jeune nièce, Badia, ne tarde pas à bousculer leur routine et d’autant plus lorsqu’elles se mettent en tête de lui trouver un mari.

Soirée de clôture au Café culturel Le Grand Bouillon
2 ter rue du Moutier, Aubervilliers à 20h30

CONCERT DE NAÏSSAM JALAL ET OSLOOB.