Communiqué de la section d’Aubervilliers du PCF

Il y a 63 ans notre camarade Hocine Belaïd était assassiné

mardi 26 mai 2015

Il y a 63 ans, le 28 mai 1952, Hocine Belaïd, employé communal et militant communiste d’Aubervilliers était assassiné par la police, Place de la Bataille de Stalingrad à Paris, lors d’une manifestation contre le général Ridgway, ancien commandant en chef des troupes américaines en Corée et, depuis peu, dirigeant des forces armées de l’OTAN. Un autre militant d’Aubervilliers, Charles Guénard était blessé au genou.

Ces violences s’inscrivaient dans la vaste provocation policière qui allait conduire à l’arrestation de Jacques Duclos et d’autres dirigeants communistes et viser aussi la direction de la CGT.

Le 13 juin 1952, 15 000 personnes parties de la place de l’Hôtel de Ville accompagnaient Hocine Belaïd jusqu’au cimetière du Pont-Blanc après avoir écouté le discours d’hommage de Charles Tillon.

Depuis lors, les communistes d’Aubervilliers ont honoré le sacrifice d’Hocine Belaïd. Ils le feront à nouveau cette année en fleurissant sa tombe (le rendez-vous est à 16h 30, jeudi 28 mai 2015 à l’entrée du cimetière).

La section d’Aubervilliers du Parti communiste français considère que le temps est venu de donner le nom d’Hocine Belaîd à un lieu ou un espace public d’Aubervilliers.

Aubervilliers, le 22 mai 2015