Centre de radiothérapie de la Roseraie

Claude Evin interpellé en public

jeudi 2 avril 2015

Une nouvelle fois, le personnel du centre de radiothérapie de la Roseraie a mené une initiative surprise. Une dizaine d’élus municipaux et une trentaine d’habitants l’ont accompagné à Bobigny, dans les locaux de l’université Paris 13, où avait lieu une réunion publique sur un projet régional de santé.

Dès le début, une banderole protestant contre " l’apartheid médical dans le 93 " a été déployée. Maria Mercader, maire-adjointe à la santé, a lu une déclaration pour exiger une fois de plus la réouverture du centre de radiothérapie. Claude Evin a persisté dans une argumentation comptable. Un tract a été distribué aux participants de cette réunion dont certains ont applaudi la déclaration.

JPEG - 95.7 ko

6 Messages

  • Claude Evin interpellé en public Le 2 avril 2015 à 18:57

    le Directeur de l’ARS Claude Evin (ancien ministre socialiste sous le gouvernement Mitterrand) s’est montré très méprisant dans ses réponses aux salariés du centre de radiothérapie.

    Répondre à ce message

  • Claude Evin interpellé en public Le 3 avril 2015 à 10:21, par Martine

    Il n’y a rien de bon à attendre avec Marisol Touraine. Elle poursuit, sans beaucoup de différence, les orientations de la précédente ministre de la santé Roselyne Bachelot. Dans son projet de loi santé, comme Bachelot, elle conforte , voir amplifie les pouvoirs de l’ARS. Il faut maintenir la pression car l’ARS ne fonctionne pas en fonction des besoins des malades et des soignants mais en fonction d’impératifs économiques. Nous avons affaire à des comptables qui appliquent une politique d’austérité dans le domaine de la santé.

    Répondre à ce message

  • Claude Evin interpellé en public Le 3 avril 2015 à 17:38, par Alain B

    L’ARS sous l’autorité de la ministre de la santé privilégie le rentable. Dans les orientations que donne Marisol Touraine chacun est invité à comprendre que la priorité ne porte pas sur la qualité des soins mais sur leur rentabilité. Pour assurer le retour aux équilibres financiers, Marisol Touraine, comme hier Roselyne Bachelot, demande que soit maintenu prioritairement les activités de santé qui n’occasionnent pas de déficits. Pour l’aider dans cette mission, elle a son "gendarme", les ARS qui sont le bras armé et obéissant de sa politique libérale. En 2012, dans son programme le Front de gauche avait bien raison de proposer la suppression des ARS.

    Répondre à ce message

  • Claude Evin interpellé en public Le 4 avril 2015 à 18:03, par Léon

    Ça fait cinq jours qu’il n’y a plus rien sur la Roseraie sur ce site. On voit que les élections sont passées...

    Répondre à ce message

  • Claude Evin interpellé en public Le 4 avril 2015 à 19:43, par le concombre masqué

    Mon cher Léon, le dernier article sur la Roseraie date du 2 avril, il y a donc deux jours. Il faudrait réviser les tables d’addition !

    Merci de remarquer que l’initiative relatée le 2 avril a eu lieu le mardi 31 mars, soit deux jours après l’élection de Meriem Derkaoui et de Pascal Beaudet.

    Au fait, où en sont les interventions de parlementaires locaux à ce sujet ?

    Répondre à ce message

  • Claude Evin interpellé en public Le 8 avril 2015 à 18:48, par On lâche rien !

    Jeudi 9 avril a lieu une journée interprofessionnelle de grèves et de manifestations, unissant le public et le privé, à l’initiative de la CGT, de FO, Solidaires et de la FSU. Salaires, emplois, conditions de travail et mobilisation contre la loi Macron sont au cœur de cette journée.
    Une nouvelle mobilisation des personnels du centre de radiothérapie aura lieu à l’occasion de cette importante manifestation contre l’austérité. Dans le cortège d’Aubervilliers chacune et chacun pourra défiler aux côtés de l’équipe de radiothérapie derrière la banderole "contre l’apartheid médical".

    Un départ collectif se fera sur le quai du métro 4 chemins à 12h30.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article