Élections au COS : un grand succès pour la CGT

vendredi 24 octobre 2008

Les élections au COS de la ville d’Aubervilliers viennent d’avoir lieu. Voici les résultats :
- Inscrits : 1 718
- Votants : 774 (45,05%)
- Blancs ou nuls : 34 (4,59%)
- Exprimés : 740
- CGT : 546 (73,78%)
- FO : 194 (26,22%)

Lors du précédent scrutins (2005) seule la CGT avait présenté une liste. La participation avait été de 35,59% (615 voix) et la CGT avait obtenu 592 suffrages.

Deux éléments caractérisent le résultat de 2006 :

1 - par rapport à 2005 la participation est en progression de près de 10 points (la présence de deux listes a sans doute contribué à la mobilisation plus forte de l’électorat) ;

2 - la CGT retrouve à 46 voix près ses suffrages de 2005 ce qui constitue une performance remarquable dans le contexte de concurrence qui caractérisait le scrutin. Elle obtient la totalité des sièges.

4 Messages

  • Oui, une bien belle victoire Le 25 octobre 2008 à 09:56, par Léna

    Merci, une nouvelle fois, au site d’informer si vite et si complètement.

    Sera t’il possible de revenir sur ce succès dès lors que l’analyse détaillée des résultats aura été faite ?

    Je pense, pour ma part, qu’une des raisons de l’augmentation de la participation et de l’excellent score de la CGT réside dans la défense des revendications des personnels (notamment celles qui concernent l’alignement sur le régime indemnitaire de Plaine commune).

    Deux rendez-vous électoraux syndicaux auront lieu dans les semaines qui viennent (le 6 novembre à l’OPHLM - où la CFDT présente pour la première fois une liste - et le 3 décembre pour l’élection des conseillers prud’hommaux).

    Souhaitons que, dans ces deux cas, la CGT remporte le succès.

  • Élections au COS : un grand succès pour la CGT Le 25 octobre 2008 à 16:39, par la raleuse

    45% de votants, c’est peu, tout de même ; pourtant un certain nombre d’employés doivent bien profiter des prestations de COS, non ?

  • Élections au COS : un grand succès pour la CGT Le 25 octobre 2008 à 20:39, par Couroie de transmission

    L’époque où la CGT était la courroie de transmission du parti est révolu. Je regrette le ton de l’article de présentation et en particulier du titre dont on pouvait attendre plus de neutralité. La CGT territoriaux, ce n’est pas le bras opérationnel du PCF dans l’administration communale. Si c’était le cas ça se saurait. Voir notamment la position plutôt timorée de ce syndicat sur la question de l’alignement du régime indemnitaire des communaux sur Plaine Commune. "Nous prenons acte de la position du maire et serons vigilants pour que cette augmentation soit faite en 2009 avec un rattrapage". En d’autres temps, on aurait vu les communaux en masse sur la place de la mairie. Quant au syndicat FO, même si la liste de ses candidats aux élections peut être en partie recoupée avec la liste des adhérents PS membres de l’administration communale, ce n’est pas sur le thème du soutien à la municipalité qu’il fait campagne.

    Soyons honnête, l’équipe sortante du C.O.S. (CGT) peut afficher un bon bilan, qui avait d’ailleurs été approuvé par les représentants syndicaux de FO. Et c’est sous son impulsion que le nombre de votants, remonte progressivement depuis deux scrutins, présence de FO ou pas. Messieurs les analystes, analysez sérieusement, merci.

  • Élections au COS : un grand succès pour la CGT Le 26 octobre 2008 à 09:17, par Denis Raffin, maitre toilier

    @Couroie de transmission :

    Relisez bien notre message : il est parfaitement neutre. F.O. aurait fait le même score, j’aurais mis "un grand succès pour F.O." comme titre. Si F.O. ou la C.G.T veulent nous faire parvenir leur analyse des résultats, nous la publierons à la suite de cet article.

    Amicalement,

    Denis Raffin