Fiers de nos valeurs ! Pour nos droits, pour l’égalité, contre l’austérité, ensemble nous allons

Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis

dimanche 15 février 2015

Le 22 et le 29 mars auront lieu les élections départementales.

Notre ville, réunie en un seul canton, va dorénavant désigner deux conseillers (un homme et une femme) pour défendre les intérêts des habitants d’Aubervilliers au département.

Pascal Beaudet et Jean-Jacques Karman sont les deux conseillers généraux sortants.
Jean Jacques Karman n’a pas souhaité être candidat après six mandats consacrés à la défense des travailleurs et de la ville d’Aubervilliers.

Les candidats que nous présentons à vos suffrages sont des femmes et des hommes bien connus de la population puisqu’il s’agit de :

Pascal Beaudet, Maire et conseiller général sortant et Mériem Derkaoui, 1ère adjointe

et de leurs remplaçants :

Anthony Daguet et Sophie Vally, tous les deux adjoints au Maire.

Le département de la Seine-Saint-Denis est un territoire dynamique et solidaire en pleine mutation. Notre département et Aubervilliers en particulier sont des zones pleines d’avenir et porteuses d’ambitions modernes pour leurs habitants.

L’enjeu est grand. La droite de Nicolas Sarkozy ambitionne de conquérir le département et veut briser les politiques sociales et culturelles construites patiemment par les forces progressistes et populaires de nos villes.
Le Parti Socialiste se veut le défenseur le plus intraitable de la politique d’austérité imposée par Hollande et Valls. Pourtant son passage, peu glorieux à la direction municipale, marqué par une brutale hausse des impôts et une inflation d’embauches contestables auraient dû l’amener à plus de modestie.
Le Front National est un parti issu de cette extrême droite française et européenne, raciste, antisémite, et belliqueuse. Il compte se faire élire sur un base islamophobe et promotionnant un projet qui oppose les français les uns aux autres.

Face à cela, il s’agit de donner du souffle et de la dynamique à notre ville et à notre département.

Nous sommes trop souvent stigmatisés, relégués, méprisés. Cela suffit !

Avec Pascal Beaudet et Mériem Derkaoui nous avons l’occasion de porter le 22 mars prochain des élus qui sauront défendre les intérêts des habitants d’Aubervilliers.

Pascal Beaudet et Mériem Derkaoui travailleront à faire du conseil général, un bouclier contre les désastreuses politiques de l’austérité mis en place par le gouvernement.

Avec Pascal Beaudet et Mériem Derkaoui, nous aurons deux élus d’expériences, qui porteront des projets innovant et ambitieux pour donner de la vitalité à notre département.
Ce seront des élus qui feront entendre la voix d’Aubervilliers et de notre département dans la métropole du Grand Paris.

En mars dernier vous avez décidez d’offrir une dynamique nouvelle et résolument moderne à notre ville, aujourd’hui nous vous proposons de continuer cette démarche au niveau du département en élisant Pascal Beaudet et Mériem Derkaoui et leurs remplaçants Anthony Daguet et Sophie Vally.

A l’heure du choix, chère électrice, cher électeur, souvenez-vous que de la Grèce à l’Espagne, en passant par l’Irlande et même en Allemagne, on commence à refuser les dogmes de la finance et de l’austérité, de l’appauvrissement généralisé des salariés et des retraités, des jeunes, des inégalités sans fin au profit des banques. Les peuples relèvent la tête, et ici à Aubervilliers, nous ne serons pas les derniers à montrer ce même courage et à dire haut et fort :

Fiers de nos valeurs ! Pour nos droits, pour l’égalité, contre l’austérité, ensemble nous allons faire réussir Aubervilliers et la Seine-Saint-Denis

JPEG - 4 ko
JPEG - 4.9 ko

VOTEZ : Pascal BEAUDET et Meriem DERKAOUI (titulaires)
Anthony DAGUET et Sophie VALLY (remplaçants)

JPEG - 3.3 ko
JPEG - 3.2 ko

17 Messages

  • Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis Le 16 février 2015 à 10:16, par Benoit le Champi

    Où sont les partenaires du Front de gauche ?

    Répondre à ce message

  • Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis Le 16 février 2015 à 12:04, par remplacant

    Le meilleur binôme pour perdre ! Quant aux "remplaçants" il s agit en fait de suppléants mais certainement que M. dAguet se voit déjà elu notamment au regard du manque total d investissement de BEaudet qui démissionnera le lendemain de son election, si encore il a la capacité de rassembler ! Sans jean jacques KArman, cela risque d être un pari extrêmement osé ! La population n est pas dupe !

    Répondre à ce message

    • Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis Le 16 février 2015 à 13:44, par Non-dit

      Étrange sur le tract de soutien à ces candidatures , il n’y a pas la signature du PG et d’Ensemble , on peut se poser la question : cette liste représente-t-elle l’ensemble du Front de gauche ?

      Répondre à ce message

      • Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis Le 16 février 2015 à 14:45, par simple citoyen

        Sans aucune surprise, nous aurons la réponse démocratique des citoyens albertis avec les urnes ° .Tout le reste est littérature ...
        N.B. : °urne définition : il y a urne électorale et urne mortuaire ; ici se sont les mêmes...

        Répondre à ce message

      • Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis Le 16 février 2015 à 16:56, par Champignon

        Difficile de croire que ces quatre candidats - 3 Pcf et une apparentée - représentent l’arc du rassemblement initié par le Front de gauche.
        Et Aubervilliers Ecologie, Malika Ahmed and co. Viendront-ils au secours de la victoire, cette fois-ci ? Quels candidats mystères vont sortir du chapeau au dernier moment pour sauver la mise à la majorité municipale ?
        Gageons que si ce binôme gagne, c’est plus par manque de concurrents crédibles que sur leur mérite politique.
        Mais au fait : que se passera-t’il s’ils perdent ? Les socialistes ont perdu le canton en 2011 après trois ans d’exercice du pouvoir municipal. Ceux-là sont-ils capables de perdre alors qu’ils sont à la tête de la municipalité depuis un an tout juste ?
        Fin du suspense le 29 mars.

        Répondre à ce message

  • De bonnes nouvelles Le 16 février 2015 à 17:38, par Léna

    Je lis avec un grand intérêt le texte d’orientation politique que soutiennent P. Beaudet, M. Derkaoui, A. Daguet et Sophie Vally. Je suis d’accord avec ce qui est dit.

    Voilà pour le fond.

    Sur les personnes, je suis satisfait que les communistes soient là. C’est une garantie de rigueur et de cohérence. Je crois aussi que Sophie Vally incarne très bien ce que peut être l’engagement associatif.

    J’ajoute que l’expérience des titulaires et la jeunesse couplée aux compétences des remplaçants augure bien de l’avenir.

    Je lis aussi quelques commentaires rageurs d’insatisfaits de principe qui se sont déjà distingués il y a quelques jours par par des prognostics très fins qui se retrouvent aujourd’hui dans la poubelle.

    Je pense qu’il est très important que JJ Karman fasse connaître rapidement son soutien.

    Bonne campagne !

    Répondre à ce message

    • De bonnes nouvelles Le 16 février 2015 à 19:17, par Champignon

      La démocratie comme mode de vie

      Extrait de "Il est grand temps de rallumer les étoiles", base commune du 36e congrès du PCF, 13 et 14 octobre 2012

      « La démocratie doit être au coeur du vivre ensemble, par la reconnaissance d’une souveraineté populaire pleine et entière comme étant seule légitime. Aucun pouvoir, fut-il éclairé ou savant, ne saurait s’affranchir du peuple et gouverner sans lui. Nous proposons de démocratiser tous les espaces de la société, en recherchant partout à pousser les feux de l’intervention citoyenne et de la co-élaboration.

      Nous voulons une nouvelle République, où l’exercice de la démocratie ne consistera pas à abdiquer son pouvoir de citoyenne ou de citoyen. Dans toutes les institutions, nous voulons rompre avec le présidentialisme, en finir avec le cumul des mandats en nombre et en durée, favoriser la délibération et l’exercice collectif des responsabilités, promouvoir la proportionnelle comme mode de scrutin à toutes les élections locales et nationales, trouver les voies d’une parité effective, ouvrir un droit d’initiative législative populaire et un droit de saisine des institutions. Nous proposons également pour faire vivre la démocratie et lutter contre la professionnalisation de la politique, la création d’un statut de l’élu-e.

      Au sein de cette République, nous voulons une vraie démocratie locale, dont les communes doivent être le coeur battant. Elles devront y développer l’esprit coopératif à chaque fois que nécessaire en faisant respecter l’esprit décentralisateur et la souveraineté populaire. Nous sommes pour une citoyenneté de résidence et nous défendons le droit de vote des étrangers vivant dans notre pays. »

      Pascal BEAUDET, maire d’Aubervilliers, conseiller général sortant, élu communautaire, 6e vice-président Projet Plaine Commune Sud et Est

      Meriem DERKAOUI, 1ère adjointe au maire d’Aubervilliers, élue communautaire, 14e vice-présidente à la Rénovation urbaine et politique de la ville

      Anthony DAGUET, 4e maire-adjoint, président de la commission d’appel d’offres, élu communautaire

      Sophie VALLY, 3e maire-adjointe, élue communautaire, 2ème Conseillère Déléguée Ressources humaines et service public

      Ca se passe de commentaire.

      Répondre à ce message

      • De bonnes nouvelles Le 17 février 2015 à 05:59, par laloi

        Quel commentaire assassin ! Beaudet et ses adjoints montrent qu’ils sont comme les socialistes : toujours prêt à faire la moral, jamais prêt à se l’appliquer. C’est terrible.

        Répondre à ce message

  • Je viens de lire un tract signé du PS, des Verts et du PRG (+un truc inconnu) qui attaque de manière insupportable P. Beaudet et M. Derkaoui accusés d’incompétence et de fainéantise, âpres au gain...
    On trouve sur le site du PCF un certains nombre de commentaires de tonalités voisines.
    Ces propos n’honorent pas leurs auteurs « « assujettis » » à l’impôt sur les grandes fortunes et qui n’ont jamais dédaigné les indemnités de toutes sortes.
    Aux bons entendeurs, j’adresse mon salut.

    Répondre à ce message

    • N’en déplaisent à certains, le débat démocratique doit exister et perdurer .
      Voici 3 questions que l’on est en droit de se poser avant le vote du 22 mars :
      1-Pourquoi fallait-il attendre l’entre-deux tours pour la discussion du budget 2015 de
      notre Ville ?
      2-Les élus vont-ils voter une nouvelle augmentation des impôts locaux à l’encontre
      des ’’chers contribuables’’ ?
      (Exemple , la masse salariale prévisionnelle du fonctionnement municipal devant
      baisser après le départ de certains ... au dépit du ’’cumul financier de mandats’’
      pour d’autres ...)
      3-A quoi, à qui seront attribués les nouveaux crédits d’Etat dans le cadre d’ANRU2
      servis dans le sens de l’intérêt général bien compris.

      Répondre à ce message

  • Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis Le 17 février 2015 à 16:31, par le concombre masqué

    Voici les cinq candidatures validées par la préfecture pour Aubervilliers :

    - Meriem DERKAOUI et Pascal BEAUDET Front de gauche

    - Evelyne YONNET et Tahar RAAF PS / EELV

    - Karine FRANCLET et Kamel HAMZA UDI / UMP

    - Céline LECAT et Alain GUYOMARD FN

    - Sadia DJERROUD et Arab ALI CHERIF sans étiquette

    Répondre à ce message

    • Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis Le 17 février 2015 à 16:52, par Bob l’éponge

      Tient donc ! Arab Ali Cherif est sans étiquette politique... Pourtant, l’année dernière aux élections municipales, il était en 17ème position sur la liste du socialiste Jacques Salvator. Bizarre, bizarre ! à moins que ce soit encore un déçu de la politique socialiste ?

      Répondre à ce message

  • Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis Le 24 février 2015 à 10:59, par alea jacta est

    Anisi le PCF part tout seul à l’abordage, sans même réaliser l’unité interne qui avait été décisive lors des précédents scrutins... et pire, sans avoir le soutien d’Ensemble et du PG. Il faut le faire ! Et le PCF Aubervilliers l’a fait !

    S’il l’emporte, il ne le devra qu’à lui-même. S’il perd, il ne le devra qu’à lui même aussi.

    Quelqu’un peut-il m’expliquer ?

    Répondre à ce message

    • Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis Le 27 février 2015 à 09:29, par Courage :ils fuient, nous fuyons .

      Ce blog est à l’image du PCF d’Aubervilliers : langue de bois et censure, on efface les posts qui ne sont pas dans "la ligne"mais pas les spams ... On comprend mieux pourquoi le PG et Ensemble ont fui.

      Allez-vous gagner aux prochaines élections ? Peut être : il faudra voter pour vous pour battre le FN . Mais après ?

      Répondre à ce message

      • Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis Le 27 février 2015 à 17:06, par francois

        Tout dépend de qui se trouvera en 1ere et 2e positions. On peut très bien avoir un 2e tour PS/UMP-UDI. Dans une élection avec un taux de participation aux alentours de 30%, c’est le résultat du 1er tour qui détermine le binôme vainqueur. Pas dit que le PCF soit dans les 2 premiers. Même s’il bénéficie de la médiocrité ambiante, la sienne rivalise largement avec celles de se concurrents.

        Répondre à ce message

  • Faire réussir Aubervilliers et la Seine Saint-Denis Le 2 mars 2015 à 20:41, par Samos

    moi je continuea dire que le pcf et le parti qu il nous faut a auber rpeler vous le ps de mr salvator and co l ami de mr hollande et sont moi president lol et boumla loi macron sa fait mal ump de madame betencour de cope de fillon de dati etc mdr sa va non merci pas a auber le fn bah aller parler avec les gens des villes ou ils sont passer aux municipales pour une grande majoriter ils en chialent si les municipales etaient demain ils prendraient zero villes oui zero mais beaudet il passerai encor on va voter pc en force hehe

    Répondre à ce message