Aucune classe au-dessus de 24 élèves en 1ère et en terminale au lycée Le Corbusier à la rentrée 2015

jeudi 5 février 2015

Pétition des "profducorbu" adressée au rectorat de Créteil

"Le lycée Le Corbusier (Aubervilliers, Seine-St-Denis) vient de découvrir les moyens qui lui sont attribués pour l’année prochaine. Alors que nos effectifs sont globalement stables, le rectorat prive nos élèves de 58h30 d’enseignement par semaine (soit l’équivalent de deux classes). La conséquence sera une explosion du nombre d’élèves par classe.

Depuis plusieurs années nous parvenons, tant bien que mal, à organiser nos moyens de façon à avoir des classes à effectifs réduits et à développer des projets culturels de qualité. Cela paye, puisque nous avons un taux de réussite au bac (90%) très supérieur aux attendus du rectorat. Nos choix éducatifs favorisent réellement la réussite de chacun de nos élèves, malgré des moyens déjà limités. Mais pour l’année prochaine, le Rectorat a décidé de faucher notre élan.

Alors même que le gouvernement réaffirme que l’éducation est sa priorité, en particulier dans les quartiers populaires, il prive notre établissement des moyens nécessaires à la réussite de tous les élèves.

Nous demandons donc au Rectorat de Créteil, a minima, le maintien des moyens actuels."

pour signer la pétition cliquer ici

4 Messages

  • Dans l’Humanité de ce lundi 9 février, un article relaie la luttes des personnels de l’éducation dans leur ensemble et des parents d’élèves. A diffuser largement autour de vous.

    Répondre à ce message

  • Communiqué de la municipalité :

    "Pascal Beaudet et l’équipe municipale affirment leur soutien au mouvement de grève des enseignants du lycée Le Corbusier à Aubervilliers.

    Avec un taux de réussite au bac de 90 %, résultat nettement supérieur aux attentes du rectorat, le lycée Le Corbusier est un établissement reconnu à l’échelle de la région pour la qualité de son enseignement et de ses formations dispensées.

    Pourtant, le rectorat de Créteil décide d’une diminution de la dotation horaire à la rentrée 2015 privant ainsi les élèves de 58 h 30 d’enseignement par semaine.

    Cette décision est incompatible avec les besoins nécessaires à la poursuite de ses activités.

    C’est pourquoi, le maire Pascal Beaudet et l’équipe municipale, soutiennent sans réserve les enseignants grévistes de l’établissement dans leur revendication pour l’obtention des moyens indispensables à la réussite des élèves."

    La Municipalité
    le 6 février 2015

    Répondre à ce message

  • Je crois savoir que les enseignants grévistes du lycée Le Corbusier seront reçus cet après-midi au rectorat de Créteil.
    Un car a été mis à disposition par la municipalité.

    Répondre à ce message

  • Henriette Zoughebi est conseillère régionale Front de gauche élue de Seine-Saint-Denis, et vice-présidente du conseil régional d’Ile-de-France chargée des lycées et des politiques éducatives.

    Elle s’est adressée à la Rectrice de l’académie de Créteil :

    Elle apporte son soutien aux enseignants du lycée Le Corbusier d’Aubervilliers :

    "...La situation de ce lycée me semble emblèmatique.
    Elle montre d’une part que la réussite de toutes et tous repose à la fois sur l’investissement et la qualité des équipes pédagogiques et sur les moyens qui leur sont donnés pour diversifier les approches, développer les projets, répondre au plus près des besoins des élèves.
    D’autre part, cette réduction de moyens qui semble sanctionner une réussité pédagogique remarquée est un paradoxe que les équipes ne peuvent pas accepter : elles perdent, parce que leurs élèves réussissent mieux, les moyens qui leur ont permis de les faire réussir mieux.

    C’est pourquoi je vous demande d’entendre les inqiuiétudes des équipes du lycée Le Corbusier.
    Plus généralement, cette situation nous interroge (...) sur les conditions de la réussite des jeunes dans les quartiers populaires et donc sur les enjeux et les moyens de la politique d’éductaion prioritaire..."

    Répondre à ce message