Marwan BARGHOUTI nommé Citoyen d’honneur de la ville d’Aubervilliers

lundi 22 décembre 2014

Depuis plus de 30 ans, la Ville d’Aubervilliers développe des échanges et tisse des
liens d’amitié avec la Palestine grâce, notamment, à son jumelage avec la ville de Beit
Jala. Le 27 novembre dernier, son conseil municipal votait à l’unanimité un voeu pour
la reconnaissance de l’État de Palestine.

Aujourd’hui la situation du peuple palestinien continue de se détériorer et la politique
menée par l’Etat d’Israël, notamment l’extension des colonies, rend chaque jour un
peu plus difficile la recherche d’une solution négociée au conflit. Dans le même temps,
des milliers de prisonniers sont incarcérés, la plupart arbitrairement, dans les prisons
israéliennes.

Parmi eux, Marwan BARGHOUTI, député au Conseil Palestinien, enlevé à Ramallah
en 2002 et incarcéré dans une prison près de Tel-Aviv. Lors de son procès, il avait
refusé de reconnaître la légitimité de la cour militaire d’occupation qui le jugeait et avait
utilisé cette tribune pour faire connaître son combat humaniste. Il a été condamné à 5
peines de réclusion à perpétuité.

Initiateur du Document national de réconciliation des prisonniers sur la base duquel un
gouvernement national palestinien s’est formé en 2007, Marwan BARGHOUTI milite
pour un accord sur la coexistence d’un État palestinien et d’un État israélien sur la
base des frontières de 1967.

Marwan BARGHOUTI est un des principaux dirigeants palestiniens. Il symbolise la
Palestine et la cause palestinienne. Il oeuvre pour résoudre politiquement et
pacifiquement le conflit israélo-palestinien en se fondant sur les résolutions du Conseil
de Sécurité de l’ONU pour, qu’enfin, soient instaurés deux Etats libres et
indépendants, vivant en paix côte à côte.

En ce 18 décembre 2014, c’est donc un homme de Paix et de Dialogue que la Ville
d’Aubervilliers a nommé citoyen d’honneur.

La Municipalité

1 Message

  • Le Conseil représentatif des institutions huives (CRIF) vient d’ouvrir le feu contre la décision d’Aubervilliers de faire de Marwan Barghouti citoyen d’honneur de notre ville. Le CRIF menace d’une action judiciaire : Marwan B. serait un terroriste. Pascal Beaudet a répondu au CRIF (le texte de la réplique est sur le site de la ville).

    Le CRIF doit rentrer ses griffes réactionnaires !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article