La tribune d’Anthony Daguet (Aubermensuel décembre 2014)

Ne pas se laisser plumer !

vendredi 5 décembre 2014

Manuel Valls diminue de 11 milliards d’euros les dotations apportées par l’Etat aux collectivités ! Moins 2,1 millions pour Aubervilliers, moins 20 millions au total à l’échelle de Plaine Commune ! On rappellera ici que 450 000 euros c’est un point d’impôt à Aubervilliers.

Le Gouvernement veut faire payer aux habitants la dette de l’Etat. L’Etat c’est vous nous dit-il ? Vraiment ? Pour plus de la moitié la dette de l’Etat provient des intérêts payés aux banques et des cadeaux fiscaux aux entreprises. Ajoutons à cela les 20% de cette dette due à l’évasion fiscale. La partie qui reste, la plus petite, est, elle, une dette légitime qui a permis de financer les services publics, les prestations sociales, construire ou rénover des universités, des hôpitaux, des réseaux de transport…

Le pays dans son entier en bénéficie. Il est donc normal que cette partie de la dette soit maîtrisée mais il est scandaleux de demander à ceux qui sont dans les difficultés, habitants ou collectivités, de se serrer la ceinture quand d’autres continuent de s’enrichir.

En 2013, alors que les compteurs sont à zéro en France et dans toute l’Europe, les grandes firmes ont distribué des dividendes en hausse de 18% à leurs actionnaires ! Cherchez l’erreur ou plutôt la source de nos malheurs !

L’heure est à l’action. « Les plumés de l’austérité » se sont déjà rebiffés en manifestant le samedi 15 novembre. Ce n’est qu’un début !

Anthony Daguet
Adjoint au Maire délégué aux finances

Répondre à cet article