Droit au logement : réquisition des bâtiments vacants

dimanche 5 octobre 2014

Nous publions ci-dessous un communiqué de la Municipalité d’Aubervilliers :

Le maire d’Aubervilliers, Pascal Beaudet a adressé une lettre au Préfet de Seine-Saint-Denis pour lui demander d’exercer son pouvoir de réquisition de bâtiments publics ou privés inoccupés depuis plusieurs années.

Aubervilliers mène une politique volontariste en faveur du droit au logement avec otamment 44% de logements sociaux et fait face à de multiples difficultés. Celles-ci sont dues à l’absence de prise en compte dans l’ensemble des communes du devoir de construire et de proposer des logements accessibles aux familles les plus démunies.
De ce fait, nombre de familles vivent dans des appartements largement dégradés aux loyers exorbitants.

D’autres, vivant en France et y travaillant, ne peuvent accéder à des logements pérennes du fait de l’absence de régularisation de leur situation administrative et sont victimes de marchands de sommeil.

Aujourd’hui, plusieurs ménages dépourvus de logement se retrouvent en très grande précarité. Alors que la majorité d’entre eux a été reconnue prioritaire au titre du droit à l’hébergement opposable (D.A.H.O), aucune proposition d’hébergement ne leur a été apportée par le SAMU Social.

Faute de solution, ces ménages doivent pouvoir trouver refuge dans des bâtiments réquisitionnés par l’État.

La Municipalité
Le 3 octobre 2014

6 Messages

  • Droit au logement : réquisition des bâtiments vacants Le 6 octobre 2014 à 13:34, par P’tit jeune motivé

    Les socialistes se demandaient ce que la nouvelle municipalité fait sur la lutte contre l’habitat indigne. Bah voilà, vous avez une grande parti de la réponse. Très bonne initiative monsieur le maire.

    Répondre à ce message

    • Droit au logement : réquisition des bâtiments vacants Le 6 octobre 2014 à 14:34, par Bravo

      Un courrier du maire adressé au préfet. Bravo.
      C’est extraordinaire. Voilà pourquoi le maire était tant occupé.
      Enfin du concret !

      Répondre à ce message

      • Droit au logement : réquisition des bâtiments vacants Le 6 octobre 2014 à 15:17, par le concombre masqué

        "Bravo" ne mérite pas d’applaudissements. Il aurait mieux fait d’ouvrir un débat sur le logement. Beaucoup de questions se posent :

        - faut-il construre encore des immeubles d’habitations à Aubervilliers ?

        1- Si oui quel type ? La ville ne risque-t-elle pas d’être trop dense ? Et alors où construire les équipements nécessaires , comment développer les transports en commun déjà saturés ?

        2- Si non, comment donner un logement digne aux habitants qui vivent dans des conditions indignes ? Et si on on construisait des immeubles plus hauts pour laisser des terrains disponibles ?

        Répondre à ce message

        • Droit au logement : réquisition des bâtiments vacants Le 6 octobre 2014 à 16:09, par MICHEL

          Beaucoup de citoyens/résidents pensent que cette ville a atteint un niveau de saturation démographique .
          Regardez ce qu’il en est aujourd’hui des services publics qui ne peuvent plus suivre cette course à l’échalote : écoles, hopital, la Poste ,transports, ... sans parler des équipements insuffisants , stationnements , commerces divers et variés etc .
          Une ville est belle par sa variété de constructions (publics /privés) et par sa diversité équilibrée d’habitants , mais est-ce vraiment le cas ici ?
          Et il faudrait construire encore des tours plus hautes ?
          Dernière question : où sont-ils ces batiments publics ou privés inoccupés que
          l’ETAT devrait réquisitionner ? A AUBERVILLIERS ?

          Répondre à ce message

    • Il faudra nous donner la réponse du Préfet !

      Il faut un logement pour chacun, nous sommes tous d’accord.
      Nous sommes d’accord aussi que les logements doivent être corrects.
      Nous avons des rendez-vous avec le Président de l’OPH car nous sommes locataires et vivons pour certains dans un habitat en triste état depuis plusieurs années.
      CONSTRUIRE OUI MAIS AVANT REMETTRE EN BON ETAT TOUTES LES CITES OPH de notre ville.
      Les peintures s’écaillent, les portes ne ferment plus,le béton se détache de certains batiments, les ascenseurs, l’électricité, l’étanchéïté, l’isolation etc. On doit remettre en bon état et ça coûtera cher.
      Alors bon courage pour ce boulot ! 6 ans ne seront pas suffisants malheureusement et comment faire attendre les gens qui pensent qu’il suffit de le dire pour le faire.

      Il faut nous donner des comptes rendus : des demandes, des décisions et des possibilités. Tout n’est pas possible, il faut le dire et dire le pourquoi !

      C’est du travail et de l’honnêteté.

      Répondre à ce message

    • Les socialistes se demandaient ce que la nouvelle municipalité fait sur la lutte contre l’habitat indigne.
      Indécence de la part des soutiens locaux aux apparatchiks d’un gouvernement et avec la politique qu’ils ont mené ici (endettement) et au plan national (des caisses vides), la castration de la loi Duflot et le refus des banques (subventionnées à milliards "pour les sauver") de prêter...
      Il est vrai qu’ils ne manquent ni de culot ni d’arrogance avec leur débat sur "legouvernement qui agit et qui protège" . Il agit contre la population et protège les banques et le Medef.
      Guigou (de retour ?) et Leroux (chargé de la discipline au groupe PS) en seront. Le banquier Macron n’était pas dispo ?

      Répondre à ce message