De Gaza, sous le feu israélien

"Il s’agit d’un crime contre l’humanité" le témoignage de Pierre Barbancey, envoyé spécial de l’Humanité

dimanche 20 juillet 2014

Le témoignage suivant a été repris du site "Humanité.fr"

Au téléphone, la voix parfois couverte par le bruit des F16 israéliens, l’envoyé spécial de l’Humanité témoigne de la réalité quotidienne des Palestiniens sous les bombes, les tirs aveugles des chars et des snipeurs. Exode forcé, maisons détruites, le décompte des morts et des blessés qui s’allonge, la situation est dramatique. Mais les Gazaouis qui, au-delà d’un cessez-le feu, réclament une levée du blocus, soutiennent massivement la résistance palestinienne.

De Gaza, dimanche 20 juillet.

Pierre Barbancey témoigne de la situation après une nouvelle nuit de pilonnages intensifs :

"L’armée israélienne a craché son feu sans discontinuer, toute la nuit, sur le quartier de Chudjaiya, à l’est de Gaza city. Au petit matin des milliers de personnes cherchaient refuge dans le centre ville. Des queues humaines, des femmes et des enfants en pleurs alors que les chars israéliens poursuivaient leur entreprise destructrice. Au moins 20 morts auraient été déjà été retirés des décombres mais les sauveteurs indiquent qu’ils ne peuvent plus atteindre la zone. Une de leurs ambulances a été directement touché par un obus et lorsqu’ils tentent d’y aller à pied, ils essuient les tirs de snipers israéliens."

Pierre Barbancey a pu constater l’intensification de l’assaut de l’armée israélienne qui, au prétexte de créer un "zone tampon" expulse les habitants et détruit leurs maisons, provoquant une nouvelle nakba (catastrophe en arabe), et pousse les gens à l’exode... vers où ???

Pierre Barbancey dénonce un rapport de forces inégal entre la 5eme armée la plus puissante au monde et la résistance palestinienne, non limitée au seul Hamas et soutenue par un peuple exangue, mais digne et déterminé à lutter pour sa liberté.

Pierre Barbancey nous explique ce que le peuple palestien est en droit d’attendre sur le plan diplomatique. La levée du blocus qui dure depuis 7 ans est la clé d’une paix possible :

Complètement isolés, les Palestiniens n’ont que très peu accès à ce qui se passe dans le reste du monde. Ils lance un appel désespéré à la communauté internationale pour condamner et faire cesser, non seulement les massacres, mais surtout le blocus et l’oppression israelienne à leur encontre, c’est ce que nous explique Pierre Barbancey, au son des F16 de l’aviation israélienne...

Retrouvez un grand reportage de Pierre Barbancey dans votre quotidien l’Humanite, lundi 21 juillet.