Appel de Pascal Beaudet, Maire d’Aubervilliers

La ville d’Aubervilliers appelle à un rassemblement en soutien à la population de Gaza

lundi 14 juillet 2014

Mardi 15 juillet 2014 à 18H30 place de la Mairie.

L’arrêt des bombardements sur Gaza doit être immédiat !

Le blocus doit être levé !

Il est de la responsabilité de la France et de la communauté internationale de faire cesser l’escalade meurtrière.

JPEG - 688 ko
JPEG - 9.7 ko
JPEG - 6.1 ko
JPEG - 10.6 ko

14 Messages

  • j’y serai, il faut arrêter la barbarie et dire au PS que la France n’est pas représentée par les propos de F Hollande.

    Répondre à ce message

  • Vous n’avez rien d’autre à faire Le 15 juillet 2014 à 12:14, par Alter

    Vous n’avez rien d’autres à faire qu’importer les guerres d’ailleurs sur notre territoire. Vous trouvez que les relations ne sont pas assez tendues dans notre ville, il faut que vous ajoutiez de l’huile sur le feu. Les débordements du 13 juillet à la Bastille ne vous ont pas suffit. Les hâches, battes de baseball, barre de fer, bouteilles en verre de la rue de la roquette et les roquettes en papier avec des croix gammées brandis par les manifestants, les "abou Alkabar" et "les morts aux juifs" vous voulez les avoir absolument à Aubervilliers…Vous n’avez pas d’autres priorités ? Vous supprimer les activités périscolaires et abandonnez le projets de fabrique de films de Gondry qui auraient permis aux enfants de voir que l’humanité fait de belles chose, et vous leur mettez la haine dans la tête… Occupez vous de ce pourquoi vous avez été élus, il y a assez d’horreurs qui se passent ici auxquels c’est votre job de remédier, pour que vous n’alliez pas chercher les horreurs de là-bas pour détourner notre regard.

    Répondre à ce message

    • A "Vous n’avez rien d’autre à faire" Le 15 juillet 2014 à 13:42, par joli môme

      vous aussi alter n’avez rien d’autres choux à écrire pendant cette période estivale..
      Depuis toujours -journaliste à Marianne- vous avez porté une haine envers le "fief rouge"... Jamais d’aspect positif dans vos papiers. Pourtant vous vous complaisez à faires des dédicaces ....dans une ville qui pour vous est votre bête noire...et vous y habitez..
      Comme disait un auttre maire " si vous ne vous plaisez pas à Aubervilliers vous n’avez qu’à partir."..
      Alors, Alter, Un peu de déférence envers ceux qui luttent pour dire non à la guerre

      Répondre à ce message

      • A "Vous n’avez rien d’autre à faire" Le 15 juillet 2014 à 14:47, par Alter

        Ma pauvre joli môme, je signe sous mon nom parce que je n’ai pas peur de mes opinions…Je vis dans cette ville depuis 27 ans et j’y ai ma place. Quand monsieur Beaudet avait besoin de voix, il savait me trouver et m’embrasser( j’ai gardé les photos et les tiens à votre disposition), son beau-père aussi malgré "Le fief rouge" dans lequel je décrivais la réalité, rien de plus ( je n’aurais pas dû l’oublier, mais je pensais qu’une claque en 2008 aurait ramené les camarades à la raison)…Quand il s’agit de payer des impôts locaux-qui frisent l’indécence pour le service rendu-on sait me trouver aussi...…Je n’ai pas l’intention de fuir et je me demande bien de quels dédicaces vous parlez. J’écris des livres pour montrer aux enfants qu’ils ont encore plein de belles choses à découvrir et je suis invitée dans plein de librairies pour des signatures, mais pas à Aubervilliers où on préfère laisser les enfants à la rue que leur offrir du périscolaire et de la science. Vous luttez pourquoi au juste, pour importer du Proche-Orient une guerre en France, les violences quotidiennes ne suffisent pas à apaiser votre haine qui ne dit pas son nom...

        Répondre à ce message

        • A "Vous n’avez rien d’autre à faire" Le 15 juillet 2014 à 16:00

          Ah bon, appeler à protéger les civils (près de 200 morts déjà dont de nombreux enfants) c’est importer un conflit ?
          Soutenir une solution de paix à deux états sous l’égide de l’ONU et selon les règles internationales c’est soutenir le Hamas ?

          Regardez une carte, voyez le territoire cisjordanien (je n’ose dire palestinien) rongé et mité par les colonies israéliennes... Gaza transformé en plus grande prison à ciel ouvert du monde : une fois et demie la Seine-Saint-Denis !
          Gaza dont les soldats israéliens ne sont jamais partis contrairement à ce qui se dit : ils empêchent les Gazaouites de pêcher en mer, les autorités israéliennes contrôlent même l’état civil, l’espace aérien, et interdisent (en violation des accords d’Oslo) tout passage de Gaza à la Cisjordanie.
          Vous pouvez consulter le site israélien gisha.org (en.)

          Ne vous en déplaise, tout Etat qui mène une politique colonialiste mène par essence une politique de racisme, de spoliation et de guerre.
          On y est : le premier minitre Netanyahou vient de déclarer qu’il était "catégoriquement opposé à la création d’un Etat palestinien souverain (Le monde daté de ce mercredi 16 juillet) selon le site d’infos Times of israel.

          "Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu, who for years has been on record supporting the idea of a two-state solution to the Israeli-Palestinian conflict, appears to have abandoned the idea, according to The Times of Israel.
          "He made explicitly clear that he could never, ever, countenance a fully sovereign Palestinian state in the West Bank," the Times reported.

          Portez vous bien.

          Répondre à ce message

        • A "Vous n’avez rien d’autre à faire" Le 15 juillet 2014 à 17:45, par le concombre masqué

          Je ne connais pas cette personne nommée Alter, mais je note deux phrases surprenantes dans son intervention :

          1- les impôts locaux acteuls ont été votés par l’ancienne municipalité ; pourquoi en faire reproche à la municipalié actuelle ?

          2- cette personne se plaint de ne pas être invitée pour des signatures de livres à Aubervilliers ; à ma connaissance, il n’existe pas de librairie municipale. Je suis fidèle client des "Mots passants" et je souhaite que la municipalié n’intervienne jamais dans les choix de cette excellente librairie

          Répondre à ce message

          • A "Vous n’avez rien d’autre à faire" Le 15 juillet 2014 à 22:48, par Alter

            Que vous le sachiez une bonne fois pour toute, je ne me plains de rien, je constate. Que la librairie des Mots passants soit une très bonne librairie, je n’en doute pas. Qu’ elle bénéficie d’un loyer modéré grâce à la municipalité, c’est très bien. Que chaque fois que Deanincks sort un livre, il ait droit à une vitrine c’est parfait,et dénote même un esprit d’ouverture de la part de la nouvelle-ancienne municipalité, puisqu’il a appelé à voter pour le candidat socialise. Mais je déplore le manque de courage des gens qui s’expriment sur ce site. Concombre masqué, joli môme andi Co vous n’osez pas dire vos commentaires à visage ouvert, c’est ce que je trouve navrant. La peur vous ronge les entrailles et vous rend haineux...

            Répondre à ce message

  • A "Vous n’avez rien d’autre à faire" Le 16 juillet 2014 à 12:27, par joli môme

    Je vous cite : "de quels dédicaces vous parlez"...
    pour mémoire : - rencontre-signatures avec Anna ALTER à l’occasion de son roman "ma fille....." (je ne citerais pas tout le titre )aux éditions calmann levy le 9 juin 2006 à 18h aux mots passants.......

    "vous gardez des photos" - comme tous les journalistes qui n’ont de cessent à fouiller la vie d’autrui pour pouvoir un jour s’en servir.

    Et bien moi aussi je conserve les choses et ne publirai juste qu’’un NB lu dans une certaine presse il y a quelque années...

    Nota bene : Notre consoeur Anna Alter connaît d’autant mieux le très discret Jacques Salvator qu’elle l’a côtoyé durant toute la campagne municipale puisqu’elle était 26e sur la liste Modem d’Aubervilliers.
    Ais-je les photos ? les publierais-je ? C’est médiocre de devoir en arriver là !

    je concluerai dorénavant de ces échanges .

    Répondre à ce message

    • A "Vous n’avez rien d’autre à faire" Le 16 juillet 2014 à 16:32, par Alter

      Pauvre môme-joli c’est abusé- vos informations datent. C’était il y a plus de huit ans pour la dédicace d’un livre qui a eu beaucoup de succès à l’époque et dont je peux donné le titre en entier "Ma fille doktorr astrophyisik". Depuis j’ai écrit sept livres qui ont eu des articles dans toute la presse, c’est dire que j’ai profité de la ville et que vous n’êtes pas un très bon lecteur... Pour ce qui de ma présence sur la liste du Modem en 2008, ça date aussi, parce que cette année j’étais en deuxième position de la liste sans étiquette "Mon parti c’est Auber" et j’en suis fière…C’est d’ailleurs pour draguer nos voix que Monsieur Beaudet et Beau papa sont sortis de leur réserve et m’ont fait de la lèche, prêt à toutes les bassesses pour gagner et immédiatement s’augmenter pour rattraper le temps perdu…Moi qui croyais que la claque de 2008 vous avait servi de leçon , mais non, vous êtes plus arrogants que jamais et toujours aussi mal renseignés, et même pas capables de parler à visage découvert, la peur vous rend haineux, j’ai honte pour vous !

      Répondre à ce message

      • A "Vous n’avez rien d’autre à faire" Le 17 juillet 2014 à 10:51

        Moi je, moi je, moi je...
        tout ça est un peu dérisoire, non ?

        Répondre à ce message

        • A "Vous n’avez rien d’autre à faire" Le 17 juillet 2014 à 22:04, par Pinocchio

          Par décret du Président de la République en date du 11 juillet 2014, pris sur le rapport du Premier ministre et des ministres et visé pour son exécution par le grand chancelier de l’ordre national de la Légion d’honneur, vu les déclarations du conseil de l’ordre portant que les présentes promotions et nominations sont faites en conformité des lois, décrets et règlements, sont promus ou nommés pour prendre rang à compter de la date de réception dans leur grade :
          Promotion ministère de l’Intérieur au grade de chevalier de la Légion d’Honneur
          M. Salvator Jacques, ancien maire d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) ; 39 ans de services.

          Répondre à ce message

          • A "Vous n’avez rien d’autre à faire" Le 18 juillet 2014 à 10:27

            Jack Ralite refusant la Légion d’Honneur pour la troisième ou quatrième fois en 2012 :
            "Je ne suis pas un élu qu’on porte à la boutonnière"

            Répondre à ce message

            • Orgueil suprême Le 22 juillet 2014 à 23:01, par un peu de modestie ?

              Je suis franchement gênée par la réécriture perpétuelle de la légende dorée de Jack Ralite dans laquelle s’engage la section Pcf d’Auber à l’occasion de la nomination de Jacques Salvator.
              Pourquoi éprouver le besoin de rappeler que Jack Ralite a refusé la légion d’honneur le jour même où Jacques Salvator est promu ?
              Si la décoration a été refusée en toute sincérité et en toute humilité, pourquoi faire savoir ici même qu’elle a été proposée « à 3 ou 4 reprises » ?
              Et si vous tenez absolument à annoncer fièrement qu’elle a été proposée, pourquoi ne pas avoir eu la simplicité de l’accepter ?
              Peut-être a-t-on jugé qu’une seule médaille n’était pas suffisante : on veut la fierté de la nomination et la gloire toute supérieure de son refus ! Et pour couronner le tout : que ça se sache !
              Vous vous flattez d’un mépris souverain des marques de reconnaissances consenties par la République. Grand bien vous fasse. Mais prenez garde, car en matière de modestie (comme en bien d’autres matières d’ailleurs), qui fait l’ange fait la bête.

              Répondre à ce message

              • Un non-événement Le 24 juillet 2014 à 08:41, par Rosa

                L’attribution de la Légion d’honneur à M. Salvator ne suscite vraiment aucune émotion à Aubervilliers. C’est manifestement un non-événement.

                Il est vrai que l’ordre de la Légion d’honneur est devenu un conservatoire du n’importe quoi. De drôles de paroissiens et quelques imposteurs y figurent à côté de personnages honorables.

                Personnellement, je n’aime pas les décorations et je partage sur cette question le point de vue de Jack Ralite.

                Répondre à ce message