Rythmes scolaires : on sort de l’ornière

mardi 3 juin 2014

Les conseils des écoles d’Aubervilliers se tiennent en ce moment et doivent exprimer leur position par rapport aux propositions qui sont sorties des premières concertations menées par la municipalité. Bien évidemment, personne ne sort indemne d’une année de conflit qui, entre les enfants, les parents et les professionnels, enseignants, animateurs ou personnels communaux touche près de 30000 personnes à Aubervilliers.

Ce n’est pas une mince affaire que de clarifier les enjeux et il y a encore du travail à faire. La réaction des conseils d’école était attendue dans la mesure où elle permet de mesurer à la fois le chemin parcouru depuis le 17 mai et celui qui reste à accomplir au cours de l’année 2014-2015. Mais incontestablement, "on sort de l’ornière" soulignait un cadre de la ville en apprenant les premiers éléments qui parvenaient des conseils d’école.

Écoles A et B, c’est fini !

S’il est bien une question qui a fait l’unanimité contre elle, c’est bien celle qui consistait à faire terminer certains élèves à 14h30 deux jours par semaine quand les autres terminaient à 16h00. Cette organisation, source de désorganisation au sein des écoles aboutissait à brouiller les repères des enfants et surtout faisait alterner des journées de 6 heures de cours avec des journées de 4 heures. Tout le contraire de l’objectif initialement poursuivi par la réforme.

Des journées équilibrées

Le principe retenu consiste à équilibrer le temps de travail dans la journée en limitant la journée de l’enfant à 5h00 (3h00 le mercredi matin). Cette option a reçu un accueil plutôt favorable dans les conseils d’école, même si ça et là, on a pu entendre des voix pour défendre le samedi matin. Mais incontestablement, l’option des journées équilibrées l’emporte.

Commencer plus tard le matin

Plus discutée a été l’heure proposée de début de journée : entre 8h45 et 9h00, ce qui laisserait la possibilité d’une pause méridienne de 1h45 ou 1h30 selon l’option retenue. La question fait débat dans les conseils d’école. L’accueil matinal déjà existant en maternelle serait alors généralisé au primaire, répondant en cela à une demande ancienne des parents qui partent travailler tôt. Cela suppose, tout comme le temps de repas, une attention particulière sur l’encadrement de ces moments, essentiels pour l’enfant. L’heure de fin des cours serait fixée à 15h45.

Ce schéma aboutirait à une clarification pour tous, même s’il laisse des insatisfactions légitimes. Ainsi, nombreux sont les enseignants qui ont rappelé leur opposition à la réforme et leur souhait de la voir suspendue. Ce n’est pas la possibilité que laisse l’Éducation Nationale pour la rentrée prochaine. Elle réclame la copie d’Aubervilliers pour le 12 juin, dernier carat, faute de quoi, la sanction de voir le dispositif 2013-3014 reconduit est réel. Ce n’est pas forcément ce que souhaitent les 30000 intéressés...

Mais incontestablement, "on sort de l’ornière..."

Armand D

30 Messages

  • On en est pour l’unstant à une école qui souhaite reconsuire les rythmes scolaires de cette année. Il s’agit de Francine Fromond. On doute que cette position fasse tache d’huile, mais c’est un beau succès pour la municipalité précédente qu’avec une réforme aussi mauvaise et aussi mal mise en oeuvre elle ait réussi à susciter l’adhésion s’une école sur 32

    Répondre à ce message

    • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 5 juin 2014 à 15:01, par Pas bête la guepe !!!

      Si les enfants pouvaient voter je pense que plus d’une école aurait reconduit la mise en place des rythmes ....hélas les intéressés n’ont pas leur mot à dire !!!!
      Je peux comprendre que cela dérange les profs les parents et les animateurs mais les enfants eux sont ravis de l’école et des activités proposées à TOUS !!!!!

      Le bonheur des uns ..... Fait le malheur des enfants !!!!!

      Répondre à ce message

  • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 5 juin 2014 à 16:39, par Maman que la colère n’empeche pas de réfléchir

    Fallait-il construire les rythmes autour de la gestion des espaces péri-scolaires au détriment de l’école ? C’est ce qu’a fait l’ancienne municipalité pour un cout exorbitant.
    Les premiers échanges ont permis d’aboutir à une construction de bon sens. Bien sur, ça ne satisfait pas tout le monde, mais le décret Hamon est-il satisfaisant ? En libérant le vendredi après-midi, ne risque-t-on pas d’aboutir à des après midi chips télé pour les enfants ? C’est la solution la plus faux-cul qui soit.
    Alors finalement en revenant aux fondamentaux, on a une proposition à Aubervilliers qui n’est pas si mauvaise pour les enfants, au contraire.

    Répondre à ce message

    • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 5 juin 2014 à 20:04, par question ?

      Quel détriment de l’école ?
      Les enfants ont gagné une demi journée de classe par rapport à la semaine des 4 jours.
      Plus de temps d’apprentissage sur des heures bénéfiques pour eux. Et ils ont gagné aussi des activités diverses pour tous.

      Je suis d’accord que l’idée du vendredi est après-midi est mauvaise tout comme celle proposée l’année prochaine. Car les enfants perdent le bénéfice des activités et rentreront plus tard à l’école. Ils pourront donc regarder un peu plus les dessins animés sur du temps qui est très disponible pour les apprentissages !!!
      Les publicitaires se réjouissent.

      Répondre à ce message

  • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 5 juin 2014 à 17:18, par parent d’élève

    Désolé de vous contredire mais il semble que Francine Fromont ne soit pas isolée puisque l’école Jacques PREVERT a également optée pour le maintien de la version de 2012/2013 le temps de la réflexion. Par ailleurs j’entends dire que d’autres écoles ont également voté de manière identique.

    Répondre à ce message

    • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 5 juin 2014 à 17:35, par Intox Ikon

      Voilà au moins une info qu’elle est précise ! Jacques Prévert aurait voté contre au conseil d’école puis revoté pour hors conseil d’école et notre internaute aurait entendu dire que ce serait de nombreuises écoles qui se prononceraient pour la mouture Salvator. Encore deux ou trois coups de gorgeon et nous aurons une contre manif de masse pour la réforme des rythmes scolaires façon Salvator Garnier !

      Répondre à ce message

  • Rythmes scolaires. Le 5 juin 2014 à 22:09, par parent d’eleve de Francine FRomond

    Eh oui, nous avons voté à la reconduite des rythmes scolaires telles que nous les connaissons. Mais cela n’a rien a voir avec la couleur de la municipalité mais pour le bien être des enfants. Nous rechangons les rythmes scolaires histoire d ’apaiser tout le monde puis on rechange dans un ans. C est ça, une scolarité équilibré, changer les horaires tous les ans, je ne crois pas. On nous dit que l année prochaine sera une année de réflexion, alors au lieu de changer pour changer , prenons le temps de faire les choses correctement sans la précipitation . Maintenant dire que Fromond est la seule école à demander cela bah nous assumons, pour mes enfants je préfère construire un rythme cohérent pendant un ans avec des ateliers. D autre part, une piste de réflexion les rythmes sont différents pour des maternelles et des élémentaires. Enfin j’invite les élus à relire les motions proposées par les parents lors des conseils d école, et à voir le nombre de vote contre pour les propositions de la municipalité.

    Répondre à ce message

  • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 6 juin 2014 à 12:49, par autruche

    On se cache et on ne fait rien hein Mr beaudet ?
    Quand il faut prendre des décisions cela devient plus dur non ?
    je propose d’écouter tout le monde, de se concerter pour proposer de se se re concerter encore pendant un an puis encore de se revoir dans trois ans pour décider de ce qu’on fera peut être dans quatre ans !!!!
    patience d’ici la la droite sera revenu au pouvoir et Sarkozy passera la semaine d’école a trois jours et tout le monde sera heureux !!!! Sauf les enfants les plus défavorises ...
    Un homme politique doit prendre des décisions et assumer

    Répondre à ce message

    • Rythmes scolaires : EN FINIR AVEC LES BOBARDS Le 10 juin 2014 à 14:56, par On peut se dispenser de le lire

      Malheureusement, il ne s’agit que des propos d’un député PS qui exprime son opinion. Il en a d’ailleurs le droit, mais cela n’apporte rien de plus...

      Répondre à ce message

      • Rythmes scolaires : EN FINIR AVEC LES BOBARDS Le 10 juin 2014 à 16:12, par Parent

        Malheureusement " On peut se dispenser de lire" s’est appliqué lui-même son pseudo. Il ne s’agit pas de l’opinion d’un député socialiste mais du rappel du travail effectué par toutes les parties et les partis et du consensus qu’il y avait sur cette nécessaire et indispensable réforme. Je maintiens :
        A lire.
        Sans œillères et sans a priori.

        Répondre à ce message

        • Rythmes scolaires : EN FINIR AVEC LES BOBARDS Le 10 juin 2014 à 19:39, par Laloi

          Vous pensez vraiment que la priorité de l’école est une réforme sur les rythmes scolaires ? Il ne faut pas se mentir, aujourd’hui l’école ressemble de plus en plus à la "fabrique du crétin" dont parle Brighelli. Ce n’est pas une réforme sur comment on va apprendre qui est nécessaire mais plutôt ce qu’on va apprendre et avec qui !

          Répondre à ce message

    • Rythmes scolaires : EN FINIR AVEC LES BOBARDS Le 10 juin 2014 à 18:54, par Poisson Rouge

      Je cite l’article en question :
      « Deuxième bobard, l’organisation du temps périscolaire, du ressort des communes, creuserait les inégalités entre les enfants selon qu’ils habitent une commune pauvre ou une commune riche. Denain, ville la plus pauvre de France, est l’une des premières à avoir mis en place la réforme des rythmes scolaires. Même si l’Etat a tenu à aider les communes en difficulté, l’engagement dans des activités périscolaires relève davantage de la volonté politique que des moyens financiers. Loin de creuser les inégalités entre communes, la réforme des rythmes scolaires les réduira. »

      Quelqu’un a compris ? En quoi l’exemple d’une seule commune infére-t-elle sur les autres ? À Aubervilliers, il y avait une volonté politique mais on voit le résultat ! Et la dernière phrase du paragraphe est purement incantatoire !

      Répondre à ce message

  • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 10 juin 2014 à 21:37, par malika ahmed

    Aubervilliers, le 8 juin 2014

    Lettre ouverte à Mr Pascal BEAUDET, Maire d’Aubervilliers,

    Monsieur le Maire,

    Aubervilliers a adopté contrainte et forcée par son ex maire, Jacques SALVATOR (PS), la réforme des rythmes scolaires pour l’année scolaire 2013-2014. Les organisations de parents d’élèves, les enseignants... avaient été consultés sur 2 propositions, pour retenir in fine une troisième sortie du « chapeau » du maire.

    Lors des conseils municipaux, certains élus parmi lesquels je figurais alors, manifestèrent leur hostilité à la mise en place dans la précipitation et le manque de concertation de cette réforme censée s’adapter au rythme biologique de l’enfant, proposer à tous les enfants des activités périscolaires gratuites culturelles et sportives…, concentrer l’attention des enfants le matin, moment où selon les chrono biologistes , ils sont le plus attentif. Les appels d’offres lancés, cahin-caha, la réforme fut mise en place avec certaines difficultés dès la rentrée scolaire 2012-2013. Enfants et enseignants ont été contraints de prendre « leurs marques » et s’adapter compte tenu des circonstances. Résultat : deux après-midi par semaine, les enfants de la ville des écoles maternelles et élémentaires eurent à partir de 14 heures jusqu’à 16 heures des activités culturelles ou sportives. En fin d’année scolaire, nous ne manquions pas de souligner dans notre conseil d’école la fatigue des touts petits (maternelles).

    Fin mars 2014, les élections municipales passées, SALVATOR, défait, vous lui succédiez par la volonté des albertivillariens. Le PCF sous la mandature des socialistes avait beaucoup critiqué la réforme, son calendrier, et la précipitation pour sa mise en œuvre.

    Deux mois plus tard, le 3 juin 2014, à travers le conseil d’école Jacques Prévert, nous, parents d’élèves découvrons que vous et votre équipe, opériez « une consultation » pour une modification des horaires des rythmes scolaires dans toutes les écoles maternelles et élémentaires de la ville pour la rentrée scolaire de septembre 2014-2015.

    Un ordre du jour présenté par le directeur de l’école consulte à cette fin les membres du conseil d’école en votre nom et en présence de la nouvelle élue désignée par votre équipe sur à nouveau 2 propositions :

    * proposition A : les enfants commenceraient l’école à 8 h45, pause déjeuner de 11h45 à 13h30, reprise des cours à 13h30 jusqu’à 15h45 (pause déjeuner d’1h45)

    * proposition B : les enfants commenceraient l’école à 9h, pause déjeuner de 12h à 13h30, reprise des cours à 13h30 jusqu’à 15h45 (pause déjeuner d’1h30)

    La réponse de la ville à l’inspection académique étant exigée pour le 6 juin 2014, information que vous avez confirmée dans la dernière publication d’Aubermensuel du mois de juin 2014 (interview page 7).

    Au regard de ce délai, était-ce réellement une concertation ou une simple information ?

    Pour votre représentante, il s’agit d’une concertation et rien n’est décidé, mais au regard de ce délai le doute est pour le moins permis.

    Je constate que ces propositions ne sont que la reproduction de ce qui a été proposé par les villes communistes des alentours (ville de Saint-Denis, de l’ancienne municipalité de Blanc-Mesnil et d’autres villes de votre sensibilité politique) et déplore ce manque d’imagination. Car à Aubervilliers, nous ne partons pas de rien comme dans d’autres villes qui mettent en place pour la première fois cette année, la réforme des rythmes scolaires.

    Par ailleurs, il ne nous parait pas concevable que nos enfants aient des journées scolaires plus longues que celles de l’an dernier.

    Ensuite, qui peut déposer ces enfants à 8h45 ou 9h et se permettre d’arriver vers 9h30 ou 10h au travail ? Qui peut récupérer ses enfants à 15h45 ? Mis à part peut-être ceux qui ont pensé cette magnifique proposition !

    Ou alors, envisage-t-on de créer des garderies en école élémentaire comme c’est le cas en école maternelle ? Ce qui coûterait au ménage un tarif forfaitaire de 4,20 euros par jour et par enfant, 9,80 euros pour une semaine par enfant ou 26,60 euros pour un mois par enfant, soit l’équivalent de 266 euros/an/enfant, joyeuse perspective en temps de crise.

    D’une façon ou d’une autre, c’est le contribuable albertivillarien qui paiera la note.

    La ville augmentera certainement et prochainement, de 2%, les tarifs de centre de loisirs et de cantines, conformément au vote de juin 2014 du conseil d’administration de la Caisse des Ecoles.

    Dans votre grande bonté, il nous est précisé que la nouvelle municipalité ne licenciera pas les animateurs recrutés en masse en 2012-2013. Mais que feront-ils exactement puisqu’il n’y aura plus d’activités périscolaires gratuites dans les écoles ? De la garderie matinale peut-être ? Quel manque d’ambitions et d’intérêts pour le travail des animateurs.

    Permettez-moi également de vous questionner, à propos des activités périscolaires. Que deviendront-elles ? Où est le sens de cette réforme, hormis un nouvel aménagement d’horaires en vue de tenter de satisfaire votre corporation d’origine, celle des enseignants, même si je dois l’avouer elle à plutôt semblé être dépitée par vos propositions, tout comme nous d’ailleurs « en attendant de réfléchir à autre chose ». Je pense Monsieur le Maire qu’il aurait mieux fallu réfléchir tout court !

    Alors donc en récapitulant et si j’ai bien compris et selon les propositions A ou B :

    - ceux qui ne devaient pas payer (les parents) pour cette réforme, paieront donc !
    - les parents paieront des prestations augmentées 2 % de centre de loisirs, et la garderie matinale en plus – ¼ d’heure matin et ¼ d’heure soir, chaque jour,
    - les enfants n’auront pas de journées plus courtes – fatigue identique, mais monotonie en prime,
    - les enfants n’auront plus d’activités gratuites périscolaires,
    - les enfants seront déphasés par cette nouvelle organisation, qui durera un an, en attendant que certaines têtes bien pensantes réfléchissent à une nouvelle organisation,

    Dernières questions moins délicates :

    Que devient notre argent, soit 98 euros par enfant et par an alloué par l’Etat et qui doit servir à payer les activités que nous avons évoquées et dont nos enfants ont pu bénéficier cette année dans le cadre de la réforme des rythmes scolaire ?

    Pourquoi en seront-ils privés ?

    Soucieuse de l’intérêt général et comptant sur votre réponse,

    Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations républicaines.

    Malika AHMED
    Représentante de parents d’élèves,
    Ancienne maire adjointe d’Aubervilliers
    Ancienne conseillère communautaire déléguée
    Citoyenne de cette ville
    malikamed@yahoo.fr

    Répondre à ce message

    • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 10 juin 2014 à 23:12, par samos

      se n et pas le maire mais le gouvernement qui
      et passer en force pour la nouvelle legislation sur
      les rhytmes scolaire et l ancienne equipe municipale
      ps qui a voulu mettre la charrue avant les boeufs
      malgres les protestations des enseignants et des
      parents d eleves alors qu ils avaient un an de plus
      pour la mettre en place l ancienne equipe municipale
      ps avait tout fait pour faire plaisir a mr hollande
      et etre parmis les premiers a apliquer bon gres malgres
      cette reforme contreversser .maintenant la loi c la loi
      mr beaudet na pas le choix il doit si plier bon gres
      malgres on la mis devant le faite aconpli alor lui
      faire porter toute la responssabiliter sur se sujet
      et bien d autres d ailleur et de la pure movaise
      fois surtout de le part d une ancienne maire adjointe
      de :habitant d aubervilliers
      nee a aubervilliers
      travaillant a aubervilliers
      et qui n a jamais autant entendu les anciens et ancienes
      maire adjoint que depuis qu il ne le sont plus.
      merci.... :))

      Répondre à ce message

  • Eh bien, madame Ahmed, vous aviez disparue du paysage politique dù à votre manque d’implication dans les précédentes mandatures mais je vois que vous ètes maintenant motivée dans le rôle de la citoyenne !!!

    Répondre à ce message

    • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 10 juin 2014 à 22:59, par malika ahmed

      Madame ou monsieur : quand on se veut aussi médisant on sort de sa lâcheté anonyme et on assume ! Pour mémoire, j’ai toujours dis ce que je pensais sans me couvrir d’anonymat, et plus particulièrement à ce sujet, je pense donc ne pas avoir de leçon à recevoir de vous ! Et puis qui êtes vous ? Donnez des réponses sur le fond si vous en avez où passez votre chemin car les polémiques stériles qui visent aux attaques personnelles ne m’intéressent pas, mais peut-être est-ce votre unique réponse !

      Répondre à ce message

      • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 10 juin 2014 à 23:29, par samos

        encore une qui fait les questions et les reponses toutes
        seules sa commence a devenir recurant de la part
        d anciens responssables de la ville mais ou etait ils
        pendant les six ans ou ils etaient aux manettes
        et de demander a mr beaudet de faire en trois mois
        se qu ils n ont pas reussie a faire en six longues
        et dificiles annees ou ils etaient en poste c quand
        meme l hopitale qui de fout de la chariter
        donc lolllllll laisser moi rire et encore rire lollllll
        ils y en a qui manque pas de touper lol :))))

        Répondre à ce message

        • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 10 juin 2014 à 23:56, par malika ahmed

          Mon cher Samos,
          J’espère que, vous, vous n’êtes pas aux manettes de notre ville, car en constatant l’état de votre orthographe je suis inquiète.
          Je ne demande à personne de défaire pour refaire en trois mois, mais d’agir avec discernement. Il ne suffit pas de détruire pour la symbolique, mais de proposer mieux dans l’intérêt de nos enfants, cela ne me semble pas être le cas aujourd’hui (surtout si c’est pour se reposer le débat plus tard). Je questionne donc ceux qui gèrent aujourd’hui, s’il s’agissait du PS, je les questionnerai de la même manière, il s’agit du PCF, vous comprendrez donc mes questions. Si mes questions vous irritent, j’en suis navrée pour vous, mais je les pense légitimes. Ne vous en déplaise ! Donc, si vous avez des réponses à apporter sur le fond, je les lirais avec plaisir, si vos interventions ne sont faites qu’aux fins de décrédibiliser les citoyens qui interpellent le maire (ancienne élue ou pas ) cela ne vole pas haut, et je le regrette pour vous, car cela n’apporte rien au débat.

          Répondre à ce message

          • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 11 juin 2014 à 20:14, par samos

            ma cher Malika
            c vous qui avez mis l accent sur le faite que vous etiez
            maire adjointe dans l acienne equipe municipale c donc
            pour cela que je me suis permis d y faire alusion
            faire avencer le debat avec les enseignents les parents
            d eleves et essenciele car se sont eux les premiers
            consserner se que vous et les anciens responssables
            de la ville n avais pas fait et c se qu et entrain d essayer de
            faire mr beaudet et l equipe municipale en place
            par contre debattre avec des personnes qui tente
            d instrumentaliser les enseignant,les parents d eleves,
            et plus grave encore les enfants eux meme a des fins
            personnel ou pour regler leur compte du a la pilule qui
            toujour aussi dur a avaler je trouve sa minable et lache
            comme vous le dites si bien donc votre morale a trois
            franc six sous vous pouvez vous la garder merci ;))
            ps:pour vous rassurer je suis aux manettes de rien du
            tous et je n atend rien du tous par contre vous n etes pas
            aussi desinteresser que vous dites du aux fonctions
            que vous avez occuper sinon vous ne signerez pas
            vos texte par ancienne maire adjointe ,ancienne patati
            anciene patata sa nous interesse pas votre cariere
            mais la situation de l enfant comme vous le dite si bien :))
            merci.........

            Répondre à ce message

            • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 12 juin 2014 à 09:11, par malika ahmed

              Mon cher inconnu qui ne se dévoile pas et n’est pas aux manettes, désolée de devoir encore vous contredire, mais ce débat m’intéresse au plus haut point car il ne vous a pas échappé que je signe également en qualité de parent d’élève, ce qui signifie que la "maman" que je suis est donc concernée. Par ailleurs, je remarque qu’hormis le fait de reprocher le statut, l’instrumentalisation... Vous n’apportez aucune réponse à mon courrier dois-je comprendre que qui ne dit mot consent ? Alors arrêtez d’instrumentaliser ce débat de cette manière par de petites attaques minables et une fois de plus, élevez le débat !

              Répondre à ce message

              • ma cher ex maire adjointe famtome comme
                je vous le dis debattre avec les parents d eleves
                et les enseignants pas de souci mais debattre avec
                des personnes qui ont des comptes a regler ou une
                revanche a prendre ne sert strictement a rien
                sinon pourquoi prendre les gens de haut
                en nous rapelant toute votre cariere passer
                moi je trouve pas sa minable mais scandaleux
                et c vous qui tenter d instrumentaliser l enfant
                en se qui conserne l anonimat sur le site
                vous donner votre nom pour vous faire de la
                pub moi tous se que je fait je le fait
                benevolement sans rien atendre en retour
                vous mettez votre nom adresse mail peut etre
                pour que l on vous aclame ou que l on vous
                remercie d avoire sauver le monde loll
                ou peut etre que vous etes narcissique et
                que vous vous prenez pour l etre elue qui
                va tous nous sauver vous etiez en poste
                relisez votre bilan si vous en avez fait un
                le resultat fait peur a voir ma cher petite madamme
                merci.............

                Répondre à ce message

  • Rythmes scolaires : on sort de l’ornière Le 12 juin 2014 à 21:45, par malika ahmed

    Quelque chose à dire sur le fond ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article