Élections européennes 2014 : les résultats

Le Front de Gauche en tête à Aubervilliers !

lundi 26 mai 2014

Nous ferons plus tard une analyse plus poussée des résultats qui s’avère nécessaire tant à l’échelle locale que nationale et européenne. Pour l’instant, nous vous donnons les résultats de ce scrutin pour Aubervilliers.

Inscrits 27 244
Votants 6816 (25,02%)

Principales listes (par ordre décroissant de nombre de voix) :

Formation politique et nom de la liste Nombre de voix
Front de Gauche (Stop à l’Europe de la finance) 1477 (22,47%)
Front national (Non à Bruxelles, Oui à la France) 1365 (20,76%)
Parti Socialiste (Choisir notre Europe) 887 (13,49%)
UMP (Pour la France, agir en Europe) 683 (10,39%)
Europe Écologie 616 (9,37%)
UDI Modem 350 (5,32%)
LO (Faire entendre la voix des travailleurs) 181 (2,75%)
Nouvelle Donne 180 (2,74%)

On note d’ors et déjà pour Aubervilliers :
1) que l’abstention a de nouveau atteint un nouveau record
2) que le Front de Gauche progresse en nombre de voix et en pourcentage par rapport à 2009
3) que le FN réalise un score extrêmement préoccupant

Nous reviendrons sur ce scrutin dans les jours à venir.

D.R.

5 Messages

  • Le Front de Gauche en tête à Aubervilliers ! Le 26 mai 2014 à 02:26, par Sam

    Encore une fois, le coeur et le courage politique des albertivillariens se sont exprimés ! Devant un tsunami de haine et de rejet massif de la politique gouvernementale au niveau national, nous, nous avons pu éviter de jutesse la perte de cette "première place" !!!

    Sur le plan national, le parti du front n....... réalise 25 %. Ici quelques 20 % ... Mais déjà c’est trop. Je ne pense pas que tous considère cette élection comme majeure ni importante. Alors qu’il en ait rien. Aujourd’hui, les députés européens pourront de plus en plus s’invertir dans une opposition forte afin de contrer plus efficacement les politiques ultra libérable de la commission européenne et des gouvernements réactionnaires.

    Ne pas réaliser l’enjeu de ces élections nous poussent à nous demander s’ils ( les gouvernants) ne tentent pas tout bonnement d’anihiler toute opposition future dans le but de nous rendre plus docile et serviable ?

    Je me pose des questions, je parle avec passion mais de cette passion qui me fait dire que j’ai honte parfois d’accomplir mon devoir de citoyen en côtoyant des électeurs qui osent voter Marine s’en en mesurer toutes les conséquences.

    La sanctions c’est nous qui la subirons, pas eux...! Ne nous trompons pas d’adversaire.

    Répondre à ce message

  • Médias responsables Le 26 mai 2014 à 09:42, par Poisson Rouge

    Il faudra bien un jour qu’on demande des comptes à nos grands médias nationaux pour l’attitude scandaleuse qu’ils ont eue pendant la campagne, contribuant largement à la montée de l’abstention (avec un discours de type « c’est un scrutin qui n’intéresse personne, et surtout pas nous ») et du FN, proclamé gagnant depuis des semaines et désigné comme seul recours contre l’Europe libérale.

    À lire, l’analyse par Acrimed de l’attitude d’une grande station radio face à cette échéance électorale : http://www.acrimed.org/article4353.html

    Répondre à ce message

  • Le Front de Gauche en tête à Aubervilliers ! Le 26 mai 2014 à 22:41, par Laloi

    Il faudrait aussi que les partis politiques se remettent en question.

    Aujourd’hui, le PS et l’UMP courent derrière le FN en matière de racisme. Qui sont visés ? Principalement les musulmans et les roms. Plus le FN tape sur eux, plus le PS et l’UMP font de même. Hollande avait promis d’apaiser les tensions, au final on a eu Valls ministre de l’intérieur puis premier ministre.
    Après avoir libéré la parole raciste envers les musulmans, Mélenchon inclus, des femmes voilées se sont fait agressées et dont une qui a perdu son bébé après avoir été agressée. Qu’avais-t-on entendu comme réaction de la part des hommes politiques et des médias ? Au début, aucune, mais après l’action d’associations diverses, les réactions médiatiques ont été "prudence, on ne sait pas si c’est une agression islamophobe, elles ne respectent pas la loi, tant pis pour elles". Evidemment, ce n’était pas des femmes qui avaient un niqab mais un voile ... Je n’évoque même pas le type qui a sorti un fusil à pompe à la sortie de la prière de l’aïd à Annecy et toutes les autres affaires passées sous silence.

    Ainsi, le PS et l’UMP sont des partis qui mènent une politique objectivement raciste et les français l’ont bien compris. Les uns refusent de leur apporter leurs voix et les autres préfèrent l’original à la copie. Ajouter à cela la déception sociale, l’austérité, les augmentations d’impôts, la baisse des salaires et vous avez l’absentation, le refus de cautionner le système et le vote contestataire.

    Personnelement, si Mélenchon n’avait pas tenu des propos racistes, j’aurais voté pour le Front de Gauche/PCF, mais puisqu’il en est ainsi, je m’abstiens. Je sais que ça fera hurler certain d’entre vous, mais oui, Mélenchon a tenu des propos racistes que je cite ici :

    « En ce moment, on a le sentiment que les gens vont au-devant des stigmatisations : ils se stigmatisent eux-mêmes - car qu’est-ce que porter le voile, si ce n’est s’infliger un stigmate- et se plaignent ensuite de la stigmatisation dont ils se sentent victimes »

    « Tu sors d’où ? Pourquoi tu te déguises en Afghan ?"
    Tu peux croire en Dieu sans te déguiser en Afghan ! »

    Répondre à ce message

  • Le Front de Gauche en tête à Aubervilliers ! Le 28 mai 2014 à 18:45, par Rien ne change !

    Le chômage continue d’augmenter. La France compte 14 800 demandeurs d’emploi supplémentaires en avril, selon les chiffres publiés ce mercredi par le ministère du Travail. Le changement c’est maintenant de Hollande est un vrai désastre, malgré les résultats catastrophiques des élections municipales et européennes, le ps, Hollande et Valls maintiennent le cap et refuse de changer de politique. Comment s’étonner du désarroi des électeurs.

    Répondre à ce message

    • Le Front de Gauche en tête à Aubervilliers ! Le 29 mai 2014 à 19:30, par kikid’auber

      C’est certain, mais malheureusement avec tout ce qui se passe que ça soit pour les Elections Européennes ou pour l’UMP on peut dire qu’un boulevard s’ouvre pour Sarkozy en 2017.

      Nous risquons en effet d’avoir un deuxième tour des présidentielles qui sera la même chose qu’en 2002 à part changer les noms ou un prénom suivant le cas.
      C’est-à-dire un deuxième tour Marine Le Pen – Nicolas Sarkozy.

      Et bien sûr ça sera Nicolas Sarkozy qui sera élu après dans un premier temps avoir été le sauveur de l’UMP et dans un deuxième temps avoir fait barrage au Front National comme le fit en 2002 Jacques Chirac avec les voix de gauche.

      Espérons que ce scénario puisse être changé !

      Répondre à ce message

Répondre à cet article