Pascal Beaudet en tête au premier tour des élections municipales 2014

« Merci Aubervilliers »

lundi 24 mars 2014

Je remercie les électrices et les électeurs d’Aubervilliers qui ont placé en tête la liste de large rassemblement que je conduis. Une liste soutenue par le Front de Gauche, le PCF, la Gauche Communiste, Ensemble, le Parti de Gauche, Aubervilliers Écologie, le Parti Ouvrier Indépendant, des personnalités associatives, des écologistes et de nombreux jeunes pour « Vivre mieux à Aubervilliers ».

Vous avez choisi majoritairement une politique, une démarche, un état d’esprit : celui de l’en commun, de la démocratie, de la co-élaboration, du dialogue et de l’échange.

Dimanche 30 mars, il faudra amplifier ce choix déterminant pour l’avenir de notre ville.

Notre ville a un bel avenir, mais il nous faut le construire avec tous : ceux qui m’ont accordé leur confiance aujourd’hui comme ceux qui ont fait un autre choix.

Aujourd’hui, les électrices et les électeurs se donnent la possibilité d’un rassemblement, au-delà de nos différences, pour construire ensemble la ville de demain.

C’est pour cette raison que j’appelle les forces de progrès à reprendre le chemin du dialogue et du rassemblement et à nous rejoindre au second tour.

J’appelle toutes les électrices et tous les électeurs d’Aubervilliers à se rassembler pour une ville juste et solidaire au service du bien être des habitants.

Dimanche prochain avec votre aide, je m’engage à être le Maire de tous les albertivillariennes et albertivillariens, dans leur diversité. Je respecterai la différence et l’originalité de chacun pour permettre à notre ville de renforcer son identité, sa cohérence, sa sérénité et sa dynamique.

Face à la politique d’austérité menée par le gouvernement et l’Union européenne, Aubervilliers sera plus forte pour résister si elle est rassemblée.

Face à la poussée de la Droite et du Front national tout Aubervilliers doit se retrouver autour du candidat placé en tête par le suffrage universel.

Dimanche prochain, nous devons envoyer un signe fort d’unité des albertivillariennes et Albertivillariens.

Dimanche 30 mars, confirmez votre choix, aidez-nous à convaincre celles et ceux qui ne se sont pas déplacés aux urnes pour qu’ensemble nous puissions « Vivre mieux à Aubervilliers ».

Pascal Beaudet

26 Messages

  • « Merci Aubervilliers » Le 24 mars 2014 à 13:14, par électeur de gauche

    une fois de plus salvator piétine la démocratie !!

    Répondre à ce message

  • « Merci Aubervilliers » Le 24 mars 2014 à 14:08, par Morad BENKHELOUF

    Bonjour,
    C’est avec une grande satisfaction que j’ai pris connaissance des résultats du premier tour des élections municipales sur Aubervilliers. Pascal BEAUDET arrive en tête. C’est un échec cuisant pour le maire actuel Jacques SALVATOR qui, après 6 ans de gestion municipale, n’est pas parvenu à s’enraciner fortement dans le paysage local, alors qu’ils disposaient de tous les leviers du pouvoir. Mais c’est surtout la preuve que le communisme municipal n’est pas mort, contrairement à l’objectif inavoué du parti socialiste qui cherche à recomposer le paysage de la "banlieue rouge" à son profit, dans le plus grand mépris des règles démocratiques. La discipline républicaine de gauche devrait, en effet, conduire le candidat Jacques SALVATOR à se désister. Mais il n’en sera rien. Comme en 2008, Jacques SALVATOR est disposé à se faire réélire avec les voix de Thierry AUGY, candidat d’une droite qui ne dit pas son nom. C’est infamant ! Contre cette logique opportuniste, dimanche prochain, lors du second tour, les électeurs d’Aubervilliers, attachés aux valeurs de solidarité et de partage, doivent s’insurger en votant pour le seul candidat réellement porteurs de leurs aspirations : Pascal BEAUDET !

    Répondre à ce message

  • « Merci Aubervilliers » Le 24 mars 2014 à 14:28, par Poisson Rouge

    Étonnante ambiance, hier soir à la mairie. Des sympathisants de la liste Pascal Beaudet à tous les étages, le sourire aux lèvres, fiers d’avoir franchi cette première étape avec succès mais déjà tournés vers la prochaine bataille. La semaine qui va suivre va être décisive pour l’avenir d’Aubervilliers. On lâche rien !

    Répondre à ce message

  • « Merci Aubervilliers » Le 24 mars 2014 à 16:16, par fonctionnaire territorial

    La sanction électorale contre l’austérité, c’est maintenant !
    VOTEZ PASCAL BEAUDET DIMANCHE PROCHAIN !!!

    Répondre à ce message

    • « Merci Aubervilliers » Le 27 mars 2014 à 16:46

      Jacques Salvator va-t-il régaler de nouveaux les habitants et électeurs potentiels également, demain vendredi au Mistral, dans le quartier rue Hélène-Cochennec, comme il l’a fait le vendredi précédant le premier tour.
      Au fait cette soirée resto gratuite est-elle inclus dans les frais de campagne de sa liste ou c’est le contribuable qui paye la facture via ses impots locaux ????

      Répondre à ce message

      • « Merci Aubervilliers » Le 27 mars 2014 à 23:26

        Une habitante de la ville m’a informé de cet état de fait.
        J’attendais des confirmations.
        Alors, c’est exact. J’espère qu’il y avait un bon dessert.

        Cela ressemble à de l’achat de bulletins de vote mais à petite échelle et en grande ou moyenne quantité ? Dassault, n’a pas encore donné de cours. D’un raisonnement mathématique, c’est dégradant.

        Si cela se reproduit nous dire le lieu et la date, on s’invitera.

        Répondre à ce message

  • Pas de quoi pavoiser Le 24 mars 2014 à 21:31, par fandeFethi

    86 voix d’écart et 2 points de moins qu’en 2008, monsieur Beaudet a plutôt raté son premier tour....

    la semaine prochaine Aubervilliers choisira entre le passé communiste et une ville moderne et tournée vers l’avenir ... Il n’y aura pas photo...

    Répondre à ce message

    • Pas de quoi pavoiser Le 25 mars 2014 à 09:17

      Salvator, Yonnet, 6 ans à la manoeuvre avec tous les leviers du pouvoir, et pas foutu de gagner le premier tour......quelle légitimité ???

      Répondre à ce message

    • bel avenir Le 25 mars 2014 à 11:01

      s’il faut trahir ses alliés d’hier pour se tourner vers l’avenir, bonjour l’avenir !

      Répondre à ce message

    • Pas de quoi pavoiser Le 25 mars 2014 à 12:27

      et moi je trouve au contraire que cette première victoire est belle quand on sait les moyens et méthodes employées par l’équipe de Salvator. Le rassemblement se fera autour de Pascal Beaudet au second tour !!!

      Répondre à ce message

      • Pas de quoi pavoiser Le 25 mars 2014 à 19:40, par électeur de gauche

        Je condamne très sévèrement l’attitude de division des responsables du PS à Aubervilliers et je souhaite de toutes mes forces que les électeurs d’Aubervilliers sanctionnent massivement et nettement les diviseurs et notamment Jacques Salvator. Ce sont des irresponsables !

        Répondre à ce message

        • socialiste, mais... Le 28 mars 2014 à 12:06, par maurice

          Je vote socialiste -mais au deuxièeme tour ?!….. ce que je vis ce que je vois… ce que je sais…
          Lire dans le parisien les histoires de notre candidat salvator me font pleurer…
          Sous le prétexte de la transparence envers les habitants d’aubervilliers j’apprends que Salvator va faire une procuration pour voter dimanche (un maire candidat qui ne voterai pas, c’est à mourir de rire on nous prend pour des imbéciles )… que doivent penser les autres hospitalisés pour cette même maladie qui auront fait la même chose… mais pour eux pas de presse il ne sont pas candidats…Est-ce cela faire de la politique ?
          l’article ne nous dit pas pour qui J.Salvator votera !….
          Aujourd’hui le parisien nous informe de la venue de M. Valls.
          Bien. Mais ce ministre sait il que son préfet qui le représente dans une assemblée de la ville interrogé par une habitante sur le vols d’or- n’a de réponse aux habitants :
          « lorsque l’on habite le 93 madame, on ne porte pas d’or. »
          M. Salvator ne rétorque pas…et j’apprécierai que le Ministre puisse se déplacer sur les villes et non pas en période électorale pour soutenir les candidats
          Aujourd’hui encore, sur le site de campagne M. Salvator :
          Pas d’avis contraire ou de propositions pour faire avancer la politique et qui n’iraient pas dans le sens du soutien à J.Salvator. tout est clair et net.. mais quelques fausses vérités : la rencontre péri-cochennec l’assemblée annoncée : 40 personnes en fait une dizaine de participants plus les invitants ….et j’en connais d’autres.
          Toujours sur le site une grande déclaration du candidat Pelliccia Un homme de droite (qui développe des arguments presque d’extrême droite) était il à la tribune du grand grand meeting de jeudi soir ? (je n’ai pas pu m’y rendre) (aucune information sur le site de campagne) apporte son soutien avec sa liste à J.Salvator.
          Où est le temps où M.Salvator faisait campagne sur les marchés (document enregistré) déclarait : je me présente pour que la droite ne soit pas présente à Aubervilliers… Quiz de l’argument…
          Enfin tout cela pour vous dire que je ne crois plus du tout aux discours de J. Salvator et au Parti socialiste et que ma voix pour le deuxième tour se portera sur votre candidat : Pascal BEAUDET.

          Répondre à ce message

      • Pas de quoi pavoiser Le 25 mars 2014 à 20:51, par Bien le bonjour

        L’espoir fait vivre...

        Répondre à ce message

        • Pas de quoi pavoiser Le 25 mars 2014 à 23:19

          l’espoir fait vivre, c’est ce que l’on dit et nous serons fiers de ne pas le trahir.

          Nous sommes assez nombreux pour veiller que ce qui sera fait, le soit toujours avec la population d’Aubervilliers.
          Lorsque l’on ne pourra pas , il faudra aussi le dire et pourquoi.

          Une photo pour un bel ouvrage est aussi nécessaire qu’une lettre pour expliquer les problèmes qui ne peuvent être résolus dans l’immédiat.

          Répondre à ce message

        • Pas de quoi pavoiser Le 26 mars 2014 à 08:46

          pas seulement l’espoir, la croyance dans les dirigeants nationaux du Ps aussi : Harlem Désir vient d’expliquer que la règle pour son parti était de fusionner avec la liste de gauche arrivée en tête.
          Le téléphone de Salvator ne marche plus ?

          Répondre à ce message

      • pavoiser pourquoi pas ? Le 25 mars 2014 à 23:07

        Nous avons fait du porte à porte avec des jeunes qui pour la première fois faisaient cela.
        C’était super, les habitants étaient contents, se laissaient prendre en photos.
        Si les votants nous disaient ce qu’ils avaient sur le coeur, aussitôt un, deux ...jusqu’à 6 personnes l’écoutaient et donnaient leur avis.
        Pas facile les premiers contacts et j’ai remarqué que ces jeunes tout enthousiastes, reprenaient une phrase ou deux des anciens qui "savaient plus" sur ce qui se passe au quotidien. Ils ont pris des notes pour certain(e)s, un engagement ferme pour un autre, s’il est élu (ni un logement, ni un travail, pas de faux espoirs).
        Ce que je suis sûre c’est qu’ils feront ce qu’ils ont dit.
        Nous pouvons être fiers du travail de militants fourni. Nous avons aussi récupéré des "votants" qui ne voulaient plus voter, pas en un quart d’heure, il faut du temps.
        Une belle expérience pour chacun(e) et qu’ils sachent que ce sont eux la relève.
        Il en faudra d’autres, il faut savoir passer le flambeau. C’est ensemble pour le passage.

        Répondre à ce message

  • « Merci Aubervilliers » Le 25 mars 2014 à 21:15, par fandeJJK

    Vous pouvez dire merci à SALVATOR c’est sa gentillesse qui fait qu’il vous a encore sur le dos , à mon avis il a bel et bien compris que la méthode Kern est payante.

    donc , après la victoire de SALVATOR ,les freins seront mis à l’écart pour le plus grand bien d’Aubervilliers et cette fois vous pourrez crier chasse aux sorcières rien n’y changeras

    Répondre à ce message

    • Mais alliance ? ou mésalliance ? Le 26 mars 2014 à 10:16, par Surpris

      Je n’y comprends plus rien !
      Voilà qu’à Blanc-Mesnil, le PCF reçoit le soutien de deux listes de droite.
      Attention quand on dîne avec le diable, il faut avoir une grande cuillère...

      Répondre à ce message

      • Mais alliance ? ou mésalliance ? Le 26 mars 2014 à 16:57, par On a les soutiens qu’on mérite

        Il se dit que le dénommé PELLICIA Stéphane, qui a mené une campagne plus droitière que celle de l’UMP appellerait à voter J. Salvator, et que celui-ci aurait accepté ce soutien avec beaucoup d’enthousiasme.

        Répondre à ce message

        • Mais alliance ? ou mésalliance ? Le 26 mars 2014 à 17:17, par Salvator et Pellicia ensemble : impossible !

          Impossible ! vu que dans le journal "Le Parisien" il y a quelques semaines Stéphane Pellicia protestait contre le candidat de l’UMP/UDI au motif que ce dernier lui "volait" ses propositions de programme municipal. Comment imaginer qu’un candidat plus à droite que l’UMP se retrouve aux côtés de Jacques Salvator. Visiblement les communistes ne savent plus quoi inventer pour nuire à Jacques Salvator. Jacques Salvator et ses co-listiers n’accepteront jamais un soutien qui a affiché publiquement dans sa propagande électorale des positions assez proches d’une droite dure. Stop aux mensonges.

          Répondre à ce message

          • Mais alliance ? ou mésalliance ? Le 26 mars 2014 à 21:39, par on s’en fout de Pellicia

            Quand on discute avec les habitants, ils se foutent complètement de Pellicia. À noter qu’il a mené une bonne partie de sa campagne sur l’incompétence des socialistes en matière de sécurité. S’il voulait les faire chier jusqu’au bout, il pourrait même appeler à voter Beaudet. ;-) Par contre, il ne faudra pas qu’il s’attende à ce qu’on aille puiser dans son programme, hein !

            Par contre, du côté de 100% Aubervilliers, on veut bien des nouvelles ! Les jeunes (notamment à la mala), les connaissent bien visiblement. Certaines de leurs propositions se recoupent avec les nôtres. Vont-ils fusionner ? Si oui, avec qui ? Si non, donnent-ils des consignes de vote ?

            Répondre à ce message

          • Mais alliance ? ou mésalliance ? Le 26 mars 2014 à 22:00

            on verra bien dimanche !

            Répondre à ce message

          • Mais alliance ? ou mésalliance ? Le 28 mars 2014 à 13:40, par Gigi

            Quand l’impossible devient possible !

            Je remercie Stéphane Pelliccia et ses colistiers qui, au-delà de nos différences politiques, ont fait le choix de privilégier l’intérêt d’Aubervilliers et ont décidé d’appeler à voter pour moi au second tour des élections municipales dimanche prochain.
            Source : http://www.salvator2014.fr/

            L’appel : http://www.salvator2014.fr/appelpellicia/

            Et pourtant, vous pouvez lire ceci sur le site de M. PELLICCIA :
            AUBERVILLIERS : UNE VILLE EN DECADENCE

            SONIA

            Les jeunes de notre ville, sont abandonnés.

            La propreté des rues, ainsi que celle des immeubles HLM, est abandonnées, on en vient presque à dire que les rats sont devenus nos nouveaux voisins.

            Le mauvais accueil, et la mauvaise écoute des services sociaux, sont démonstratifs de la déchéance confirmé de notre ville.

            La France a pour valeur l’égalité, la fraternité,et la liberté ; Aubervilliers fait-il parti de cette France ? On pourrait croire, que ces mots sonnent comme un objectif a atteindre, et non comme une valeur acquise.

            Comme le précise le maire sortant, un albertivillarien sur quatre est au chômage, la priorité de cette commune était l’emploi ! Qu’en est-il aujourd’hui ? Rien de cela, en effet, il semblerait que ces promesses soient envolées.

            Le travail est inexistant ; or, comment vivre sans travail ? C’est une question qui touche beaucoup trop de personnes, et c’est une question demeurée sans réponse depuis trop de temps.

            Le travail est indispensable à la réussite, cela raisonne comme une banalité, de nos jours.

            Le travail permet une cohésion sociale, un environnement auquel on adhère avec plaisir.

            Regardons le massacre du chômage, la cohésion sociale est un principe fondamentalpour les Albertivillariens.

            Aujourd’hui l’usage même du vocabulaire est biaisé quand on parle de travail.

            Depuis quelques années, le Français n’y accolent que des termes négatifs :

            « précarité, échec, licenciement, souffrance, pénibilité, exposition aux risques »…

            Décidez vous, pour sortir de cet engrenage, votez Stephane Pelliccia

            Vous pouvez vérifier : http://mcia2014.fr/l-equipe/aubervilliers-une-ville-en-decadence

            Répondre à ce message

      • Mais alliance ? ou mésalliance ? Le 28 mars 2014 à 11:43, par cuisine électorale

        Salvator doit avoir une grande louche !!!!!

        Répondre à ce message