Samedi 8 mars, place de la mairie

La jeunesse, enjeu de campagne ou enjeu pour l’avenir d’Aubervilliers ?

lundi 10 mars 2014

"Vous n’avez pas eu la possibilité de voter pour moi lors des élections législatives..."

Ainsi s’exprimait Elisabeth Guigou, devant la centaine de jeunes réunis à la mairie d’Aubervilliers appelés à voter pour la première fois le 23 mars prochain. Poursuivant par des propos passe-partout sur la conquête du droit de vote, la députée élue dans le sillage de Hollande en 2012 a lourdement insisté sur l’importance d’user de ce droit. À quinze jours du scrutin, on pouvait s’attendre à ce que l’ancienne garde des sceaux et actuelle présidente de la commission des affaires étrangères de l’assemblée fasse preuve d’un peu plus de réserve dans une opération qualifiée de "grosse ficelle" par un jeune à qui "on ne la raconte pas".

Que ce jeune électeur se rassure, il n’aura pas non plus la possibilité de voter pour Mme Guigou à l’occasion des municipales. Elle n’est pas sur la liste de Salvator. Et des esprits bien intentionnés suggèrent que ce n’est pas seulement pour une question de non cumul des mandats.

"Les jeunes inscrits automatiquement ne mesurent pas forcément la portée du droit de vote"

On se réjouit que les nouveaux inscrits se voient remettre leur carte d’électeur de façon officielle. Cette cérémonie revêtait un intérêt certain pour ces jeunes, car inscrits automatiquement ils mesurent mal la portée du droit que leurs aînés ont dû arracher. De ce point de vue on doit donner acte à Jacques Salvator de s’être aperçu au bout de six ans de mandat que la possibilité de remettre solennellement leur carte aux jeunes électeurs pouvait les mobiliser pour les scrutins municipaux et européens.

Une jeunesse qui ne veut pas se laisser instrumentaliser

Mais la limite entre la démarche civique et l’instrumentalisation est plus que floue, comme on l’a vu avec l’intervention d’Elisabeth Guigou. Et ceux qui savent comment est considérée la jeunesse à Aubervilliers peuvent en témoigner.

Chacun a en mémoire 2008. Les promesses du candidat Salvator avaient incontestablement fait mouche sur les nouveaux électeurs et particulièrement les plus jeunes. On se souvient aussi des lendemains qui n’avaient pas tardé à déchanter pour ceux qui y avaient cru... Trois ans plus tard, la même petite musique a connu quelques ratés lors de la cantonale remportée par Pascal Beaudet. Et six ans plus tard, la méthode semble complètement coincer.

On a pu le mesurer lors de la soirée organisée le 4 février dernier à Fraternité par une association connue pour promouvoir le vote auprès des jeunes, Génération Engagée. La faiblesse du public et les protestations d’une partie de l’assistance qui refusait de se laisser instrumentaliser pour soutenir le vote PS ont refroidi les ardeurs. Génération Engagée a baissé pavillon en se rangeant très vite derrière Salvator, ne laissant plus aucun doute sur la finalité de son action réactivée à chaque veille de scrutin.

JPEG - 98.8 ko

Au moins les jeunes n’auront pas tout perdu : ils sont repartis avec le programme de Pascal Beaudet !

Alors l’occasion de rassembler les jeunes qui votent pour la première fois par une cérémonie solennelle venait à point et permettait un bel affichage. A Aubervilliers, Le succès a d’ailleurs été au delà des espérances du maire actuel car après avoir entendu les discours lénifiants du maire, de la députée et de l’adjoint à la jeunesse,ils sont sortis de la mairie et ont pu repartir avec le programme de Pascal Beaudet et y voir la place qu’y tiennent les jeunes !

Alors la jeunesse, enjeu de campagne ou enjeu pour l’avenir d’Aubervilliers ?

Arsène Ralouche

18 Messages

  • Oui, un peu grosse la ficelle... On sait que Guigou est coutumière du franchiisement de ligne jaune dans ce domaine... et qu’elle n’est pas très diplomate... pour une présidente de la commission des affaires étrangères c’est pas terrible... Mais bon, quand on a la chance d’avoir l’élue qui a représenté la France lors de l’enterrement de Thatcher, on se dit qu’on n’est pas à une erreur près...

    Répondre à ce message

  • Plus que 10jours et on en aura fini avec les mensonges
    du ps six ans qu ils nous mentes c un long menssonges
    mais se qui a fait le plus mal numero 1 les impots 40%
    D augmentation numero 2 avoir fait porter tous leur
    Echec sur le personel de la ville numero 3 l insecuriter
    et c cartier devenu des zones de non droit comme
    a la maladrerie ou on trouve des gens cagoulers
    un peu partout qui nous demandrer presque nos
    papier d identiter ou encor les cartier valles pont blanc
    ou les elus ps se font copieusement insulter
    comme lors de leur reunion au cafe des sports ou
    j ai entendu pas mal de nom d oiseau a leur
    encontre donc messieur damme du ps vous
    pouvais continuer a faire comme si aubervilliers
    etais devenu la ville des bisounours sous votre
    mendat mais les citoyen on compris en 6ans
    a croire qu il y en a peu de vos elus qui habite la
    ville sur se vivement la fin du messonges du ps
    Et merci a madamne la ministre tobira de comfirmer
    se que je dit depuis des mois sa ment baucoup
    au ps ;)

    Répondre à ce message

    • Bon esprit le message qui commence par dénoncer les mensonges du PS et qui enchaîne par 3 mensonges :
      Non les impôts qui sont de la responsabilité de la ville (taxe d’habitation et taxes foncières) n’ont pas augmenté de 40% en 6 ans, ni de 32%, mais de 20 à 25% selon l’impôt concerné.
      Non Jacques Salvator n’a jamais fait porter la responsabilité d’un échec sur le personnel, d’une part parce qu’il n’y en a pas eu beaucoup, et d’autre part parce que c’est l’opposé de son caractère et ceux qui le connaissent le savent bien.
      Non il n’y a pas eu d’insulte dans les réunions publiques de Jacques Salvator et des réponses sont mises en place pour garantir la sécurité dans les quartiers : augmentation de l’effectif de la police municipale, création des médiateurs de jour et de nuit, obtention de la ZSP et installation de caméras de vidéo-protection aux Quatre Chemins, etc.

      Mais forcément, c’est tellement plus facile de dire "le PS ment par principe, votons contre"...

      Répondre à ce message

      • A quoi sert sincèrement votre réparti et vos réponses ? Si vous n’êtes pas en accord avec l’esprit de cette article et ses vérités qui sont amplements vérifiables et vérifiés rien ne vous empêche d’émettre une position contraire sur le site du Ps d’aubervilliers. Ah, j’oubliais ! Ce site réservé aux seuls élus et cadres de ce parti d’élus et de cadres justement ne se donne même pas la peine si ce n’est la raison de critiquer les projets et idéaux du candidat Beaudet. Surprenant tout de même.

        Je suis français (C)amarrage et j’apprécis sincèrement les échanges directs en vis-à-vis. Débattons, échangeons et j’espère que vous arrêterez de répondre à chaque infos critique sur la campagne de votre candidat ou peut-être patron...

        Répondre à ce message

  • Six en que l on subi la politique catastrophique du ps
    ils mentent baucoup impots 40% d augmentation
    insecuriter la maladrerie et c personnes cagouler
    Qui vous controle a l entrer ds halls d immeuble
    ou comme a cette reunion au cafe des sports ou sa c
    copieusement fait insulter ou a jules valles ou les elus
    ps se font menacer et insulter lenine sadi carnot pareil
    menace insulte et de faire passer leur echec sur le
    personel de la ville explosion d arret maladie dans tous les
    services alors faire croire que la ville et devenu la ville
    des bisounours je pensse qu il n y a pas baucoup
    d elus qui habite la ville cela fait des mois que je dit
    qu il mente au ps donc merci a madame tobira ministre
    de la justice qui la montrer devant tout la france :)

    Répondre à ce message

  • Au faites samos avec Jjk apprenez le calcul mental , c’est élémentaire pour gérer une ville ou ton propre porte monnaie apparemment vous êtes à la ramassecar il n’y a jamais eu 40% d’augmentation d’impôts

    petit menteur qui a peur de sa ville propre ville

    Répondre à ce message

  • Je tombe par hasard sur cet article. C’était avant les élections... On peut dire qu’il était prémonitoire... Et on se félicite que les électeurs aient dit 15 jours plus tard : halte à l’instrumentalisation de la jeunesse. Et la plus brillante n’a certainement pas été Guigou dans ses médiocres tentatives de manipulation...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article