8 mars : Journée internationale des droits des femmes

jeudi 6 mars 2014

L’actualité sur la remise en cause du droit à l’avortement en Espagne et les attaques dont ce droit fait l’objet dans de nombreux pays en Europe, y compris en France, l’instrumentalisation nauséeuse des études de genre qui s’est manifestée au cours des dernières semaines montrent le besoin de marteler et imposer les revendications d’égalité que rappelle l’Huma , relevant les actions prévues par le parti communiste à l’occasion de cette journée.

De leur coté, comme chaque année le 8 mars, les communistes d’Aubervilliers seront sur les lieux publics pour marquer leur attachement aux valeurs portées par cette journée internationale des droits des femmes. C’est d’autant plus nécessaire dans une ville comme la nôtre, car les femmes sont les premières victimes de la précarité et des discriminations.

A l’occasion de cette journée, nous vous invitons à lire ou relire ce que nous relevions en 2009 à propos de Clara Zetkin qui en 1910, il y plus d’un siècle a posé avec force des jalons politiques pour le combat féministe.

Armande E

4 Messages

  • Enfin un site sur cette ville qui utilise presque la dénomination exacte pour cette journée : "journée internationale de lutte pour les droits des femmes". Alors que malheureusement, bien souvent on lit "journée de la femme" ce qui vide l’initiative de son sens réel.
    Merci à vous pour votre éclairage, et c’est avec intéret que j’ai lu le portrait de Clara Zetkin auquel votre article renvoie par un lien.

    Répondre à ce message

  • Déception Le 8 mars 2014 à 17:55, par Léna

    J’apprends, incidemment, que Marie-Noëlle Lienemann est venue soutenir, lors d’une visite éclair en compagnie de Cécile Duflot, la liste Salvator. Je pensais que M-N Lienemann se trouvait davantage en correspondance de pensée avec le Front de gauche. Je me suis donc trompée.

    Le combat continue !

    Répondre à ce message

  • Je ne sais pas si cette info est exacte (selon laquelle Marie Noelle Lienemann serait venue à Aubervilliers soutenir Salvator), en tout cas cette visite apparaitrait comme particulièrement incohérente.

    A moins que ce ne soit l’ex chef de cabinet de l’ex ministre du logement, à savoir Ugo Lanternier (feu le Président de l’Office HLM dégommé par Moninop et Hafidi) qui pour se racheter ait convaincu son ex-supérieure hiérarchique de venir donner un coup de main...

    Mais tout cela ne sent pas la grosse cohérence politique....

    Répondre à ce message

Répondre à cet article