Jeudi 12 décembre à l’espace fraternité : grande soirée de bilan des réunions de quartier

lundi 9 décembre 2013

Au terme d’une première série de réunions publiques organisées dans les quartiers d’Aubervilliers, Pascal Beaudet, candidat aux élections municipales de mars 2014, organise une grande soirée de débat et de mobilisation :

Ce sera l’occasion de restituer ce qui s’est dit lors des réunions de quartier, les attentes exprimées, les priorités des habitants, de partager avec eux sa vision d’Aubervilliers pour l’avenir et leur faire part de ses propositions pour y vivre mieux.

7 Messages

  • Qui va encore se faire chier à une réunion où les politiques vont s’écouter parler ? Ca va faire comme avec la réunion de Salvator. C’était tellement long et chiant que les gens d’Auber ont commencé à se barrer quand il a commencé son discours. Heureusement que toute la fédé du PS était là pour assurer la claque !

    Répondre à ce message

  • Bonsoir, je suis allée ce soir à la réunion de synthèse des rencontres de quartiers. Que dire peu de choses je suis surprise des interventions des habitants je pensais être un peu isolée sur mes idées et sur mon analyse de la situation de notre ville.
    Je me suis rendu compte que beaucoup d habitants ont les mêmes interrogations.
    Le duscours de PASCAL BEAUDET ne m a pas convaincue sur l OBJECTIF à mettre en place pour redresser cette ville ; Je pense qu’il n’analyse pas assez finement le ressenti des habitants.
    j’attends,
    a bientôt je reste une communiste mais attention à demain soyons sûr de nous c’est une bataille qu’il ne faudra pas perdre

    Répondre à ce message

    • une super soirée Le 12 décembre 2013 à 23:45, par rabcor

      Super réunion . Plus de 300 participants. Atmosphère très combative. J’attends un compte rendu . Salvator à du souci à se faire . En avant !

      Répondre à ce message

    • 300 participants, beaucoup de jeunes, des personnes de tous les quartiers et de tous les âges. Et contrairement à la réunion de Salvator, il s’agissait uniquement d’Albertivillariens.

      Quant au discours de Pascal Beaudet, il était très clair sur les objectifs : VIVRE MIEUX A AUBERVILLIERS
      - remise à plat des rythmes scolaires avec les parents, les enseignants, les animateurs, les ATSEM
      - priorité à la jeunesse qui a besoin de vraies politiques d’insertion
      - redressement de l’Office HLM
      - aménagement de l’espace public avec priorité aux équipements publics, plan de circulation et de stationnement
      - arrêt des constructions en accession à la propriété à chaque "dent creuse"
      - renouvellement de la politique économique, priorité à l’installation d’activités et à un commerce de proximité de qualité
      - arrêt du matraquage fiscal
      - dialogue renoué avec le personnel communal
      - politique culturelle ambitieuse
      - politique de sécurité basée sur la répression des trafics et de la petite délinquance, ainsi que sur la prévention
      Autant d’éléments qui peuvent nourrir la réflexion et donner des perspectives pour un véritable changement à Aubervilliers.

      Répondre à ce message

  • Jeudi 12 décembre à l’espace fraternité : grande soirée de bilan des réunions de quartier Le 29 décembre 2013 à 18:55, par tempêtes dans un verre d’eau

    On attend toujours la prose de Décryptage sur cette soirée du 12. L’intéressé serait-il out pour 2014 ? Aurait-il eu une sucette dans une ville voisine ? Vous me direz, au train où vont les choses, c’est peut-être plus sûr.

    Quand à Fabio, disparu de la circulation ? Il y en a un qui continue à éclairer sous un autre nom le site du PS, mais l’autre Fabio ? A-t-il compris que la ficelle de l’auto-promotion sur le site du PC ne rendait pas crédible ?

    Il nous reste un internaute qui s’en prend à André Narritsens parce qu’il a montré que deux visions de la question palestinienne s’affrontaient. Il y a ceux qui renvoient dos à dos les protagonistes. Pour l’essentiel, ce sont les socialistes qui veulent une politique "équilibrée" entre les deux camps. Et puis il y a les tenants du droit, comme l’étaient Mouloud Aounit ou Fernand Tuil. Ceux qui comme Patrick Le Hyaric expliquent qu’il y a un occupant et un occupé et qu’il fallait être conséquent.

    Et oui, tout le monde il est pas beau et tout le monde il est pas gentil, n’en déplaise à certains...

    Répondre à ce message