Villette, quatre chemins : Pascal Beaudet dans votre quartier

3ème étape, réfectoire de l’école Jean Macé, jeudi 21 novembre 19h00

lundi 18 novembre 2013

On pouvait s’attendre à ce que la seconde rencontre à Wangari Maathai soit une redite de la première à la Maladrerie. Ce n’est pas du tout ce qui s’est produit. D’abord parce que les habitants de la Frette et de Vallès qui sont descendus de leurs tours ont parlé avec leurs tripes : bien sûr des rythmes scolaires où des parents ont fait part de leur désarroi par rapport à une municipalité incapable d’écoute ; mais aussi, à travers les questions soulevées, leurs interventions traduisent un sentiment d’abandon par rapport aux questions de sécurité, de cadre de vie, de ne plus se reconnaître dans leur ville.

Il n’en faut pas beaucoup pour que le lien ne se délite encore plus

JPEG - 29.2 ko
La tribune à l’école Wangari Maathaï

Le ton était juste, mais on sent qu’il n’en faut pas beaucoup pour que le lien ne se délite encore plus. Les habitants ne sont pas prêts à signer un chèque en blanc à un maire comme ils ont pu "le faire en 2008, histoire de changer". Cela impose pour l’équipe qui sera élue une écoute et une compréhension des enjeux ; surtout, une capacité à faire vivre une véritable démocratie pour répondre aux attentes et construire une ville dont chacun puisse être fier.

Bis répétita à la Villette ?

On pourrait le penser, mais le contact avec les habitants samedi matin ou encore lors des porte-à-porte ainsi que lors de la mobilisation pour la poste des 4 chemins révèlent aussi d’autres attentes dans un quartier vécu comme délaissé : les impôts, par exemple quand des personnes modestes se retrouvent à être imposables sur le revenu quand les pensions ou salaires n’ont pas bougé ; et de ce fait, exclue de certains droits comme le remboursement de la carte améthyste : double peine !

Même formule, ce jeudi soir, à Jean Macé : la parole sera à ceux qui veulent la prendre. Et toutes vos interventions seront reprises le 12 décembre à l’espace Fraternité lors d’une grande soirée pour lancer une nouvelle phase dans la campagne Vivre mieux à Aubervilliers.

12 Messages

  • Juste avant la réunion à Jean Macé, les enseignants et parents se réunissent en AG dans la même école... Et si Pascal Beaudet était interpellé sur les rythmes scolaires ?

    Répondre à ce message

  • 3ème étape, réfectoire de l’école Jean Macé, jeudi 21 novembre 19h00 Le 18 novembre 2013 à 21:16, par Poisson Rouge

    Dans ces rencontres de quartier, M. Beaudet insiste beaucoup sur la méthode pour mettre les choses en place. On sent une démarche de coélaboration du programme avec les intéressés. On sent aussi qu’il n’y aura pas de recette magique sortie du chapeau (comme ça a été le cas pour les rythmes scolaires, avec le résultat qu’on connaît).

    Sur le site des socialistes, l’article du moment s’intitule « Le 27 novembre 2013, rassemblons-nous derrière Jacques Salvator ! ». Le fait qu’il mette tout le monde derrière lui est typique de sa mandature : « c’est moi qui sait et les autres n’ont qu’à suivre ma bonne parole ». Exactement ce dont on ne veut plus à Auber !

    Répondre à ce message

    • Nous prendre pour des jambons Le 19 novembre 2013 à 01:50, par Fabio

      Faire faire le programme uniquement avec les habitants , quelle blague !

      1) méthode pour les incompétents pour ne pas trop se fatiguer a réfléchir

      2) méthode populiste des extrêmes gauche et droite : vous voulez ça ? Vous l’aurez

      3) pensez que les gens sont au courant des toutes les problématiques des 8 quartiers en même temps et de plaine commune et du département et des impacts d’une décision qui pourrait satisfaire son propre périmètre sans tenir compte des dégâts que cela pourrait faire ailleurs dans Aubervilliers

      les cocos sont des inconscients !

      Être a l’écoute est essentiel , mais orienter et donner son avis sur les envies légitimes des gens , c’est essentiel aussi

      avec un béni oui oui comme monsieur Beaudet, ça va être très compliqué ....

      Répondre à ce message

      • Nous prendre pour des jambons Le 19 novembre 2013 à 03:01, par Un vrai militant

        En réponse à @Fabio

        Tu ne connais rien au front de gauche.
        Bien sûr que nous avons réfléchit à un programme, tu crois quoi !
        On enrechit le programme et je ne dirai rien d’autres.

        Au lieu de tenir des propos qui ont aucun sens, tu ferais mieux de ne rien écrire sur le site du PCF.
        On s’est qui tu es !!!

        Répondre à ce message

        • Nous prendre pour des jambons Le 19 novembre 2013 à 04:32, par Fabio

          @un vrai militant

          et a part faire une faute de français par mot dans chacun de tes messages il est où le projet communiste ?

          quand a connaître le front de gauche tu parles de qui ?
          Les nostalgiques du marxisme du PC

          Ou les petits jeunes du parti de gauche qui montent leur liste dans le dos de Beaudet

          Répondre à ce message

          • Nous prendre pour des jambons Le 19 novembre 2013 à 07:04, par @ Fabio par diagnostic

            Cher Kojac, pardon, Fabio, merci pour votre collaboration au site et votre intérêt pour la campagne de Pascal Beaudet. Mais attention à votre santé. Venir sur le site pour poster un message à 1h50 puis 4h32 témoigne d’une pathologie qu’il faut identifier :
            - première hypothèse : vous êtes un obsessionnel hypocondriaque et faute de thérapie médicale adaptée, le site du PCF tient ce rôle de substitut aux soins.
            - deuxième hypothèse : vous souffrez comme beaucoup d’hommes qui avancent en age d’une hyperrtrophie de la prostate qui vous conduit à vous lever fréquemment la nuit. Je ne saurais que trop vous conseiller de consulter un proctologue qui, outre son diagnostic favorisera un bien-être intérieur que vous ne soupçonniez pas.
            - troisième hypothèse : elle rejoint la première parce qu’elle est du domaine psy. votre for intérieur, vous nourrissez un amour viscéral pour le PCF. Vous regrettez l’abandon du centralisme démocratique et de la dictature du prolétariat. Comme Oedipe, il vous faut tuer celui qui représente le père pour trouver votre sérénité. Le mieux serait alors d’engager une psychanalise pour mieux verbaliser tout cela et trouver par vous même les solutions aux maux qui vous empêchent de dormir et accessoirement vous gênent pour réfléchir.

            Répondre à ce message

      • Nous prendre pour des jambons Le 19 novembre 2013 à 11:48, par Kollontaï

        Je suis très étonnée de la teneur de ce message écrit par un militant socialiste d’un certain âge, qui connaît donc l’histoire récente de son parti. N’est-ce pas Ségolène Royal qui proposait de faire son programme de l’élection présidentielle à partir des envies et des besoins exprimés par les Français ? A cette époque-là, je ne me souviens pas que la section du Parti socialiste ait émis la moindre réserve. Au contraire, les socialistes soulignaient la novation de la démarche.

        Quant à insulter Pascal Beaudet à longueur de temps (béni oui oui, mou, molasson...), ce n’est pas une pratique politique très responsable. Passe encore quand il s’agit de jeunes militants peu aguerris et immatures. Mais je doute que Fabio se classe parmi les peu aguerris. Je penche donc pour une autre analyse : les socialistes d’Aubervilliers ont peur. Ils sont sur la défensive et ils préfèrent l’anathème au débat politique. Tant pis.

        Au fait, merci pour les affiches "Le PCF pour Aubervilliers ? Non merci, ça suffit !". Collées sur les affiches de Pascal Beaudet, elles leur donnent une connotation politique qui personnellement me manquait.

        Répondre à ce message

        • Nous prendre pour des jambons Le 19 novembre 2013 à 15:52, par Fabio

          @chers amis

          Ça m’arrange que vous me croyez du PS , pendant ce temps la je peux assister a vos réunions a 30 militants, en passant inaperçu
          quand a débattre , je dis tous les jours que j’attends vos propositions pour la ville mais a part Salvator a mal fait ci et Salvator a mal fait ça , je vois rien de concret

          et puis débattre avec un candidat qui ne peut pas aligner 3 mots annonés en lisant un papier , ça va être compliqué ....

          Répondre à ce message

  • Le nouveau programme ps d aubervilliers faire tous se
    qu ils ont promis de faire en 2008 ils ont pas pus le
    faire en six ans et oui six longues annee ils ont cas
    redistribuer les tractes de 2008 sa sera au moin ecologique
    et nous faire encor une campagne science fiction
    On ne sait jamais que sa remarche une seconde fois
    lol je leur dit pas bonne chance

    Répondre à ce message

  • Et pour se qui et de la vision politique du pc d aubervilliers
    Au ps d aubervilliers ils ont la blague facile vu la vision
    politique du ps au niveau nationale c vrais que la c claire
    comme de l eau de roche c limpide lol c l hopital qui se fou
    de la chariter oui un beaudet sans vision politique comme
    vous le dites vos 1000fois un salvator yonnet avec une
    vision politique qui ne tien qu a eux sans prendre en compte
    l avis des albertivillariens qui vont voter en mars et oui mars
    sa arive vite et la le slogant ps et parfait le changement c
    maintenant

    Répondre à ce message

  • c’est quand la réunion pour le centre ville ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article